Google autorise le téléchargement de données pour ses utilisateurs. Via Google Takeout, la plateforme d’exportation de fichiers de la firme présentée en 2011, les utilisateurs pourront sauvegarder leurs emails et différents éléments stockés sur Gmail et Google Agenda. 

Takeout1

Google déploie le téléchargement de données stockées dans ses services. Plus précisément, le moteur de recherche permet désormais à ses utilisateurs d’exporter une copie de leurs données stockées sur Gmail et Google Agenda. Avec cette annonce, Google poursuit le projet Google Takeout. Il s’agit d’une plateforme du groupe mise en place en 2011 pour le téléchargement des données. Et c’est un projet mené par une équipe d’ingénieurs baptisée The Data Liberation Front (Front de libération des données) motivée par le dessein suivant :

Les utilisateurs doivent être en mesure de contrôler les données qu’ils stockent dans n’importe quel service de Google. L’objectif de notre équipe est de faciliter le déplacement de données vers l’intérieur et l’extérieur.

Le téléchargement de données sera rendu disponible sur Gmail au cours du mois prochain, indique Google, tandis que Google Agenda profite dès maintenant de cette fonctionnalité. A noter que les utilisateurs pourront sélectionner les catégories de mails et de calendriers à exporter ou prendre la totalité des données de chacun des services dans un fichier unique.

En facilitant l’exportation de données potentiellement vers des outils concurrents, Google entend fidéliser ses clients et utilisateurs en se positionnant en bon élève. La portabilité des données s’applique déjà à d’autres services de la firme avec la possibilité de sauvegarder ses messages Hangouts, ses vidéos YouTube ou encore ses fichiers stockés sur Drive. Pour exporter une copie de vos données venant d’un des outils de Google, rendez-vous sur le lien suivant, et pour plus d’informations sur les formats utilisées et les modalités, consultez le site du Data Liberation Front.