Le marché des tablettes grand public étant en berne, certains tentent leur chance avec des produits de niche. C’est le cas de Nativ, un jeune spécialiste de la Hi-Fi, qui présente une tablette audiophile à… 1600 dollars.

La marque Nativ commercialise désormais, au terme d’une campagne de financement participatif, un étonnant produit baptisé Vita. Il s’agit d’un serveur et lecteur musical prenant la forme d’une tablette. L’appareil dispose d’une multitude d’entrées et de sorties afin de jouer de la musique en haute fidélité sur toutes sortes d’enceintes.

La Nativ Vita est une tablette transportable

Tablette

En tant que tablette, pour commencer, la Nativ Vita arbore un écran IPS Full HD de 11,6 pouces. Elle abrite un processeur ARM Cortex-A9 non précisé à « plusieurs cœurs », 4 Go de mémoire vive et un ou deux disques durs ou SSD pour un maximum de 4 To. Enfin, elle ne repose pas sur Android, mais sur une plateforme maison dédiée à la Hi-Fi.

Entrées

En entrée, elle peut jouer les fichiers stockés sur ses disques durs, sur un support de stockage externe USB, ou depuis un ordinateur ou sur un NAS connectés au réseau local. Elle prend en charge le DSD256, le DXD et le PCM jusqu’à 384 kHz sur 32 bits, aux formats FLAC et Apple Lossless. Elle peut aussi se connecter aux principaux services de musique à la demande, dont Apple Music, Deezer, Google Play Musique, Qobuz, Spotify, Tidal ou encore YouTube (soit, pour ce dernier, de la confiture à des cochons).

Sorties

En sortie enfin, le lecteur Nativ Vita diffuse un son « bit-perfect » vers ses sorties audio numériques SPDIF (optique, coaxiale et même BNC) ou AES/EBU (XLR), vers un DAC USB, vers un amplificateur AV via HDMI, ou vers des enceintes connectées via Gigabit Ethernet, Wi-Fi 802.11ac ou Bluetooth aptX. L’appareil prend en charge Google Cast, Spotify Connect, Apple AirPlay et les solutions propriétaires Bose SoundTouch et Sonos.

Commandes

On télécommande l’ensemble depuis l’écran tactile de l’appareil, naturellement, mais aussi par le biais d’une bonne vieille télécommande infrarouge, d’une interface pour téléviseur (via HDMI ou Google Cast), d’une application pour tablettes, téléphones et montres Android et iOS, ou encore à la voix, par le biais des microphones intégrés. Nativ précise qu’il prévoit d’ajouter un assistant vocal permettant d’obtenir la météo, les conditions de circulation et de télécommander sa maison connectée, sans qu’on sache s’il s’agira d’un assistant maison ou d’une solution existante, telle que Google Assistant ou Amazon Alexa.

Le Nativ Vita est désormais vendu sur la boutique en ligne de la marque, à des prix allant de 1600 dollars sans stockage à 3000 dollars avec 4 To de SSD. On peut compléter l’appareil du DAC USB Nativ Wave vendu 1900 à 2500 dollars et du rippeur de CD à 600 dollars.

Mais méfiez-vous de l’effet placebo ! Avant d’en faire l’acquisition, on vous recommande de vérifier que vous faites la différence entre un MP3 à 320 kb/s et, sans même parler d’un DXD, ne serait-ce qu’un FLAC 44,1 kHz sur 16 bits. Vous pouvez pour cela vous livrer, avec un bon équipement, à un test ABX en double aveugle tel que celui-ci.