BlackBerry envisagerait de mettre aux enchères son activité. Lenovo et Bain Capital, un fonds de pension canadien, seraient sur les rangs.

Blackberry 10 RIM

Rien ne va plus chez BlackBerry. Après avoir annoncé il y a quelques semaines un début de réflexion sur une éventuelle reprise du groupe, le constructeur canadien, en manque d’oxygène, pourrait bien annoncer officiellement sa mise en vente au mois de novembre, indique le Wall Street Journal. Citant les fameuses sources proches du dossier, le quotidien yankee précise que le chinois Lenovo ainsi que le fonds de pension canadien, Bain Capital, seraient tous deux pressentis pour reprendre le fabricant de smartphones. Le journal ajoute qu’il se pourrait même que plusieurs entreprises se partagent le groupe, qui devrait annoncer une mise en vente aux enchères.

Une concurrence féroce

Touché par une concurrence effroyable de la part d’Apple et Samsung notamment, le constructeur nord-américain s’est même vu détrôner par le système d’exploitation Windows Phone en termes de parts de marché, selon les cabinets IDC et Gartner. Aujourd’hui, le fabricant, qui culminait un temps à plus de 50 % de PDM aux États-Unis, se contente d’un petit 3 % sur le sol américain, sans parler du reste du monde, où Samsung règne en maître. Les derniers smartphones du constructeur, les Z10 et Q10, en dépit de leur bonne finition, n’ont malheureusement pas réussi à convaincre. Ils « n’étaient pas en ligne avec les attentes des consommateurs« , indique Anshul Gupta, anayliste en chef chez Gartner. Et ce, malgré la volonté de BlackBerry de retourner aux sources en réintroduisant un clavier physique à son Q10.

Quoi qu’il en soit, cette information semble bien sonner le glas pour BlackBerry, en difficulté en Bourse, également. A l’image d’un Dell, meurtri sur la place boursière, BlackBerry pourrait envisager un retrait des marchés financiers. Son action qui culminait à 200 dollars pendant son âge d’or, a chuté à moins de 10 dollars pour une capitalisation de 5,6 milliards de dollars. Et si Microsoft était intéressé ?