Nokia n’est plus que de très loin une marque investie dans le mobile.  Depuis la revente de Lumia à Microsoft. Mais pourtant, elle pourrait revenir cette année avec un premier smartphone sous Android, le C1. Un modèle attendu de pied ferme, et que les fans du Finlandais croient voir un peu partout.

Nokia

Un smartphone apparaissant au cours de la dernière vidéo de Nokia.

On ne dit plus “portable”, mais si l’on parlait encore de ces appareils désormais transformés de smartphones ou mobiles, ils évoqueraient sans nul doute un téléphone Nokia dans l’esprit de ceux qui ont connu les années 2000. 3210, 3310, série Navigator après le rachat de Navteq… Nokia savait faire des téléphones performants et design. On ne refait pas l’histoire : le Finlandais n’a pas su négocier le virage du smartphone, s’est rapidement fait distancer par nombre de marques alors anecdotiques dans son spectre (à tout hasard, Samsung, HTC ou LG), et a fini sa course dans le giron de Microsoft. En 2014, sa division mobile passait aux mains de Microsoft, qui a exploité son nom au côté de sa série Lumia, avant de l’abandonner il y a quelques mois.

 

Avec Foxconn, un Nokia lointain

Nokia, pour autant, n’a pas disparu. La marque poursuit son activité dans le domaine des infrastructures réseau, où elle compte d’ailleurs parmi les leaders, et s’est rapprochée d’un autre poids lourd du secteur, Alcatel-Lucent. Mais sa communauté de fans n’a pas grand-chose à faire de ses antennes et autres équipements techniques : ce qui lui importe, ce sont bien les produits mettant à profit le savoir-faire design de Nokia.

Nokia N1

Nokia N1

De ce point de vue, 2015 n’est pas entièrement restée une année blanche. D’abord parce que même si Nokia est sous le coup d’une clause de non-concurrence lui interdisant de commercialiser des appareils rivaux des Microsoft Lumia (des smartphones, donc), il était autorisé à fournir sa marque sous licence. Une intéressante Nokia N1 a ainsi été produite par Foxconn – le sous-traitant historique d’Apple est sur tous les fronts – mais n’a été commercialisée qu’en Asie. Un premier essai toutefois suffisamment enthousiasmant pour que l’on s’y intéresse.

 

Le droit de revenir dans le monde du mobile ?

Et depuis le deuxième semestre 2015, on reparle du fameux smartphone que la firme scandinave nous réserverait. Non seulement il s’agirait d’un terminal ultra-design, comme lui seul sait en faire (du moins dans l’esprit des nostalgiques), mais surtout, il tournerait sous Android. Une véritable version d’Android, faut-il comprendre, contrairement au fork un peu raté que l’on avait découvert avec Nokia X Platform, sur la gamme Nokia X. De quoi faire rêver, donc, d’autant que l’on parle d’une clause de non-concurrence qui prendrait fin au quatrième trimestre 2016, soit début octobre. Neuf mois d’attente se profilent ainsi devant nous.

Nokia fait-il encore rêver ? Assurément, oui. Pas par son dernier film commercial, aussi plan-plan et bien-pensant que ceux de ses concurrents. Pas plus par sa dernière production en date, cette caméra Ozo, toute ronde, et filmant en 3D stéréoscopique : à 50 000 dollars, elle ne s’adresse pas au commun des mortels. Mais sa voix se fait encore entendre et, comme c’est le cas des marques “qui comptent” dans l’univers du mobile, sa moindre publication est scrutée à la loupe.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Dans sa dernière vidéo, donc, on aperçoit, au milieu de belles images et de bons sentiments, une tablette ressemblant fort à une N1, avec son allure très plate, aux tranches arrondies. Mais l’appareil semble bien plus grand que l’ardoise actuellement commercialisée (elle mesure 7,9 pouces de diagonale), avec un format situé entre 10 et 12 pouces. Est-ce simplement une impression créée par la vidéo ou doit-on s’attendre à la présentation d’une nouvelle tablette, conçue avec Foxconn ? La question est entière, et agite déjà les fans de la marque.

En provenance de Chine, une photo volée du prétendu Nokia C1

En provenance de Chine, une photo volée du prétendu Nokia C1

L’univers du smartphone n’est pas en reste. D’aucuns s’emballent déjà, espérant la présentation prochaine d’un mobile aux couleurs de Nokia, pour la simple raison que l’on aperçoit des téléphones dans la vidéo postée avant-hier par la marque. Ils espèrent ainsi que le smartphone blanc soit en réalité le fameux C1, quand bien même son design glossy renvoie plutôt à un style daté.

Même combat pour les autres téléphones apparaissant rapidement dans le clip, affichés sans marque ni logo, mais ne ressemblant franchement pas à des smartphones du futur. Doit-on crier au “leak” (d’autant qu’il en a actuellement d’autres, montrant un Nokia entièrement métallique) ? De notre point de vue, pas le moins du monde, mais l’enthousiasme que ces appareils suscitent à eux seuls témoigne bien d’une chose : même après deux ans sans mobile, il est encore temps pour Nokia de signer son grand retour.