Test de l’iPhone 12 Pro Max : un max de tout, surtout de nuit

Smartphones • 2020

Points positifs de l'Apple iPhone 12 Pro Max
  • La puissance de la puce A14
  • L'autonomie
  • Le nouveau design
  • La vidéo 4K HDR 10 Bits avec Dolby Vision
  • L'écran Oled de qualité
  • iOS 14 toujours intuitif et efficace
Points négatifs de l'Apple iPhone 12 Pro Max
  • Écran toujours 60 Hz
  • Le zoom de nuit qui ne casse pas la baraque
  • Pas de chargeur dans la boîte
  • Temps de charge à rallonge
 

Introduction

Disponible depuis la mi-novembre, l'iPhone 12 Pro Max est ce qu'Apple a conçu de plus grand. Taille, écran, performances, autonomie, photo : le nouveau venu passe le curseur au max dans de très nombreux secteurs.

Les trois capteurs photo au dos de l'iPhone 12 Pro Max

Les trois capteurs photo au dos de l’iPhone 12 Pro Max // Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

Et de quatre ! Le dernier iPhone 2020 est passé entre nos mains. L’iPhone 12 Pro Max est la déclinaison XL de l’iPhone 12 Pro dont il partage la majorité des points forts, en améliorant d’autres caractéristiques.

Il est le plus grand de la lignée 12, mieux équipé notamment que l’iPhone 12 Pro en photo. Mais fait-il vraiment tout en mieux ?

Fiche technique de l’iPhone 12 Pro Max

Modèle Apple iPhone 12 Pro Max
Version de l'OS iOS 14
Taille d'écran 6.7 pouces
Définition other
Densité de pixels 458 ppp
Technologie OLED
SoC A14 Bionic
Puce Graphique (GPU) Apple GPU
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go, 512 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Capteur 3 : 12 Mpx
Appareil photo (frontal) 12 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Non
Ports (entrées/sorties) Lightning
Dimensions 78,1 x 160,8 x 7,4 mm
Poids 226 grammes
Couleurs Noir, Argent, Or, Bleu
Prix 1 186 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un iPhone 12 Pro Max prêté par Apple.

Un iPhone tellement grand

Comme l’iPhone 12 Pro dont il reprend les traits, l’iPhone 12 Pro Max arbore un design plus rectangulaire, avec des bords devenus droits, façon iPhone 5/5 s ou iPad Pro. Et comme pour son petit frère, Apple a décidé de voir plus grand pour lui. Exit la diagonale d’écran de 6,5 pouces des iPhone Xs Max et 11 Pro Max, l’iPhone 12 Pro Max passe à 6,7 pouces. Il est désormais l’iPhone avec l’écran le plus grand qu’Apple ait jamais dévoilé. Son smartphone le plus grand (160,8 x 78,1 x 7,39 mm) et le plus lourd aussi (228 g).

De gauche à droite : les iPhone 12 mini, iPhone 12 et iPhone 12 Pro Max

De gauche à droite : les iPhone 12 mini, iPhone 12 et iPhone 12 Pro Max // Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

Et cela change beaucoup de choses. La première prise en main est perturbante. Avec ce design plus élancé, et en venant pourtant de l’iPhone 11 Pro Max, on a l’impression que l’iPhone 12 Pro Max est immense. Certes, il l’est, mais la différence de gabarit avec le modèle précédent n’est pas drastiquement différente (+ 2,8 mm de long, +0,3 mm de large, – 0,7 mm d’épaisseur). C’est la sensation en main qui étonne avec cet écran plus grand et les bords droits. Comme pour l’iPhone 12 qui présente la même diagonale que l’iPhone 11 (6,1 pouces), la prise en main d’un appareil plus droit, loin des bords arrondis instaurés depuis l’iPhone 6, nécessite un temps d’adaptation. Cependant, il faut reconnaître que l’iPhone 12 Pro Max offre une prise agréable malgré sa grande taille et il a le mérite de ne pas glisser des mains. Mais il se glisse moins bien dans une poche.

Certes, l’usage à une seule main est plus compliqué, mais en activant l’option « Accès facile » dans les réglages d’accessibilité/Toucher, vous pourrez accéder aux contenus situés en haut de l’écran en effectuant un glissement du doigt en bas de votre écran (mouvement de haut en bas).

L'iPhone 12 Pro Max est grand, mais profite de la fonction d'accès plus simple au haut de l'interface

L’iPhone 12 Pro Max est grand, mais profite de la fonction d’accès à une main au haut de l’interface // Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

Son design en verre et ses bords en acier assortis font premium et on a là un produit de qualité. L’iPhone 12 Pro Max est disponible en noir graphite, argent (avec des bords acier clairs), or et bleu Pacifique. Comme toujours, Apple a soigné le moindre détail. L’appareil photo au dos ne déstabilise pas le smartphone posé à plat. Les boutons latéraux (à droite, l’allumage ; à gauche les volumes et la sourdine) tombent sous les doigts instinctivement, même pour les petites mains. Dommage que le revêtement s’amourache encore autant des traces de doigt…

Pour parer les chocs, Apple a recouvert l’écran de sa gamme du « Ceramic Shield », ce verre renforcé par des cristaux de nanocéramique qui doit être quatre fois plus résistant au choc. Nous n’avons pas tenté de lui faire subir tous les martyres de la terre pour en attester, mais il a en tout cas résisté à des chocs de la vie courante. On notera juste qu’il paraît plus sensible aux microrayures qu’auparavant. Pas de celles qui vous gâchent l’usage, mais que vous distinguez en approchant l’œil. Rien de gênant au quotidien cependant !

L’encoche est toujours là avec sa caméra TrueDepth pour la reconnaissance faciale. Elle a toujours une taille imposante, mais cela reste encore incontournable pour profiter d’une technologie Face ID toujours plus sécurisée que ce que propose le reste du marché. On aime ou on n’aime pas l’idée d’avoir encore l’encoche en 2020. Cela dépendra de là où vous placez le curseur de ce qui est important. Et il faut bien reconnaître qu’à terme, on finit largement par s’y faire avec l’habitude et cela ne pose pas plus de problèmes que cela.

L’iPhone 12 Pro Max voit sa résistance à l’eau et à la poussière renforcée. Il est toujours certifié IP68, mais peut à présent supporter une immersion jusqu’à 6 mètres sous l’eau durant 30 minutes. Il se remet également des différents liquides qui pourraient être renversés dessus. Un coup sous l’eau, un bon nettoyage au chiffon, et l’affaire est réglée !

Un grand écran magnifique, mais toujours pas 120 Hz

En modifiant son design global, Apple a obtenu plus de place pour son écran Super Retina XDR qui équipe tous les modèles. Les bordures ont été réduites un peu plus et l’on profite bien davantage de la surface (87 % de ratio d’écran), même si l’on n’atteint pas encore les plus de 90 % de certains concurrents.

L’iPhone 12 Pro Max arbore désormais une dalle Oled de 6,7 pouces d’une définition de 2 778 x 1 284 pixels pour une densité de 458 PPP. On retrouve toujours les mêmes caractéristiques annoncées de luminosité que pour l’iPhone 12 Pro (jusqu’à 1200 nits en HDR) et de contraste (2 000 000:1).

Mesure d’écran de l’iPhone 12 Pro Max sans True Tone activé

Mesure d’écran de l’iPhone 12 Pro Max sans True Tone activé // Source : Frandroid

Sous notre sonde, avec le logiciel CalMAN et en désactivant True Tone, l’iPhone enregistre un pic de luminosité SDR à 701 cd/m² et une température des couleurs de 6494 K, quasi aux 6500 K attendus.

L’écran de l’iPhone 12 Pro Max propose une très bonne variété des couleurs, de très beaux contrastes à l’image de l’iPhone 12 Pro. Nous avons même enregistré un delta E de 3,64 sur l’espace DCI-P3, un peu meilleur donc que sur l’iPhone 12 Pro, qui atteste de l’excellent rendu des couleurs proposé par Apple.

L’écran est fidèle à la réalité et agréable à regarder. Son revêtement antireflet s’avère efficace pour en profiter en toutes circonstances. Il est lumineux et contrasté. La fonction True Tone qui ajuste la colorimétrie à la luminosité ambiante est particulièrement agréable pour utiliser l’iPhone 12 Pro Max à tout moment de la journée. Elle compense l’absence de réglages plus précis de l’écran. Vous pouvez choisir d’activer ou non la fonctionnalité depuis le centre de contrôle de l’appareil (menu qui s’abaisse depuis le haut à droite). Le soir (ou à tout moment si vous préférez), la fonction Night Shift permet de limiter la lumière bleue de l’iPhone pour basculer vers le jaune.

Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

En revanche, on ne trouve toujours pas d’écran 120 Hz ici. Ce taux de rafraîchissement reste encore l’apanage de l’iPad Pro et il faut se contenter de 60 Hz quand la concurrence s’est au moins tournée vers le 90 Hz. La firme californienne a optimisé tout ce qui était possible pour fluidifier la navigation, les animations et on ne sent jamais de ralentissement… sauf pour un œil affûté qui aurait l’habitude du 120 Hz.

L’encoche est là et les développeurs ont appris à s’en accommoder. De plus en plus d’applications optent pour l’intégration d’une bande noire pour masquer la caméra TrueDepth, ou bien « l’entoure » en basculant en plein écran. Les contenus vidéo et les services de streaming se sont adaptés. Certains jeux mobiles ont encore tendance à se faire « manger » par l’encoche.

iOS 14, le soutien toujours gagnant

Comme les iPhone 12 mini, iPhone 12 et iPhone 12 Pro, l’iPhone 12 Pro Max est livré avec iOS 14 au démarrage (et même avec la mise à jour iOS 14.1 en prime). Toutes les dernières innovations du dernier OS d’Apple (widgets, fonctions Messages renforcées, bibliothèque d’apps, choix du client navigateur ou mail) sont intégrées.

C’est varié et performant, avec la prise en compte de nouvelles fonctions souvent utiles pour l’accessibilité comme le Back Tap au dos de l’iPhone qui permet d’activer plus rapidement certaines fonctions.

Pour en savoir plus, notamment si vous découvrez le système d’exploitation d’Apple, nous vous encourageons à aller lire la partie qui est consacrée au logiciel dans le test de l’iPhone 12 Pro.

Des performances pour tout faire sur la durée

Les benchmarks l’ont tous démontré : sur smartphone, la puce A14 Bionic qui équipe actuellement les iPhone 12 est ce qui se fait de mieux. Un monstre de puissance au service de la fluidité d’iOS 14, mais aussi des performances à l’usage notamment en photo et pour faire tourner les applications les plus exigeantes.

Ce SoC de six cœurs (deux pour les performances, quatre pour l’efficience) est gravé en 5 nm — seul le Kirin 9000 de Huawei propose une finesse de gravure équivalente — et embarque 11,8 milliards de transistors. Il est couplé à 6 Go de RAM LPDDR4. Autant dire qu’il met toutes ses qualités au service des performances des GPU, CPU et de l’intelligence artificielle avec l’aide du Neural Engine. Et le tout en promettant des économies d’énergie, ce qui se ressent toujours sur l’autonomie de l’iPhone (voir plus bas).

Modèle Apple iPhone 12 Pro Max
AnTuTu 8 653687
AnTuTu CPU 177519
AnTuTu GPU 267037
AnTuTu MEM 117275
AnTuTu UX 91856
3DMark Slingshot Extreme 5248
3DMark Slingshot Extreme Graphics 6348
3DMark Slingshot Extreme Physics 3267
3DMark Wild Life 6667
3DMark Wild Life framerate moyen 39 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 59 / 90 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 45 / 71 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 60 / 177 FPS

L’iPhone 12 Pro Max sait tout faire et le fait bien. On peut basculer d’une app à une autre sans ralentissement, jongler entre les menus, éditer une photo HDR ou une vidéo même en Dolby Vision sans qu’il tire la langue. Même en jouant à Call of Duty Mobile ou à d’autres jeux Apple Arcade, tout est simple et agréable. Évidemment, avec une telle puissance proposée, aucune latence à signaler ou freeze lorsque l’on enchaîne les mouvements de caméra pour repérer et éliminer des ennemis. C’est fluide et efficace. Et surtout il est moins consommateur d’énergie.

Call of Duty mobile

Call of Duty mobile // Source : Frandroid / Arnaud Gelineau

Les chiffres traduisent parfaitement ce que l’on ressent à l’usage. Rien ne semble infaisable avec la puce A14 Bionic et cela permet d’assurer au smartphone une durée de vie assez longue, capable d’encaisser de très nombreuses mises à jour sans broncher.

Avec le capteur LiDAR en prime, l’iPhone 12 Pro Max va ravir les amateurs de la réalité augmentée que l’on voit fleurir dans diverses applications, du gaming à la décoration en passant par des applications culture, type (AR) TMuseum. Celle-ci affiche des œuvres d’art célèbres là où vous le souhaitez et vous fournit les explications qui vont avec, comme si vous étiez en visite guidée au musée.

Prêt pour la 5G et le Wi-Fi 6

L’un des arguments avancés par Apple pour vanter les mérites de ses iPhone 12, c’est leur compatibilité avec la prochaine connexion ultra rapide en 5 G. Si les forfaits sont arrivés en France et les premières fréquences accessibles, ce n’est pas encore une généralisation. L’iPhone 12 Pro Max est en tout cas prêt pour l’avenir.

À noter que l’iPhone 12 Pro Max est compatible Wi-Fi 6. La connectivité se fait désormais par défaut en 5 GHz au lieu du 2,4 GHz des précédents modèles. Et il en sera de même pour le partage de connexion entre appareils avec la future 5G. Il est néanmoins possible de réactiver la bande de fréquences 2,4 GHz dans les Réglages/Partage de connexion. Le débit sera moindre, mais la couverture sera meilleure. On vous explique comment faire ici.

Photo de nuit, la bonne pioche

L’iPhone 12 Pro Max propose trois capteurs au dos avec le scanner LiDAR et la caméra TrueDepth en façade :

  • un grand angle de 12 Mpx avec une ouverture de f/1,6 – Objectif à 7 éléments ;
  • un ultra grand-angle (x 0,5) de 12 Mpx avec une ouverture de f/2,4 et un champ de vision de 120° – objectif à 5 éléments
  • un téléobjectif 65 mm zoom optique x 2,5 avec une ouverture de f/2,2 –
  • Capteur LiDAR
  • À l’avant : camera TrueDepth 12 Mpx avec ouverture de f/2,2

Comme ses acolytes de la gamme iPhone 12, l’iPhone 12 Pro Max propose un mode portrait avec six effets d’éclairage (naturel, studio, contours, scène, mono, high-key mono), un mode nuit sur tous les capteurs, de la vidéo accélérée ou ralentie, un mode panorama et l’ajout du mode nuit quand la luminosité baisse.

On trouve aussi un nouveau processeur d’images (ISP) appuyé par les prouesses de la puce A14 Bionic. Côté logiciel, l’IA vient en renfort pour faire de la photo computationnelle avec l’aide du Smart HDR (plus grande plage dynamique) et de Deep Fusion (plusieurs clichés pris simultanément dont les meilleures portions sont fusionnées), ainsi qu’une meilleure gestion en basse lumière grâce au LiDAR.

Par rapport à l’iPhone 12 Pro, le module photo de l’iPhone 12 Pro Max est un peu plus épais. Apple a choisi d’ajouter des capteurs plus grands avec de plus gros pixels. On trouve donc quelques différences notables entre les deux « Pro » au niveau du téléobjectif (focale de 52 mm sur l’iPhone 12 Pro et ouverture f/2,0, zoom optique x2) et de la taille des capteurs sur le grand angle (47 % plus grand sur le Pro Max). L’ultra grand-angle est en revanche le même.

Le capteur principal de l’iPhone 12 Pro max ouvre désormais à f/1,6 contre f/1,8 auparavant et dispose de photosites plus larges (1,7 μm). Tout cela a pour effet d’apporter beaucoup plus de lumière à l’appareil et donc in fine moins de bruit. Les photos en basse lumière s’en trouvent améliorées, notamment le soir venu ou dans un intérieur peu voire pas éclairé.

L’iPhone est toujours très doué pour les photos de la vie courante, les scènes de mouvement qu’il capture parfaitement. Un vélo ou un enfant en mouvement sera saisi facilement sans flou. Il saisit aussi les détails d’une scène, les différences de clair-obscur.

Source : Frandroid – Melinda DAVAN-SOULAS

Source : Frandroid – Melinda DAVAN-SOULAS

Le zoom est également bien meilleur, poussé désormais à x 2,5 en optique (x12 en numérique). Apple annonce ainsi une amplitude x5, mais en partant de l’ultra grand-angle. C’est mieux, mais pas encore au top.

Mais là où l’iPhone 12 Pro Max prend sa pleine mesure, c’est sur la photo de nuit. C’est vraiment le nouveau point fort d’Apple après des années à la traîne. La photo est détaillée et garde ses spécificités d’ambiance sans tomber dans le « tout éclairci/fin d’après-midi » alors qu’il fait nuit noire. Les portraits en basse lumière se font plus précis grâce au LiDAR qui perçoit mieux les différentes valeurs de plan, mais aussi à l’autofocus plus rapide qui profite aussi du capteur LiDAR pour déclencher des photos plus vite. Restent quelques détails à affiner autour des doigts, des cheveux et des lunettes parfois.

On notera toujours un peu ce flare caractéristique d’Apple qui apporte souvent des sortes de halos sur les photos avec une forte source de lumière. Mais l’ensemble garde son ambiance et ses contrastes sans surjouer le décor de nuit. Et le rendu des couleurs s’avère en prime extrêmement fidèle à la réalité.

Petite déception sur le zoom de nuit pour des paysages qui manquent parfois un peu de précision. Mais même dans le noir absolu, l’iPhone 12 Pro Max fait totalement apparaître et ressortir le sujet sans donner l’impression de suréclairer avec le flash. Le téléobjectif 65 mm est bien plus efficace sur le mode portrait de nuit, avec le rattrapage du LiDAR, et les portraits « plus resserrés » ressortent mieux. Apple a certes fait des progrès au niveau du zoom, mais on est encore très loin de ce que Samsung ou Huawei proposent lorsque la distance s’allonge.

Deux petites choses qui nous ont cependant étonnés :

Le mode portrait profite du LiDAR pour mieux gérer les différences de plan. Il est assez étonnant de voir qu’il faut parfois plusieurs prises avant que l’IA comprenne totalement le détourage voulu. Sur notre photo, nous avions tenté d’avoir tout l’arrière-plan flou, il a fallu trois essais pour que l’appareil photo finisse par flouter aussi le centre de nos doigts. Il n’a ensuite plus commis l’erreur, même en changeant de cadre.

L’iPhone 12 Pro Max n’a pas détouré l’intérieur des doigts à gauche. Au bout de trois photos, il le fait (à droite)

L’iPhone 12 Pro Max n’a pas détouré l’intérieur des doigts à gauche. Au bout de trois photos, il le fait (à droite) // Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

Si Apple parvient parfaitement à gérer les différentes zones lumineuses d’une photo, les contrastes grâce au Smart HDR3 qui compilent les meilleures parcelles pour la composition finale, l’iPhone 12 Pro Max se laisse parfois surprendre par une forte zone lumineuse isolée et va avoir tendance à la surexposer. Un bon conseil : laisser la mise au point se faire seule dans ce genre de situation et l’appareil réajuste.

Les iPhone 12 Pro/12 Pro Max doivent profiter du nouveau format brut Apple ProRAW qui va ravir les photographes. À l’heure où nous rédigeons ce test, il n’a toujours pas été activé par Apple et nous n’avons donc pas pu le juger.

Vidéo : HDR et Dolby Vision à tous les niveaux

Apple demeure un expert dès qu’il est question de vidéo. Vous avez désormais la possibilité d’enregistrer des vidéos HDR 10-bits avec Dolby Vision. Et ce, jusqu’en 4K à 60 images par seconde. Mais ce qui est le plus appréciable, c’est de pouvoir retoucher directement la vidéo, l’éditer et la partager depuis iMovie sur l’iPhone. D’autres applications compatibles devraient prochainement en profiter. Le rendu colorimétrique est assez étincelant. Apple a expliqué que les fichiers étaient au standard HLG, donc lisibles par tous les écrans, même ceux qui ne sont compatibles ni HDR ni Dolby Vision.

Le zoom audio est aussi présent. Il permet de suivre une personne en mouvement et d’avoir un son qui suit le sujet. En parlant de mouvement, la chose la plus impressionnante reste peut-être le nouveau système de stabilisation directement sur le capteur et non de manière plus standard sur l’objectif comme la stabilisation d’image optique habituelle.

C’est d’une stabilité assez bluffante, comme le démontre l’extrait vidéo 4K/60 ips filmé en courant derrière le sujet en bottes à talon. L’image est très peu « secouée ». De bon augure pour de longs travellings à la main ou des vidéos en vélo. En revanche, on remarque un scintillement de l’image certainement lié aux algorithmes de stabilisation électronique.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

À noter que le mode nuit fait aussi son apparition sur la caméra TrueDepth, aussi bien pour les selfies que pour les vidéos qui profitent également du HDR et du Dolby Vision (4K/30 ips).

Le comparatif en vidéo

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

L’audio toujours bon

L’iPhone 12 Pro Max, comme ses prédécesseurs, ne dispose plus de port mini-jack pour brancher ses écouteurs. Il faudra alors compter sur des écouteurs ou casques Bluetooth, ou bien sur la paire d’écouteurs encore fournie dans la boîte, privilège de la France comme la loi y contraint les fabricants. Partout ailleurs, Apple s’en est débarrassé comme du chargeur.

On trouve deux haut-parleurs : un en haut dans l’encoche, un autre en bas à droite du port Lightning pour la recharge. À noter que le haut-parleur du bas est plus large que celui de l’iPhone 12 Pro.

L'iPhone 12 Pro Max n'a pas abandonné son port de charge Lightning

L’iPhone 12 Pro Max n’a pas abandonné son port de charge Lightning // Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

On trouve plusieurs micros embarqués. Le premier se trouve dans le bloc caméra TrueDepth. Une seconde zone micro est positionnée à gauche du port Lightning. Elle est également plus large que sur les autres modèles d’iPhone et empiète en partie sur la droite, à côté du haut-parleur.

Écouter de la musique est plutôt plaisant tant que vous ne forcez pas sur le volume sonore (comme sur beaucoup de smartphones). Le son est équilibré, sans trop de basses et sans trop cracher. En appel, il semble s’être même amélioré par rapport à l’iPhone 11 Pro max et les échanges se font plus clairs, la voix de l’interlocuteur est plus précise, mieux mise en avant même dans un environnement un peu plus bruyant. Et inversement, sans avoir l’air poussée ou trafiquée par un algorithme quelconque, notre voix est perceptible même au milieu du trafic urbain.

Une charge aussi lente que sa décharge

Un des atouts de la puce A14 Bionic qui se ressent aussi pour l’utilisateur, c’est au niveau de l’autonomie. Les iPhone 11 Pro avaient fait un bond important au niveau de l’endurance. Nos tests d’usage de l’iPhone 12 Pro Max sont tout aussi encourageants. Alors certes, vous n’allez pas tenir trois ou quatre jours avec votre iPhone ni même le recharger en 40 minutes. Apple n’en est pas là.

Mais il parvient à tenir une bonne journée et demie en usage assez standard (navigation, lecture de mail, musique, vidéo, un peu de jeu mobile). Et surtout, il ne s’écroule pas dès que l’usage devient un peu plus soutenu. En visionnant 1 h 30 de contenu sur Netflix, nous n’avons laissé filer que 10 % de batterie (4 % en 1 h, les 30 minutes suivantes en poussant le son plus fort dans les AirPods, ce qui a accéléré la décharge). C’est largement conforme, voire supérieur aux 12 heures annoncées par Apple pour du streaming vidéo (jusqu’à 20 h en lecture vidéo). L’iPhone 12 Pro Max ne se décharge pas plus vite pour du jeu vidéo, même pour Call of Duty Mobile qui sollicite pas mal l’iPhone.

On regrettera qu’Apple ait décidé cette année de faire une croix sur le bloc de recharge. L’argument environnemental est louable, mais il aurait fallu pousser la logique un peu plus loin et opter pour un câble USB-C standardisé qui trouverait bon nombre de chargeurs compatibles sur lesquels se greffer. La firme de Cupertino reste fidèle à son port Lightning (mais pour combien de temps encore ?) et lui a accolé une prise USB-C à l’autre extrémité. Il faudra donc investir dans un chargeur USB-C.

Si l’iPhone 12 Pro Max ne se décharge pas rapidement pour notre plus grand bonheur, il n’est pas non plus un foudre de guerre pour se refaire la cerise. Comptez environ 1 h 45 à 2 h pour une recharge complète. Si vous optez pour un adapteur 20 W (en option), vous pourrez profiter de la recharge rapide qui permet de récupérer 50 % en 30 minutes (52 % dans notre cas, ici avec le chargeur Green_e à 24,99 euros).

Chargeur Green_e 20 W

Le chargeur éco-conçu Green_e de 20 W qui permet de récupérer 50 % d’autonomie en 30 minutes // Source : Frandroid – Melinda DAVAN-SOULAS

Cette année, les iPhone 12 disposent tous de la technologie MagSafe sous le châssis au dos. Des aimants qui permettent d’améliorer la charge en positionnant correctement des chargeurs par induction compatibles (15 W). Si cela s’avère pratique avec les nombreux accessoires compatibles qui arrivent, ce n’est pas ultra rapide.

Prix et disponibilité

L’iPhone 12 Pro Max est d’ores et déjà disponible à partir de 1 259 euros en version 128 Go de stockage, 1 379 euros en version 256 Go et 1 609 euros en 512 Go.

Vous le trouverez bien évidemment sur le site officiel d’Apple, mais aussi chez tous les opérateurs et les e-commerçants.

Si vous souhaitez rester sur iOS, n’oubliez pas toutefois qu’Apple propose cette année une gamme de 4 nouveaux smartphones, sans compter ceux des générations précédentes. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à jeter un œil à notre guide dédié pour savoir quel iPhone choisir.

Notre avis sur L' Apple iPhone 12 Pro Max

design
9
Après trois déclinaisons d'un même design, Apple change et revient à des bords droits. Cela a le mérite d'une prise en main plus simple, même avec un écran très grand comme celui de l'iPhone 12 Pro Max et ses 6,7 pouces. Celui-ci est élégant, notamment en bleu Pacifique, la couleur 2020. Il est certes grand, mais on s'y habitue très vite. Si vous n'aimez pas utiliser votre téléphone à deux mains, cela posera possiblement un problème...
écran
9
Pour ce qui fâche, on notera l'absence toujours étonnante d'un taux de rafraîchissement dépassant les 60 Hz. Ce n'est pas à l'ordre du jour pour Apple qui préfère mettre toute son énergie sur la 5G. Mais l'écran Super Retina XDR de l'iPhone 12 Pro Max est excellent, avec une très bonne luminosité de l'Oled et un rendu des couleurs très fidèle. La fonction True Tone qui ajuste la colorimétrie à la luminosité ambiante est toujours une bonne trouvaille pour compenser l'absence de réglages plus fins. Mais c'est aussi pour la facilité d'usage et éviter de se perdre dans des réglages.
logiciel
9
L'iPhone 12 Pro Max embarque iOS 14.1 et toutes ses nouveautés. Le système d'exploitation d'Apple est toujours aussi intuitif et fluide. L'ajout de widgets et de la bibliothèque d'apps, la possibilité de choisir ses clients navigateur ou mail (en attendant musique) sont appréciables.
performances
10
La puce A14 Bionic est ce qui se fait actuellement de plus puissant. L'iPhone 12 Pro Max, avec 6 Go de RAM en prime, est une bête de compétition et le smartphone le plus performant du moment.
caméra
8
Avec ses 3 capteurs photo au dos et son LiDAR, l'iPhone 12 Pro Max est ultra-polyvalent, avec un gros soutien de son traitement logiciel et du neural engine qui apprend de vos habitudes photo. Cela nécessite de l'entraîner un peu pour parfaire son résultat, mais il faut avouer que le rendu est plus que satisfaisant. Mais c'est surtout de nuit que l'iPhone impressionne. Le LiDAR, le capteur plus grand et l'autofocus font un travail collectif magistral. Longtemps à la traîne, Apple progresse grandement dans ce domaine. L'ajout du mode nuit sur tous les capteurs de l'appareil, sur le mode portrait comme la vidéo (selfie, accéléré ou normal), multiplie les possibilités. Et que dire de la vidéo 4K/60 ips qui s'enrichit du HDR 10 bits avec Dolby Vision. Des vidéos qui peuvent même être montées et partagées depuis l'app Appareil photo de l'iPhone. En vidéo, Apple reste une référence.
autonomie
9
L'iPhone 11 Pro Max était le must en matière d'autonomie chez Apple. L'iPhone 12 Pro Max fait encore mieux grâce notamment à la puce A14 et offre de quoi tenir près de deux jours avec un usage classique (streaming vidéo, musique, photo, navigation, mail, etc.). Dommage qu'Apple n'ait laissé qu'un câble USB-A/USB-C dans la boîte et pas d'adaptateur. Avec le câble, c'est un peu lent pour se recharger. Le principe de recharge sans fil MagSafe au dos est bien pensé pour faciliter l'usage, mais peu puissant également.
Note finale du test
9 /10
L'iPhone 12 Pro Max, c'est l'iPhone 12 Pro en mieux, et pas seulement en plus grand. Il vise les adeptes de la photo avec des arguments intéressants, notamment de nuit et en vidéo. Le smartphone est complet, élégant et puissant, et même prêt pour l'avenir avec la compatibilité 5G. Que demander de plus ? Beaucoup auraient sans doute aimé qu'il soit moins max en taille justement. Il ressemble davantage à un outil de travail (grand écran pour la productivité, la retouche photo ou vidéo, le visionnage) qu'à un téléphone pratique pour le quotidien tant il est difficile de l'utiliser à une main. Mais tout ce qu'il fait, il le fait très bien. Il n'a jamais aussi bien porté son nom de Pro.

Points positifs de l'Apple iPhone 12 Pro Max

  • La puissance de la puce A14

  • L'autonomie

  • Le nouveau design

  • La vidéo 4K HDR 10 Bits avec Dolby Vision

  • L'écran Oled de qualité

  • iOS 14 toujours intuitif et efficace

Points négatifs de l'Apple iPhone 12 Pro Max

  • Écran toujours 60 Hz

  • Le zoom de nuit qui ne casse pas la baraque

  • Pas de chargeur dans la boîte

  • Temps de charge à rallonge

Les derniers articles