Je n’avais pas eu (ou plutôt pris) le temps d’analyser les données des deux outils statistiques ouverts au public pour le mois de novembre 2012. Evidemment le temps continuant sa route, les chiffres de décembre ont largement eu le temps d’être ajoutés. Dès lors, je vais à mon habitude voir les évolutions qui ont eu lieu depuis l’étude précédente (lire : Parts de marché mobile : Android confirme son avance selon StatCounter).

StatCounter

A mon habitude je débute par les données que j’estime être les plus fiables de part la procédure de mesure décrite, celles de StatCounter. Le classement n’évolue plus vraiment depuis juillet dernier, novembre et décembre n’ont donc pas changé les positions. Ainsi Android pointe toujours en première position, et voit même sa part de marché en nette progression avec respectivement 1,48 et 1,52 points de progression sur ces deux mois, soit précisément 3 points de mieux depuis octobre, ce qui place le système à 33,19%.

Du côté de l’éternel rival, Apple et son iOS vous l’aurez deviné, les choses ne sont pas aussi roses. Si le système reste en excellente seconde position avec 23,26% du marché, il perd encore -0,46 points depuis octobre, après une très très légère progression de 0,01 point en novembre il est vrai. On sait que c’est dans cette période qu’Apple a l’habitude d’exploser les ventes de ses iPhones suite à la sortie du nouveau modèle, il est donc surprenant de ne pas ressentir la chose dans les usages, même si les iPhones vendus pour Noël ne seront vraiment visibles qu’à partir de janvier. Chose intéressante à noter également, alors qu’Apple a vu sa part de marché stagner sur l’année avec un peu moins de 23% fin 2011 et un peu plus de 23% fin 2012, on a vu Android prendre nettement le large à partir du milieu de l’année. Jusque là, les courbes des deux systèmes restaient très proches l’une de l’autre. La coupure nette a eu lieu à partir de juillet 2012, qui a vu la sortie du Galaxy S III, modèle phare que l’on connait. Difficile d’en déduire que cet appareil est responsable, mais il y a très certainement participé.

Pour les systèmes suivants, S40 reste à un niveau correct, aidé par les excellentes ventes des appareils Asha de Nokia qui ont un succès important dans les pays moins riches, ainsi même si il perd -0,14 points en deux mois à 14,86% du marché. L’autre Symbian, celui utilisé par les anciens smartphone Nokia, continue sa lente baisse avec -0,98 points de moins à 10,72%. Pour finir, RIM et son BlackBerry sont de plus en plus attirés vers le bas du classement avec encore -0,76 points de moins à 3,53%, il est plus qu’urgent que les nouveaux modèles sortent pour tenter d’inverser la tendance !

StatCounter

Du côté de l’éternel concurrent, NetMarketShare, on a décidé de continuer de mélanger les données mobiles et tablettes, ce qui fausse quelque peu les résultats. Associé à des méthodes de calculs qui déforment quelque peu les résultats, on voit rapidement des incohérences lourdes dans ces données.

Ainsi, si ils voient iOS largement en tête depuis de nombreux mois, l’écart semble de moins en moins se justifier. Alors oui, les utilisateurs iPhone, iPod et iPad ont certainement plus tendance à aller sur le web que les utilisateurs Android, oui l’iPad se vend encore nettement plus qu’Android, mais la position quasiment inchangée d’Apple avec légèrement plus de 60% alors que ce marché est en pleine mutation ne se comprends plus.

Surtout que dans le même temps, alors que plus de 1,3 millions d’appareils Android sont activés au quotidien, NetMarketShare voit la part d’Android loin derrière à 22,1%. Pire, ils voient même une baisse de quasiment -4 points (-3,85 précisément) sur ces deux derniers mois ! Même si l’on ajoute les parts de Chrome mobile, 1,48%, ceci est incompréhensible et à l’opposé du marché constaté partout ailleurs… Mais pire encore, ils voient la part d’Opéra Mini progresser nettement de 3,69 points à 10,71% !

Bref, inutile d’aller plus avant, je ne sais pas si je continuerais à commenter les données NetMarketShare aussi éloignées des réalités constatées partout ailleurs…

Sources : StatCounterNetMarketShare