L’iPhone borderless ne sera peut-être pas repoussé, tout compte fait.

Apple a publié mardi ses résultats financiers pour le troisième trimestre de son année fiscale, mais aussi, et surtout ses prévisions pour le prochain trimestre, desquelles on peut faire une déduction intéressante…

La marque prédit effectivement des revenus de l’ordre de 50 milliards de dollars au quatrième trimestre, supérieurs aux attentes, et en phase avec les quatrièmes trimestres des dernières années.

Ceci suggère qu’Apple lancera le fameux iPhone borderless, surnommé iPhone 8, dès le mois de septembre et que, contrairement à ce que certaines rumeurs prédisaient, il ne sera pas reporté au mois d’octobre. Le quatrième trimestre d’Apple inclut effectivement le mois de septembre, mais le mois d’octobre est dans son premier trimestre de l’année fiscale suivante.

Selon les analystes, les revenus d’Apple auraient plafonné à 45 milliards de dollars si Apple avait repoussé l’iPhone anniversaire et n’avait lancé que les supposés iPhone 7S et iPhone 7S Plus.

Il semblerait qu’Apple ait résolu ses problèmes d’écran et de capteur biométrique… comme le suggèrent les découvertes de la semaine.

À lire sur FrAndroid : Comment Apple va sublimer l’écran de l’iPhone 8 avec iOS 11

Les produits Apple sont trop chers

Les résultats financiers du trimestre passé révèlent autrement que l’iPad, en dépit de sa position dominante, était trop cher. En effet, après plus de trois ans de stagnation, les ventes croissent de 15 %, mais les revenus de seulement 2 %. Autrement dit, c’est le nouvel iPad low cost qui a relancé la division.

Autre enseignement, Apple fait face à une concurrence accrue en Chine, où ses ventes ont baissé de 25 % en un trimestre et de 10 % en un an. Les Chinois veulent un nouvel iPhone double SIM, et nous aussi !

De plus en plus de diversifications

Les divisions qui progressent le plus sont les services (App Store, Apple Music, iCloud…) et les « autres produits » (Apple TV, Apple Watch, AirPods, casques Beats…), en croissance de respectivement 22 et 23 % en un an. Apple risque donc de continuer à se diversifier.

Le détail des résultats financiers est disponible sur le site Investor Relations d’Apple.