Introduction

Review of: Huawei P10 Lite
Smartphone:
Romain Heuillard

Reviewed by:
Rating:
3
On 15 avril 2017
Last modified:19 avril 2017

Summary:

Comme nous l'écrivions en introduction, le P10 Lite n'a de P10 que le nom. Ce n'est rien d'autre qu'un proche dérivé du jeune P8 Lite 2017. Et si ce dernier offre un excellent rapport prix prestation et s'assure d'excellentes ventes, on ne peut pas en dire autant du P10 Lite.

Le Huawei P10 Lite est un beau et bon téléphone, si et seulement si on fait abstraction de son prix largement surévalué, surtout compte-tenu de la concurrence interne, chez Huawei mais aussi chez Honor.

Indépendamment de son prix, le P10 Lite mériterait une note de 7/10. C'est un point de moins que le P8 Lite 2017, pourtant un cran en dessous dans la gamme, en raison de quelques régressions surprenantes, telles que sur l'écran ou l'appareil photo.

Mais à son prix de lancement de 350 euros, on ne voit pas de bonne raison d'acheter ce P10 Lite, ce qui lui fait perdre un point supplémentaire. Il y a au moins deux alternatives : au lieu d'acheter l'équivalent d'un P8 Lite 2017 au prix d'un Honor 8, autant acheter un P8 Lite 2017 pour 250 euros ou un Honor 8 pour 350 euros. Le P10 Lite ne présentera d'intérêt que lorsqu'il coûtera aussi cher que le P8 Lite 2017, auquel cas il proposera au moins un design alternatif.

Dans la gamme foisonnante des deux marques chinoises Huawei et Honor, le Huawei P10 Lite s’inscrit entre le Huawei P8 Lite 2017 et le Honor 8. N’est-ce pas là la déclinaison de trop ?

Huawei poursuit sa politique de prolifération en présentant, moins d’un mois après les P10 et P10 Plus, l’inévitable déclinaison allégée, le P10 Lite.

Mais Huawei l’a démontré à de multiples reprises, le nommage de ses produits obéit bien plus à une logique commerciale qu’à une logique de gamme. Le fabricant nomme ses produits différemment d’un continent ou d’un pays à l’autre en fonction des précédents succès.

Le même produit est ainsi commercialisé en tant que Honor 8 Lite en Europe du Nord et en tant que Huawei P8 Lite 2017 en France, pour succéder au P8 Lite 2015, numéro un des ventes. Et le Honor V9 en Chine devient le Honor 8 Pro en France pour les mêmes raisons.

En d’autres termes, le Huawei P10 Lite s’appelle ainsi bien plus pour surfer dans le sillage du P10 que parce qu’il en est dérivé. D’ailleurs, il ne l’est pas, comme en témoigne le tableau ci-contre, qui montre que le P10 Lite est bien plus proche du P8 Lite 2017 que du P10.

Le Huawei P10 Lite justifie-t-il les 100 euros de plus par rapport au P8 Lite 2017 ?

À lire sur FrAndroid : Test du Huawei P8 Lite 2017 : la recette fonctionne-t-elle encore en 2017 ?

Fiche technique

 Huawei P10 Lite
Écran5,2 pouces IPS LCD
Définition d'écran1920 x 1080 pixels
Résolution d’écran423 pixels-par-pouce
Dimensions146,5 x 72 x 7,2 mm
Poids146 g
SoCHiSilicon Kirin 658
CPU4 x ARM Cortex-A53 @ 2,36 GHz
4 x ARM Cortex-A53 @ 1,7 GHz
GPUARM Mali-T830 MP2
RAM3 Go
Stockage32 Go
Logement microSDOui
Capteur avant8 MP f/2,0
Capteur arrière12 MP f/2,2
Vidéo1080p @ 30 i/s
Modem4G LTE Cat. 4 (800, 1800 et 2600 MHz)
Sans-filWi-Fi 802.11ac double bande
Bluetooth 4.1 LE
NFC
Filairemicro-USB 2.0
Jack 3,5 mm
OSAndroid 7.0 + EMUI 5.1
Batterie3000 mAh

Design

Le design du Huawei P10 Lite est conforme à son véritable positionnement dans la gamme : déclinaison un brin plus haut de gamme du P8 Lite 2017, il en décline les codes esthétiques, avec deux faces en verre séparées par un cadre métallique.

La face avant on ne peut plus minimaliste est quasi identique.

On trouve de subtiles différences à l’arrière :

  • un capteur d’empreintes digitales non pas rond, mais carré, qui tombe parfaitement sous l’index
  • un coloris gris pailleté un peu plus recherché que le noir uni du P8 Lite
  • et pour seul rappel du P10 auquel il emprunte le nom, une bande unie sous l’appareil photo dorsal

Le P10 Lite souffre malheureusement des mêmes lacunes que le P8 Lite 2017 et le Honor 8 avant lui :

Pour commencer, recouvertes de verre aux bords arrondis (dit 2,5D), les faces de l’appareil sont parfaitement planes, et par on ne sait quelle sorcellerie, excessivement glissantes. À tel point qu’il ma réveillé en sursaut en tombant, sans raison apparente, plusieurs longues minutes après que je l’ai posé sur ma table de chevet en bois vernis. Il descend aussi d’un livre sur lequel vous l’auriez posé, ou se cache derrière les coussins d’un canapé dont l’assise est légèrement en pente.

A contrario, les deux faces accrochent fortement les traces de doigt, un comble ! Huawei ne s’est visiblement pas encombré d’un traitement oléophobique. C’est problématique pour un appareil dont la quasi totalité de la surface est constituée de verre.

Écran

Ce verre de second choix pose aussi problème en extérieur, comme j’ai pu le constater lors d’un week-end particulièrement ensoleillé : l’écran délivre selon nos mesures une luminosité maximale de 580 cd/m2, proche des meilleurs scores, mais il est malgré tout difficile à lire en plein jour. C’est probablement dû à un mauvais traitement antireflet, qui fait que les reflets du ciel prennent le dessus sur l’écran.

Quoi qu’il en soit, l’écran de notre Huawei P10 Lite est moins bon que celui du P8 Lite 2017. On passe d’un très bon écran à un écran médiocre. Si l’écran LTPS (famille IPS) délivre un bon taux de contraste de 1600:1, les couleurs sont mauvaises. Elles sont beaucoup trop froides avec le réglage de température de couleur « par défaut » (8750 K). Avec le réglage « chaude », la température de 6850 K se rapproche du standard de 6500 K, mais la température ne dit pas tout, et on distingue à l’œil nu une dérive jaune prononcée. On peut néanmoins ajuster manuellement la température et la décaler légèrement vers le rouge pour obtenir un résultat satisfaisant.

Il n’y a en revanche aucun moyen de réduire la saturation trop prononcée des rouges et surtout des verts, qui ressortent fluo, pour les rendre plus réalistes.

Un bon point à souligner : on peut abaisser la luminosité dans des proportions rarement atteintes, ce qui permet d’utiliser l’appareil dans l’obscurité sans s’éblouir.

Interface

Le Huawei P10 Lite est livré d’origine avec Android 7.0 Nougat (mais pas avec la toute dernière mise à jour 7.1.2), avec les mises à jour de sécurité du 1er février 2017 (mais toujours pas avec celles du 5 avril) et avec l’interface maison EMUI 5.1 (la dernière en date, quant à elle).

On retrouve la sobriété habituelle, avec l’écran d’accueil et surtout le menu de réglages indéniablement inspirés d’iOS. Mais on retrouve aussi toutes les options de personnalisation : on peut opter pour un tiroir d’applications, modifier l’agencement des icônes, personnaliser l’ordre des boutons de navigation, etc.

Notons néanmoins un thème par défaut spécifique, baptisé « Atmospheric », avec un pack d’icônes plus « luxe » que celui du P8 Lite 2017, mais qui se marie encore moins bien avec les icônes Material Design de la plupart des applications du Google Play Store.

Huawei reste raisonnable sur les applications tierces préinstallées, les « bloatwares« , puisque outre les applications de base (retravaillées par Huawei), il n’y a que Facebook, Instagram, Twitter, TripAdvisor et quatre jeux, qu’on peut toutes désinstaller entièrement (et pas seulement désactiver). Mention spéciale en revanche pour l’application News Republic, quelque peu envahissante avec ses notifications activées par défaut pour les gros titres.

Photo

L’appareil photo dorsal accompagné de son flash à LED

L’appareil photo dorsal du Huawei P10 Lite produit des photos flatteuses, en particulier lorsqu’elles sont affichées sur l’écran aux couleurs (trop) vives du smartphone. Mais elles sont irréalistes et indignes de cette gamme de prix.

Le capteur de 12 mégapixels est certainement le même que celui du P8 Lite 2017, presque moitié moins cher, mais en plus la lentille est moins lumineuse, f/2,2 contre f/2, sans pour autant paraitre plus qualitative. Le capteur proprement dit manque de dynamique, c’est-à-dire qu’il sur-expose trop facilement des reflets, même sur des scènes peu contrastées.

Les modes, l’interface en « Photo pro » et les paramètres de l’appareil photo

Surtout il renforce trop la netteté, ce qui produit des images au rendu trop artificiel, avec des délimitations entre les plans et des textures manquant de naturel. Et on ne peut pas ajuster ce renforcement artificiel de la netteté, pas même en mode « Photo pro », dont les commandes, au passage, sont constamment affichées en orientation verticale.

En somme l’appareil photo du Huawei P10 Lite est digne d’un smartphone à 200 euros, mais pas d’un prix de vente de 350 euros.

no images were found

Performances

Même constat sur le plan des performances : le léger gain de performances du dernier P8 Lite au P10 Lite est loin d’être proportionnel à l’écart de prix. C’est qu’on passe d’un Kirin 655 à un Kirin 658, dont quatre des huit cœurs ARM Cortex-A53 du CPU passent de 2,10 à 2,36 GHz. La puce est par ailleurs strictement identique, avec notamment quatre autres cœurs A53 cadencés à 1,7 GHz, un GPU ARM Mali-T830MP2 et un modem 4G LTE de catégorie 6.

À l’usage, le P10 Lite convient parfaitement à la majorité des usages, et les animations et transitions sont fluides la plupart du temps. Néanmoins on subit parfois quelques délais au lancement d’applications, et quelques saccades dans les animations. Huawei aurait dû s’abstenir d’ajouter l’effet de rebond aux extrémités des listes, qui manque bien souvent de fluidité et casse l’effet recherché.

 Huawei P10 LiteHuawei P8 Lite 2017Honor 8Samsung Galaxy A5 2017
SoCHiSilicon Kirin 658HiSilicon Kirin 655HiSilicon Kirin 950Samsung Exynos 7880
AnTuTu61 575 points56 890 points92 377 points60 260 points
PCMark Work performance 1.05 764 points5 524 points6 472 points4 667 points
3DMark Ice Storm Unlimited11 369 points11 405 points19 485 points13 283 points
GFXBench Manhattan ES 3.0 1920 x 1080 pixels7,8 fps7,8 fps19 fps12 fps
GFXBench T-Rex ES 2.0 1920 x 1080 pixels18 fps18 fps41 fps28 fps

Autonomie

Avec une fiche technique quasi identique et une batterie de 3000 mAh, de même capacité que celle du P8 Lite 2017, le P10 Lite offre sans surprise une autonomie quasi identique. En attendant de mener notre protocole SmartViser plus représentatif d’une utilisation en conditions réelles, nous avons comme nous le faisons parfois lancé la lecture d’une vidéo, avec l’écran calibré à 200 cd/m2, et relevé la perte d’autonomie au bout d’une heure : la batterie est passée de 100 % à 90 %, soit une perte de 10 %, égale à celle du P8 Lite 2017.

Contrairement au P8 Lite 2017, le P10 Lite offre une recharge rapide. Il est livré avec un adaptateur secteur Huawei Quick Charge pouvant délivrer jusqu’à 2 A sous 9 V, soit 18 W. De quoi recharger la batterie à 40 % en 30 min, et à 100 % en un peu plus d’1 h 30 min, selon nos constatations.

Pas d’USB-C mais du micro-USB

Réseau

Rien à signaler sur le plan de la connectivité réseau, si ce n’est que le modem 4G est compatible avec trois des quatre bandes de fréquences utilisées en France, celles des 800, 1800 et 2600 MHz, mais pas avec celle des 700 MHz, sur laquelle reposera de plus en plus le réseau 4G de Free. En heure creuse sur le réseau Orange, on obtient de très bons débits, jusqu’à 90 Mb/s en téléchargement.

Le tiroir peut accueillir une carte nano SIM et une microSD

Verdict Huawei P10 Lite

design
8
Huawei n'a pas pris de risque pour le P10 Lite, mais c'est un beau téléphone, à la finition irréprochable. Son design est un peu plus raffiné que celui du P8 Lite 2017, dont il est par ailleurs une copie quasi conforme. Il s'en distingue avec son dos pailleté, son bandeau laqué autour de l'appareil photo et son capteur d'empreintes digitales carré. Toutefois l'appareil perd des points pour sa propension à glisser sur les surfaces sur lesquelles il est posé et pour accrocher autant les traces de doigt.
écran
6
L'écran du P10 Lite est une déception : alors que celui du P8 Lite 2017 est très bon, celui du P10 Lite est soit trop froid, soit trop chaud, et dans tous les cas vert fluo. C'est le monde à l'envers. Il est en revanche contrasté, lumineux, tout en étant capable de ne pas vous éblouir la nuit.
logiciel
9
Ce ne sont pas les toutes dernières versions, mais le P10 Lite est livré avec des versions récentes d'Android (7.0), de ses mises à jour de sécurité, et avec la dernière version en date de l'interface maison EMUI, la 5.1. On retrouve l'interface sobre, élégante et personnalisable à laquelle Honor et Huawei nous ont habitué, et de nombreuses fonctions améliorant l'ergonomie pour son écran de 5 pouces.
performances
7
Avec son Kirin 658, proche dérivé du Kirin 655 du P8 Lite 2017, le P10 Lite n'est pas un foudre de guerre, il est occasionnellement victime de quelques délais d'une demi-seconde et de quelques saccades, mais ça ne l'empêche pas de répondre confortablement à l'essentiel des usages.
caméra
7
L'appareil photo dorsal produit des clichés flatteurs, trop flatteurs, sans possibilité de réduire le renforcement de la netteté. Le capteur est probablement le même que sur le P8 Lite 2017, mais la lentille est moins lumineuse et visiblement de moins bonne qualité, c'est une fois encore le monde à l'envers.
autonomie
6
Avec la même batterie et quasi la même fiche technique, le P10 Lite ne fait pas mieux que le P8 Lite 2017, c'est-à-dire qu'il ne tient pas une journée en utilisation intensive. Il bénéficie en revanche de la recharge rapide, ce qui permet, à condition de disposer du chargeur propriétaire, de lui redonner un coup de fouet en milieu de journée.
Note finale 6/10
Comme nous l'écrivions en introduction, le P10 Lite n'a de P10 que le nom. Ce n'est rien d'autre qu'un proche dérivé du jeune P8 Lite 2017. Et si ce dernier offre un excellent rapport prix prestation et s'assure d'excellentes ventes, on ne peut pas en dire autant du P10 Lite.

Le Huawei P10 Lite est un beau et bon téléphone, si et seulement si on fait abstraction de son prix largement surévalué, surtout compte-tenu de la concurrence interne, chez Huawei mais aussi chez Honor.

Indépendamment de son prix, le P10 Lite mériterait une note de 7/10. C'est un point de moins que le P8 Lite 2017, pourtant un cran en dessous dans la gamme, en raison de quelques régressions surprenantes, telles que sur l'écran ou l'appareil photo.

Mais à son prix de lancement de 350 euros, on ne voit pas de bonne raison d'acheter ce P10 Lite, ce qui lui fait perdre un point supplémentaire. Il y a au moins deux alternatives : au lieu d'acheter l'équivalent d'un P8 Lite 2017 au prix d'un Honor 8, autant acheter un P8 Lite 2017 pour 250 euros ou un Honor 8 pour 350 euros. Le P10 Lite ne présentera d'intérêt que lorsqu'il coûtera aussi cher que le P8 Lite 2017, auquel cas il proposera au moins un design alternatif.
  • Points positifs
    • Design sobre et élégant
    • Finition irréprochable
    • Logiciel récent et abouti
  • Points négatifs
    • Rapport qualité prix
    • Salissant et suicidaire
    • Autonomie