L’espoir n’a pas duré, le projet de smartphone BlackBerry 5G est bien mort

OnwardMobility a perdu ses droits...

 

Le maigre espoir de voir surgir un nouveau smartphone BlackBerry 5G, développé par le texan OnwardMobility, est définitivement enterré. La société basée à Austin a en effet perdu les droits qui lui avaient été accordés pour utiliser la marque « BlackBerry ».

BlackBerry KEY2 LE – FrAndroid – c_P9160107
Le clavier physique du BlackBerry Key 2, lancé en 2018, pour illustration // Source : Frandroid

Début janvier, alors qu’on apprenait la coupure des services BlackBerry pour toute une bordée d’anciens modèles de la marque, le groupe texan OnwardMobility, chargé de développer sous licence un nouveau smartphone BlackBerry 5G, assurait mordicus que son projet n’était pas mort. Promesse était même faite qu’on en saurai « bientôt » plus sur l’appareil. Presque un mois plus tard jour pour jour, disons tout bêtement que cette promesse a très mal vieilli.

Car si la société avait déjà failli à lancer son mobile sur le premier semestre 2021, comme c’était initialement prévu, on sait désormais qu’elle n’a plus la possibilité légale de le faire sous l’égide de BlackBerry. Comme le rapporte AndroidPolice, OnwardMobility a perdu les droits qui lui avaient été accordés d’utiliser le nom de marque. Pour le formuler simplement, leur projet a donc rendu son dernier souffle dans le plus assourdissant des silences.

BlackBerry veut tourner la page

La nouvelle a été confirmée au site spécialisé par Kevin Michaluk, fondateur deCrackBerry. Cette information marque un coup d’arrêt définitif au développement d’un nouvel appareil BlackBerry dont on ne savait, de toute façon, pas grand chose… et dont l’aboutissement semblait déjà compromis depuis des mois.

L’abandon discret de ce projet semble par ailleurs aller dans le sens de la stratégie actuelle de BlackBerry. La firme canadienne cherche en effet à prendre ses distances par rapport à son passé de fabricant de smartphones, note AndroidPolice. On apprenait ainsi très récemment la vente à un consortium (Catapult IP Innovations Inc) de ses derniers brevets relatifs au marché mobile pour la bagatelle de 600 millions de dollars.

Fondée en 2018, OnwardMobility n’a quant à elle lancé aucun smartphone durant ses presque quatre années d’activité. On ignore à ce stade si la société va définitivement fermer ses portes, où si elle tentera, au contraire, d’exploiter ce qui reste de son projet pour en faire un appareil viable… sans le nom BlackBerry. Compte tenu de la situation actuelle et de la gestation difficile du smartphone BlackBerry initialement prévu, cette perspective nous paraît plutôt compromise.

La quête d’un nouveau smartphone est forcément soumise à des critères de sélection. Budget, autonomie, photo, design… En fonction du profil du consommateur, celui-ci accordera sa préférence à tel ou tel appareil. Mais dans l’immense…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles