Avec le lancement de Twitter Lite, l’application officielle Twitter devient inutile sur smartphone et la désinstaller est une bonne idée.

Au fil des années, l’application officielle Twitter est devenue incontournable pour les utilisateurs du réseau social. Le service a en effet mis tout en oeuvre pour que les applications alternatives ne soient plus des solutions viables et donner à l’application officielle l’exclusivité. Dans le même temps, l’application s’est alourdie et s’est nettement complexifiée avec l’ajout de services annexes qui ne concernent qu’une fraction des utilisateurs.

Le lancement de Twitter Lite permet enfin de se détourner de cette application, en utilisant une solution officielle qui sera mise à jour par Twitter. Comme c’est le cas pour Facebook, désinstaller l’application officielle Twitter est une bonne idée.

 

Twitter Lite : une application légère, fluide et efficace

Pour installer Twitter Lite, il suffit de se rendre sur le site mobile du réseau social, puis d’utiliser l’option « Ajouter à l’écran d’accueil » de Google Chrome.

Une fois identifié, rendez-vous dans l’onglet « Notifications » du réseau social pour avoir accès aux paramètres. L’option « Notifications » permet d’activer les notifications push sur le smartphone, Twitter Lite se comportera alors comme n’importe quelle application. Notez qu’il est possible d’utiliser Twitter Lite de la même façon sur ordinateur, et que les notifications de Twitter Lite sont plus complètes que celles du site Twitter.

Une autre option intéressante de Twitter Lite est l’économiseur de données.  Comme son nom l’indique, il va réduire les données téléchargées par Twitter en ne chargeant plus automatiquement les images et les vidéos, qui seront toujours disponibles sur demande en un clic

Les limitations de Twitter Lite

Twitter Lite ne reprend malheureusement pas toutes les fonctionnalités de Twitter et son application officielle. Parmi les restrictions, on compte notamment l’absence des éléments suivants :

  • La création de Moment
  • L’édition de photo
  • L’intégration native des GIFs
  • La diffusion en direct de vidéo

Hormis le dernier élément, tous ces manques sont parfaitement remplaçables par de meilleures alternatives sous Android. On ne compte plus les applications d’éditions de photos disponibles sur le Play Store, et le clavier de Google intègre déjà la gestion des GIFs.

Ces limitations semblent en réalité indiquer quelles sont les fonctions qu’une très faible partie des utilisateurs du réseau social utilise réellement. Les moments par exemple, ne semblent pas connaitre la même popularité que leurs équivalents dans Snapchat ou Facebook.