Vous n’êtes pas sans savoir que Andy Rubin a quitté le navire,  que Sundar Pichai est désormais à la tête de Google, et que les co-fondateurs de Google sont à la tête d’Alphabet. Bien entendu, il a fallu trouver un remplaçant pour s’occuper du développement d’Android et de Chrome OS. C’est Hiroshi Lockheimer qui a été choisi, l’ingénieur qui a désormais la mission de faire évoluer l’OS mobile le plus distribué dans le monde.

Hiroshi Lockheimer, Google

Hiroshi Lockheimer, Google

L’histoire remonte en 2005, Hiroshi Lockheimer a reçu un coup de fil de la part d’Andy Rubin, co-fondateur d’Android. Son ancien patron voulait l’intégrer dans son équipe chez Google, quelques temps après que son entreprise – Android Inc. – ait été rachetée par Google. A ce moment là, Lockheimer travaillait sur ​​un logiciel de télévision par Internet pour Microsoft, après un passage chez Palm et Good Technology.

C’est en 2006 qu’il a enfin rejoint l’équipe d’Andy Rubin. Bien entendu, vous connaissez la suite : Hiroshi Lockheimer avait rejoint un projet secret qui s’est avéré être l’OS mobile de Google, désormais le plus distribué au monde. Cet homme a été derrière toutes les versions d’Android, des versions Cupcake, Donut, Eclair, Froyo, Gingerbread, Honeycomb que l’on a pu découvrir en seulement deux ans, entre 2009 et 2011, jusqu’à la dernière version Android 6.0 Marshmallow.

Dans le contexte de remaniement suite à la création d’Alphabet, Sundar Pichai a décidé de promouvoir Hiroshi Lockheimer à la tête d’Android, Chrome OS et Chromecast. Ce n’est pas la seule promotion, on compte également celle de Dave Burke qui va s’occuper de la partie technique, aux côté de Lockheimer. Une autre promotion notable est celle de Neal Mohan, du côté de la publicité.