Huawei Mate 40 Pro officialisé : même sans Google, il roule des mécaniques

 

Voici le Huawei Mate 40 Pro qui vient tout juste d'être dévoilé. Le smartphone ne profite pas des services Google, mais il tente quand même de séduire avec son écran incurvé, son Kirin 9000, sa charge rapide et ses performances photo qui promettent d'être au top.

Huawei Mate 40 Pro

Rendu officiel du Huawei Mate 40 Pro dans ses deux coloris // Source : Huawei

Le Huawei Mate 40 Pro vient tout juste d’être officialisé. Celui-ci n’embarque pas les services Google — rien d’étonnant à cela –, mais cela ne l’empêche pas de mettre en avant plusieurs atouts pour bien montrer qu’il s’agit là d’un appareil haut de gamme. Nous avons d’ailleurs déjà pu le prendre en main.

Tout d’abord, en termes de design, les informations circulant en amont de la présentation disaient vraies : le Huawei Mate 40 Pro se dote bien d’un écran OLED de 6,76 pouces rafraîchi à 90 Hz. La dalle en question est très incurvée sur les bords et offre une définition de 2772 x 1344 pixels. L’appareil a une hauteur de 162,9 mm pour 75,5 mm de largeur et 9,1 mm d’épaisseur. Pour le poids, la balance affiche 212 grammes.

Deux capteurs photo sont logés en façade au sein d’une large bulle percée dans l’écran. Celle-ci abrite aussi la solution de reconnaissance faciale 3D du Mate 40 Pro qui évite ainsi l’encoche. Notez aussi la présence de boutons physiques pour le volume à droite, chose que le Mate 30 Pro avait préféré supprimé au profit d’une fonctionnalité tactile.

Au dos, le téléphone veut en imposer et montrer toute sa puissance. Pour cela, il compte sur son massif module photo rond logeant quatre capteurs. Il profite aussi d’une surface arrière recouvert d’une couche de verre mat au toucher satiné à la manière de ce qu’on retrouve sur le Galaxy Note 20 Ultra par exemple. Pour continuer le tour du propriétaire, notez l’absence de prise jack, ainsi que l’intégration de deux grilles de haut-parleurs (tranche haute et tranche basse) et évidemment d’un port USB-C. Le lecteur d’empreintes est dans l’écran. Enfin, la certification IP68 garantit une résistance à l’eau.

Puissance, photo et charge rapide

Le Huawei Mate 40 Pro a pour devise « un temps d’avance ». Celle-ci veut témoigner de la puissance du nouveau Kirin 9000 embarqué par le smartphone. Il s’agit de la nouvelle puce haut de gamme de HiSilicon — filiale de Huawei — et elle est gravée en 5 nanomètres. Cela augure une efficacité énergétique renforcée et une puissance optimisée. En outre, le SoC apporte aussi une compatibilité avec le réseau 5G.

Côté photo, on dénombre au total quatre capteurs au dos :

  • capteur principal de 50 mégapixels (f/1,9) ;
  • ultra grand-angle de 20 mégapixels (f/1,8) ;
  • téléobjectif x5 de 12 mégapixels (f/3,4) ;
  • capteur TOF pour la profondeur de champ.

Huawei continue de mettre en avant sa collaboration avec le spécialiste Leica et affirme que le Mate 40 Pro est particulièrement doué pour bien gérer l’exposition des scènes très contrastées, même en faible luminosité, afin de ne perdre un minimum d’informations dans vos images. Pour la vidéo, le constructeur évoque des améliorations sur la stabilisation et sur le suivi intelligent des personnes en mouvement pour une bonne netteté.

À l’avant, on trouve un capteur de 13 mégapixels associé à un capteur de profondeur 3D qui permet, comme évoqué plus haut, de renforcer la sécurité de la reconnaissance faciale. La batterie, elle, a un capacité de 4400 mAh et elle est livrée avec un chargeur rapide de 66 W dans la boîte du téléphone.

Android sans Google

Le Mate 40 Pro poursuit l’aventure forcée de Huawei dans l’Android sans Google. Pour rappel, l’entreprise chinoise est entravée par un embargo américain qui l’empêche de travailler avec des entreprises américaines ou utilisant des technologies américaines — sauf quelques exceptions.

Ainsi, le Mate 40 Pro tourne sous Android 10, mais n’offre ni Gmail, ni YouTube, ni Google Maps, ni le Play Store. À la place de ça, l’interface EMUI 11 s’appuie sur les Huawei Mobile Services et sur son magasin d’application maison : AppGallery.

La boutique en question profite d’un catalogue qui continue de s’enrichir selon la marque afin que l’utilisateur puisse retrouver un certain nombre d’applications populaires — un bon lot reste encore indisponible.

À cela s’ajoute l’outil Petal Search qui permet de trouver rapidement tout un tas d’applications sur d’autres sources de téléchargement hormis l’AppGallery et, surtout, de prévenir l’utilisateur si l’une de ces apps nécessite une mise à jour. Huawei prévoit aussi une alternative plus sérieuse à Google Maps avec Petal Maps, un nouveau service de cartographie qui se rend disponible en bêta.

Prix et disponibilité du Huawei Mate 40 Pro

Le Huawei Mate 40 Pro sera commercialisé en France au prix conseillé de 1199 euros. Les précommandes démarrent aujourd’hui 22 octobre et se terminent le 11 novembre.

Deux coloris sont disponibles : noir et argent.

Les derniers articles