Prise en main du Huawei Mate 40 Pro : un bijou face à plein d’obstacles

Smartphones • 2020

La Huawei Mate 40 Pro est un smartphone haut de gamme annoncé le 22 octobre 2020. Il est équipé d'un écran OLED de 6,76 pouces, d'un SoC Kirin 9000 épaulé et d'un triple capteur photo polyvalent avec TOF à l'arrière. Il fait tourner à son lancement Android 10 avec l'interface EMUI sans les applications Google dont le Play Store.

 

Introduction

Le Huawei Mate 40 Pro vient d'être officialisé. Or, nous avons déjà pu prendre en main ce smartphone premium sans services Google pour vous livrer nos premiers retours. Malgré cette contrainte, l'appareil est plein de promesses.

Huawei Mate 40 Pro

Face avant du Huawei Mate 40 Pro // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

L’actualité des smartphones est vraiment très agitée ces dernières semaines. Les annonces fusent dans tous les sens et il ne manquait plus que le Huawei Mate 40 Pro pour participer à cette grande fête frénétique. Ce nouvel appareil haut de gamme du géant chinois survient par ailleurs dans un contexte particulier : l’embargo américain à l’encontre de son constructeur s’est durci en 2020.

En plus de ne pas pouvoir proposer les services Google sur ses smartphones, Huawei a vu Washington lui interdire de travailler avec des fournisseurs étrangers utilisant des technologies américaines. Difficile dès lors de se projeter sereinement vers un avenir radieux. Toutefois, la marque veut prouver qu’elle ne lâche rien face aux obstacles qui se dressent devant elle. Le Mate 40 Pro est sa nouvelle arme.

Face arrière du Huawei Mate 40 Pro

Le dos du Huawei Mate 40 Pro // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Dans les grandes lignes, il faut considérer ce Huawei Mate 40 Pro comme une évolution logique des Mate 30 Pro et P40 Pro.

La fiche technique du Huawei Mate 40 Pro

Modèle Huawei Mate 40 Pro
Version de l'OS Android 10 Q
Interface constructeur EMUI
Taille d'écran 6.76 pouces
Définition other
Densité de pixels 456 ppp
Technologie OLED
SoC Kirin 9000
Puce Graphique (GPU) Mali G-78 MP24
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 12 Go
Mémoire interne (flash) 256 Go, 512 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 50 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Capteur 3 : 20 Mpx
Appareil photo (frontal) Capteur 1 : 13 MPX
Capteur 2 : 13 MPX
Enregistrement vidéo 8K@30 fps
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.2
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4400 mAh
Dimensions 75.5 x 162.9 x 9.1mm
Poids 212 grammes
Couleurs Noir, Argent
Prix 1 199 €
Fiche produit Voir le test

Un peu lourd, mais très soigné

En main, le téléphone est plutôt agréable. Cela n’est pas dû à son poids assez conséquent de 212 grammes, mais plus à ses finitions bien arrondies, notamment au niveau des angles, pour un Huawei Mate 40 Pro qui épouse bien le creux de la paume. Ajoutez à cela un dos en verre mat qui offre un agréable toucher satiné en plus d’un coloris argenté du plus bel effet grâce à ses reflets.

Fidèle à sa lignée, le Huawei Mate 40 Pro n’est pas un smartphone compact : ses dimensions de 75,5 x 162,9 x 9,1 mm le hissent au rang des grands gaillards. Cela ne lui retire en aucun cas son air raffiné auquel l’écran très incurvé contribue beaucoup. À cet égard, notons un détail important : le constructeur réintègre des boutons physiques à droite pour le volume alors que le Mate 30 Pro s’en était débarrassé.

Les boutons latéraux du Huawei Mate 40 Pro

Les boutons physiques du Huawei Mate 40 Pro // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Or, il s’agissait là d’une fausse bonne idée : il fallait tapoter deux fois sur l’extrémité de l’écran pour modifier le niveau sonore. Un geste contre-intuitif qui faisait plus perdre de temps qu’autre chose. Cette fonction n’a pas disparu sur le Mate 40 Pro, mais au moins avons-nous droit à des touches classiques plus pratiques. Le bouton de déverrouillage est aussi sur la tranche droite. La dalle du téléphone est percée en haut à gauche d’un double poinçon logeant un capteur selfie classique et un capteur 3D. Le fabricant a aussi réussi le joli tour de force d’intégrer une solution de reconnaissance faciale 3D dans cet espace pourtant plus restreint qu’une large encoche.

Nous avons déjà évoqué le toucher au dos, mais pas encore l’énorme module photo circulaire bien centré. La taille imposante de celui-ci lui permet d’être assez stable lorsqu’on l’utilise posé à plat sur une table — appuyer sur les coins provoque quand même un balancement. Reste à savoir si un design aussi brut de décoffrage plaît ou non à l’utilisateur lambda. À titre personnel, je trouve que l’ensemble est bien équilibré, mais cela n’engage vraiment que moi.

Bulle du Huawei Mate 40 Pro

Le double poinçon assez large du Huawei Mate 40 Pro // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Sachez aussi que le lecteur d’empreintes est positionné dans l’écran, qu’il n’y a pas de prise jack et qu’il y a une grille de haut-parleur sur chaque tranche en haut et en bas pour un son stéréo. Un joli bijou en somme.

En outre, nous avons ici droit à une diagonale de 6,76 pouces avec une définition de 2772 x 1344 pixels — rappelons que les bords sont incurvés. Le Mate 40 Pro mise sur un affichage OLED et un mode 90 Hz — qui, par défaut, s’ajuste automatiquement au contenu affiché pour préserver de la batterie. L’expérience visuelle paraît vraiment excellente au premier abord, même si quelques animations logicielles semblent contrebalancer un tantinet la fluidité recherchée avec le taux élevé de rafraîchissement. Nous vérifierons cela plus assidûment lors du test complet.

Petal pour épater

Tout en peaufinant en parallèle son système maison HarmonyOS, Huawei continue de travailler sur son alternative à l’Android à la sauce Google. Ainsi, le Mate 40 Pro profite bien d’Android 10, mais avec l’interface EMUI 11. Des applications comme Gmail, Drive ou YouTube ne sont donc pas disponibles ici et, à la place du Play Store, on trouve l’inévitable magasin AppGallery. Ce dernier continue d’étoffer son catalogue semaine après semaine et on a un peu envie d’y croire. D’autant que les développeurs de la firme ont prévu une refonte de l’interface pour que les utilisateurs retrouvent plus facilement les applications susceptibles de les intéresser.

Par ailleurs, l’outil Petal Search s’améliore. Pour rappel, il s’agit d’une plateforme permettant de consulter un flux d’actualité, de profiter d’un moteur de recherche propulsé par Qwant et, surtout, de trouver des applications sur différentes plateformes. Les apps n’étant pas disponibles sur AppGallery sont ainsi plus faciles à télécharger.

Écran du Huawei Mate 40 Pro

L’écran percé du Huawei Mate 40 Pro // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Il suffit de taper le nom dans la barre de recherche, voir les résultats proposés par Petal Search et provenant de diverses sources (APKPure, Aptoide, site du développeur…) et d’appuyer sur le bouton de téléchargement. La grande nouveauté ici, c’est que Petal Search vous envoie aussi une notification lorsqu’une application installée de cette manière nécessite une mise à jour. L’expérience utilisateur est donc mieux pensée, plus complète, même s’il s’agit d’une solution d’appoint.

Ça ne s’arrête pas là. Huawei lance aujourd’hui aussi la phase bêta d’un nouveau service Petal Maps, une alternative ambitieuse à Google Maps. Le service de cartographie promet ainsi de fonctionner dans plus de 140 pays, dans diverses langues et de proposer des informations trafic en temps réel et des modes de navigation 2D et 3D. Ainsi, plus le temps passe et plus l’expérience promise par Huawei s’améliore et devient intéressante. Ne nous précipitons pas : la marque a encore un gros boulot à faire, mais elle ne baisse pas les bras.

Photo, vidéo et batterie

Côté photo, pas de grande révolution : le Mate 40 Pro marche dans les pas du P40 Pro avec un capteur principal de 50 mégapixels, un ultra grand-angle de 20 mégapixels, un téléobjectif x5 de 12 mégapixels et un capteur TOF pour la gestion de la profondeur. Le téléphone promet, entre autres, une gestion irréprochable de la colorimétrie, une exposition très bien gérée sur les scènes à forte dynamique et une netteté à toute épreuve. Nous tâcherons de vérifier si tout cela est vrai lors de notre test complet. Huawei met notamment l’accent sur la vidéo avec un mode ultra stabilisé et un suivi intelligent des personnes en mouvement.

Appareil photo du Huawei Mate 40 Pro

Le module photo arrière du Huawei Mate 40 Pro // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

À l’intérieur du téléphone, on trouve une toute nouvelle puce, le Kirin 9000 gravé en 5 nm.

Au programme : grosse puissance et meilleure efficacité énergétique. Enfin, la batterie de 4400 mAh est livrée avec un chargeur rapide de 66 W.

Prix et disponibilité du Huawei Mate 40 Pro en France

Le Huawei Mate 40 Pro s’affiche au prix officiel de 1199 euros en France. À partir de maintenant et jusqu’au 11 novembre prochain, vous pouvez le précommander. Vous recevrez alors une paire de FreeBuds Pro en bonus.

Les derniers articles