Apple a publié dans la soirée ses résultats financiers pour le dernier trimestre de l’année dernière. D’un point de vue financier, ils sont excellents. Mais si l’on se regarde les ventes de plus près, Apple souffre, comme tous les autres constructeurs de smartphones, d’un marché du smartphone qui s’essouffle lentement mais sûrement.

iPhone 6S

Le moins qu’on puisse dire des derniers résultats d’Apple, c’est qu’ils sont très contrastés. Si l’on s’en tient uniquement au bilan financier, Apple a profité de la fin de l’année dernière pour battre tous les records. Avec un chiffre d’affaires de 75,872 milliards de dollars (+ 2 % par rapport à l’année dernière) et un bénéfice de 18,4 milliards de dollars (+2,22 % par rapport à 2014), Apple affiche une fois de plus une santé financière inégalée dans le monde de la tech. C’est d’autant mieux que certains analystes s’attendaient à une baisse. Bref, tout va bien pour Apple, qui peut désormais s’asseoir sur une coquette trésorerie estimée à 216 milliards de dollars.

resultat financier apple t4 2015

Les ventes d’iPhone stagnent

Le plus inquiétant concerne sans conteste la vente d’iPhone. Certes, Apple a encore battu son précédent record de vente de smartphone ce trimestre avec 74,779 millions d’unités écoulées. Mais les ventes ne progressent que 0,42 % par rapport à l’année précédente. C’est un véritable problème pour Apple quand on sait que les ventes d’iPhone représentent plus des deux tiers de son chiffre d’affaires.

vente iphone t4 2015

Apple, comme les autres constructeurs de smartphone, doit faire face à la saturation du marché des smartphones. Et contrairement à un Huawei, en très grande forme en 2015, ou à un Samsung, Apple ne dispose pas (pour l’instant) de smartphone d’entrée ou de milieu de gamme capable de lui assurer un minimum de volume de vente. Il se murmure toutefois qu’Apple compte lancer un smartphone de milieu de gamme, l’iPhone 5se, d’ici le mois de mars ou avril.

 

Une année 2016 qui s’annonce difficile

Ce ne sont d’ailleurs pas les autres produits d’Apple qui lui permettront de retrouver des relais de croissance. Si les ventes de Mac stagnent, les ventes d’iPad chutent de près de 25 % par rapport à 2014 et l’on ne connaît toujours pas le moindre chiffre de vente de l’Apple Watch. Seule indication à son sujet, la rubrique « Autres Produits » dans laquelle elle se trouve dans le rapport financier de la marque américaine a vu son CA progresser de 60 % par rapport à 2014. Mais avec 4,35 milliards de dollars, cela reste une goutte d’eau dans les résultats totaux de la Pomme.

Dernier point abordé par Apple, l’avenir s’annonce beaucoup moins satisfaisant que ce trimestre considérablement aidé par les achats de Noël. Le premier trimestre de 2016 devrait en effet marquer une baisse des ventes de la société, comprise entre 8,6 et 14 %. Apple s’attend d’ailleurs à l’un de ses pires trimestres depuis 2003, c’est dire à quel point l’année 2016 s’annonce difficile pour le marché du smartphone.