Alphabet, la maison-mère de Google, vient de publier ses résultats pour le premier trimestre 2017. Tous les indicateurs sont dans le vert ou presque et dépassent même les prévisions.

Crédit image : Douglas Knapton

En 2015, Google se restructurait pour devenir Alphabet, laissant comme message « G is for Google ». Près de deux ans plus tard, la firme pourrait annoncer que « M is for Money » tant ses résultats financiers du premier trimestre 2017 sont bons. Publiés ce jeudi, les chiffres d’Alphabet dépassent les espérances de la firme.

Sur la seule période allant du 1er janvier au 31 mars, Alphabet a engrangé 24,75 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit une hausse de 22 % par rapport à la même période de l’année précédente (ou 24 % en tenant compte de la fluctuation monétaire). Il est intéressant de voir que près de la moitié de ce chiffre (11,77 milliards) provient directement des États-Unis.

Une fois les frais et les taxes comptabilisés, il reste tout de même 5,43 milliards de dollars de bénéfice à Google, soit un total de 7,73 dollars par action. Un résultat supérieur aux prédictions de la firme qui s’attendait à un EPS (earning per share) de 7,38 dollars par action.

La publicité en autosuffisance

Comme beaucoup s’en doutent, la majeure partie des revenus d’Alphabet proviennent de la publicité. Au fil du temps néanmoins, la part de ces revenus tirés des sites tiers diminue, laissant de plus en plus de place à l’écosystème Google (Gmail, YouTube, etc.) selon l’analyste Jan Dawson.

La partie « matériel, logiciel et cloud » quant à elle représente 3 milliards de dollars sur la période, une hausse significative par rapport au premier trimestre 2016 durant lequel cette section ne représentait que 2 milliards. Les Pixel n’y sont certainement pas pour rien.

Notons également que les « autres paris » d’Alphabet (Google X, Google Fiber, Calico, Nest, Verily…) voient leur chiffre d’affaires augmenter, passant de 165 millions de dollars à 244. Leur profit opérationnel reste cependant négatif avec une perte de 855 millions de dollars. Des investissements lourds qu’Alphabet continue néanmoins toujours à supporter afin de continuer sa recherche du futur.

Enfin, Alphabet continue de croître et compte désormais près de 74 000 employés. Comme le constate Recode, ce sont près de 10 000 âmes de plus qui ont été embauchées en un an.

Ces très bons résultats ont bien évidemment fait faire un bond au prix de l’action GOOG (Alphabet), passant de 871,73 à la clôture de la bourse hier à 908,68 aujourd’hui, soit une hausse de près de 4 %. Voilà de quoi bien démarrer le deuxième trimestre !