Qualcomm, le spécialiste américain des puces mobiles, vient d’annoncer un nouveau SoC. Le Snapdragon 210 viendra prendre la place du Snapdragon 200. Au programme : un support des réseaux 4G (LTE), mais également le support du double SIM. Le concurrent parfait aux puces Mediatek 4G et dual SIM d’entrée de gamme.

snapdragon-210-processor

La guerre des SoC fait rage. Après l’Apple A8 dévoilé hier soir lors de la keynote, Qualcomm vient d’annoncer une puce résolument tournée vers l’entrée de gamme : le Snapdragon 210. La nouvelle puce de Qualcomm devrait entrer en concurrence frontale avec le SoC de MediaTek qu’on trouve dans le Wiko Birdy. Les puces ont deux points communs principaux : l’utilisation de quatre cœurs Cortex-A7 et le support de la 4G de catégorie 4 (150 Mbps maximum). Qualcomm est en revanche assez conservateur avec les fréquences en se contentant de 1,1 GHz. La puce graphique utilisée est l’Adreno 304. Point de différenciation important : le Snapdragon 210 supporte l’enregistrement de vidéo 1080p en H.264, mais également la lecture en Full HD du codec H.265.

Qualcomm nous propose ici une puce très intéressante pour les terminaux d’entrée de gamme. En effet, on trouve les Snapdragon 200 sur des téléphones qui sont vendus à partir de 100 euros. Dans les mois qui viennent, on devrait donc voir arriver de plus en plus de terminaux 4G aux alentours de 100 euros. Le SoC de Qualcomm permettra de conserver des usages multimédias corrects avec notamment la lecture des vidéos Full HD en H.265, un codec qui est amené à être de plus en plus utilisé sur Internet pour réduire la bande passante utilisée. Un argument de poids pour éviter de consommer la totalité de son forfait 4G en quelques heures.

Les fabricants de puces nous préparent donc une fin d’année intéressante dans l’univers des smartphones 4G d’entrée de gamme. Pour le moment, il faut se contenter de puces MediaTek voire Broadcom, mais le fabricant américain rentre enfin dans la danse de ce segment florissant. Vu le nombre de smartphones équipés en Snapdragon en Europe, l’arrivée de Qualcomm sur ce marché devrait permettre aux constructeurs de sortir de nombreux téléphones 4G à bas prix.