Google a enfin levé le voile sur Android Auto, la version du système d’exploitation destinée aux voitures connectées. L’objectif : les constructeurs pourront intégrer Android au sein des voitures et de permettre au conducteur de se servir des services et de leur smartphone de manière sécurisée, grâce à la voix. Tout passera par le smartphone du conducteur.

Android Auto

Android Auto permettra aux conducteurs de se servir de leur smartphone tout en conduisant, de manière sécurisée. Le constructeur devra implémenter Android Auto dans ses voitures. Le conducteur pourra ensuite relier son smartphone à sa voiture pour déporter l’affichage de son téléphone sur l’écran de la voiture.

Mais ce n’est pas le système entier qui est déporté puisque le conducteur pourra uniquement utiliser les fonctions de GPS, téléphone, musique et les applications du constructeur de la voiture. L’avantage : il sera possible de mettre à jour les applications facilement puisque ce sont celles qui sont installées sur le téléphone. Mais ce n’est pas tout puisque l’interface utilisée pour interagir avec l’écran de sa voiture n’est seulement tactile mais passe également par la voix. Ainsi, plus besoin de détourner les yeux de la route.

Android auto 3

Il est bien sûr également possible d’interagir avec Android Auto via la surface tactile de l’écran. L’interface est réalisée avec des gros boutons et du texte en gras afin d’avoir une bonne vision des éléments. Aucune fioriture n’est là pour déconcentrer le conducteur. L’intégration de Google Maps est également poussée avec un design légèrement revu pour faciliter son utilisation et un assistant vocal qui vous guidera à bon port. L’assistant vocal permet également de lire ses SMS reçus pour ne pas à avoir à quitter la route des yeux.

Android auto 2

Google a également dévoilé le SDK pour Android Auto afin que les développeurs puissent créer leurs applications audio ou SMS pour le système d’exploitation destiné aux voitures. De nombreux constructeurs ont rejoint l’Open Automotive Alliance créé par Google pour Android auto. Ce sont en tout plus de 40 partenaires qui ont rejoint l’alliance et notamment Renault, le seul constructeur français pour le moment. On devrait donc voir débarquer d’ici peu Android Auto au sein des voitures.