Android s’inviterait sur des voitures afin d’améliorer l’expérience du conducteur et permettre une interaction plus forte avec les smartphones.

tableau-de-bord-de-la-tesla-model-s

Après les smartphones, les tablettes, les montres et lunettes connectées, Android pourrait bien s’inviter sur d’autres terminaux, plus imposants et plus chers. L’OS de Google devrait en effet s’embarquer dans nos voitures, avec Kia et Hyundai comme premiers constructeurs intéressés. Android ne prendra pas le volant mais intégrerait les unités multimédia et de navigation. Autrement dit, il équiperait les consoles centrales de nos véhicules. Et ce sont les Kia Soul et Hyundai Sonata qui accueilleraient en premier des applications issues du système d’exploitation de la firme de Mountain View. Avec le nouveau système Uvo 2.0, il serait possible de télécharger des applications et d’interagir avec des smartphones. Une bonne nouvelle pour écouter par exemple des radios en ligne ou télécharger des cartes de navigation lorsqu’on est en voyage. Rappelons que ce ne seront pas les toutes premières voitures avec de l’Android dedans. La Roewe 350, présentée il y a trois ans étaient déjà présentée comme voiture intégrant l’OS de Google.

Même Tesla, le constructeur de voitures électriques de luxe s’intéresse à cette solution. Les bolides, dont les tableaux de bord tournent actuellement sur une version basée sur Linux, devraient migrer vers des solutions Android. Le co-fondateur de la marque Tesla Motors, Elon Musk a déclaré qu’il proposera aux développeurs d’application Android de se pencher sur la question. Le constructeur s’engage d’ailleurs à les accompagner dans le cadre du portage et de l’optimisation des applications. Une bonne idée lorsqu’on sait que des applications comme Google Street View ou Google Maps peuvent être très utiles pour les automobilistes.

Retrouvez notre dossier sur les voitures connectées ici.