Qualcomm a vendu environ 201 millions de puces mobiles au deuxième trimestre 2016 et fait donc mieux que ses premières estimations.

Qualcomm CES 2016 (1 sur 2)

Bonne nouvelle pour Qualcomm. Après une année 2015 difficile, marquée par l’échec du Snapdragon 810, la firme américaine réalise une année 2016 bien plus réjouissante. Il faut dire que son Snapdragon 820 affiche de belles performances, et que de nombreux constructeurs de smartphones haut de gamme se sont laissés tenter. C’est le même constat avec ses puces de milieu de gamme d’ailleurs, à l’image des très bons Snapdragon 650 et 652.

Mais quand on regarde les chiffres, l’analyse n’est pas la même. Les résultats financiers publiés par Qualcomm montrent des expéditions de SoC moins élevées sur l’année 2016 que sur l’année 2015. Néanmoins, les ventes de puces au deuxième trimestre sont plus élevées que les prévisions faites par Qualcomm. Ce sont 201 millions de puces qui ont été vendues, soit 6 millions de plus que prévu (estimations entre 175 et 195 millions).

Capture d’écran 2016-07-21 à 12.07.34

En fait, Qualcomm paie encore son année 2015, où la croissance des ventes de puces est restée forte, mais n’a pas suivi la croissance des ventes de smartphones dans le monde, Qualcomm laissant des parts de marché à MediaTek ou Samsung. Pour le prochain trimestre, Qualcomm prévoit la vente de 195 à 215 millions de puces.

L’entreprise s’est en tout cas un peu rassurée sur le plan financier. Elle affiche un chiffre d’affaires de 6 milliards de dollars, dans le haut de la fourchette des estimations, soit 4 % de mieux sur un an.