Lors du MWC, Huawei avait annoncé son Kirin 930, sans trop rentrer dans les détails. On pensait alors que le SoC était équipé d’un processeur octa-core mélangeant Cortex-A57 et Cortex-A53. En fait, le processeur utilise uniquement des Cortex-A53e, une version revue et corrigée des coeurs à faible consommation d’ARM.

Huawei-1

Finalement, le nouveau Kirin 930 de Huawei développé par HiSilicon n’utilise pas des cœurs hautes performances Cortex-A57 d’ARM. A la place, la puce octa-core intègre uniquement des cœurs Cortex-A53. Mais pas n’importe lesquels puisqu’il s’agit de Cortex-A53e, une version revue et corrigée des cœurs basse consommation d’ARM. On ne sait pas encore si Huawei s’est basé sur un design d’ARM ou si c’est HiSilicon qui a optimisé le Cortex-A53 avec cette appellation A53e.

Huawei a lâché quelques détails sur la puce. Ainsi, l’utilisation de cœurs Cortex-A53e permettrait d’augmenter les fréquences à 2 GHz. Une cadence encore jamais croisée sur ces cœurs et qui doit également être rendue possible par l’utilisation du process de gravure en 16nm FinFET de TSMC. Huawei a préféré utiliser les cœurs Cortex-A53 à la place des A57 pour une raison principale : pour augmenter l’autonomie des smartphones. Le constructeur est conscient qu’un Cortex-A57 est plus puissant (environ 56% plus rapide) mais il est bien plus gourmand qu’un Cortex-A53 avec une consommation en hausse d’environ 256%.

cortex-a53-vs-cortex-a57

L’efficacité énergétique est donc bien plus élevée sur un Cortex-A53 avec 150 mW/GHz contre 535 mW/GHz sur un Cortex-A57 et environ 441 mW/GHz sur un Cortex-A72. La taille d’un processeur en Cortex-A53 est également bien plus compacte pour faciliter leur intégration dans des petits terminaux. Toutefois, Huawei n’a pas précisé si les chiffres étaient donnés à finesse de gravure identique. Il faudra maintenant attendre le test d’un produit en Kirin 930 mais les premiers retours du Mediapad X2 semblent bon avec un score AnTuTu qui tourne autour de 44 000 points.