Le 9 janvier 2007, Steve Jobs se tenait sur une scène et introduisait l’iPhone.

68d81b5c84469e8c5bdd00f43f576a69-1000x750x1

Il a été nommé l’iPhone, mais Steve Jobs avait décrit son nouvel appareil comme un produit trois-en-un: « Un iPod à écran panoramique doté de commandes tactiles, un téléphone mobile révolutionnaire et un appareil de communication Internet« .

iphone-2g

Son discours est âgé de dix ans, et l’iPhone a connu plusieurs révisions depuis, mais la façon dont il envisageait l’appareil est toujours exacte aujourd’hui. En plus d’être un téléphone fonctionnel, il a décrit un appareil qui pourrait jouer des films, des podcasts et des émissions de télévision, sans oublier un navigateur web « comme sur l’ordinateur ». Tim Cook, l’actuel CEO d’Apple, a profité de l’événement pour rappeler l’importance de l’iPhone et son impact dans le monde.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Quelques mois plus tard, Google dévoilait Android. Google était d’ailleurs très enthousiaste à l’idée de l’iPhone. Son objectif était en effet de multiplier les pages vues (et donc les affichages de publicité) sur le mobile et, pour se faire, de bousculer les différents acteurs du marché : Microsoft avec Windows Mobile, Nokia avec Symbian et RIM avec BlackBerry. Ces derniers ont en effet beaucoup de mal à offrir une expérience de navigation web convaincante et Google souhaite pousser l’iPhone et sa propre solution, Android, pour forcer les autres acteurs à réagir et à améliorer leurs OS.

C’est dans ce contexte qu’est annoncé le T-Mobile G1, en 2008, le premier terminal Android.

Commercialisé sous le nom HTC Dream en France.