Google Allo est sorti depuis près d’un mois sur les boutiques d’application, ce qui permet de faire un premier bilan du succès de l’application. Les premiers chiffres sont plutôt décevants.

google_allo_prasil

Après une annonce en grande pompe à Google I/O, Google a sorti une première version de sa nouvelle application de messagerie à la fin du mois de septembre. Avec l’intégration de Google Assistant, cette nouvelle application doit à la fois être la démonstration des prouesses de l’assistant et réussir là où Google Talk et Hangout ont échoué par le passé.

Lors de la sortie, l’application nous avait plutôt déçus à cause de son manque d’innovation et de fonctionnalité comparé à la concurrence déjà très forte sur le marché, de Facebook Messenger ou  WeChat par exemple. Moins d’un mois après sa sortie, le rythme des téléchargements semble déjà s’essouffler.

 

Le rythme s’essouffle

Les dernières statistiques du Google Play Store et de l’Apple App Store sont plutôt inquiétantes pour le nouveau service de Google.

Casey Newton, un journaliste de The Verge, a fait quelques relevés et a constaté que Google Allo n’est plus dans les 1 000 applications les plus téléchargées de l’App Store d’Apple et se trouve maintenant à la 124ème position du Google Play Store.

Quand on se rend sur le Play Store, on voit que Google Allo a été téléchargé entre 5 et 10 millions de fois plus d’un mois après son lancement alors que Google Duo avait dépassé les 10 millions en moins d’un mois. Pourtant les deux applications ont été lancées lors de ses trois derniers mois, à un intervalle de temps très proches. On pouvait d’ailleurs imaginer que les deux applications allaient s’entraider sur le Play Store tant leur lancement est lié.

 

Google Allo doit rapidement s’améliorer

La semaine dernière, la version 2.0 de Google Allo se montrait déjà, avec quelques nouveautés comme les réponses rapides. Il faut que Google développe très rapidement de nouvelles versions si le géant veut faire de son service un incontournable. Avec une meilleure intégration à Android, la gestion des SMS et le support de l’Assistant dans différentes langues, Google Allo aurait certainement de meilleurs arguments à faire valoir face à ses concurrents.