Avant que les HTC One X sous Android soient frappés d’interdiction aux États-Unis, quelques chanceux ont pu se les procurer.
Certains ont cependant pu être déçus : AT&T a en effet demandé à HTC de fournir des téléphones dont le bootloader est verrouillé et ne peut être déverrouillé avec les outils HTC classiques. L’objectif est évidemment de rendre impossible l’installation de versions personnalisées d’Android.
Comme à l’habitude, ce genre de limitations est rapidement levé grâce au travail de la communauté des développeurs et bidouilleurs.
Comme à l’habitude, c’est sur XDA que l’on trouve la solution et elle est plutôt simple : en changeant une valeur héxadécimale, on parvient à faire croire au téléphone qu’il est canadien. Tout simplement.
Plus d’information sur le forum de XDA.