Article sponsorisé par Huawei

Le Kirin 970 annoncé à l’IFA par Huawei mettra l’accent sur les tâches d’intelligence artificielle. Qu’est-ce que cela signifie ?

La surprise lors du salon IFA de cette année est le Kirin 970. En plus de fabriquer des smartphones, Huawei conçoit également les puces mobiles à travers une filiale nommée HiSilicon. Ils conçoivent ce que l’on appelle des SoC, pour « System On Chip » : contrairement aux ordinateurs, une très grande partie des composants essentiels pour le smartphone sont regroupés ensemble afin d’être miniaturisés. Plus petit qu’une pièce de 10 centimes d’euros, le SoC contient de nombreux composants tels que le processeur (CPU), le processeur graphique (GPU), le modem 4G, la puce dédiée au traitement photo (ISP) et ainsi de suite.

NPU pour Neural Processing Unit

Le Kirin 970 est donc le SoC qui devrait équiper le prochain smartphone de Huawei. Ce qui est nouveau dans le Kirin 970 est l’ajout d’un morceau de silicium appelé Neural Processing Unit (NPU). Ce morceau de silicium vient donc en complément du CPU et du GPU pour des fonctions précises liées à l’intelligence artificielle. C’est le cas pour toutes les fonctions de reconnaissance d’images, de synthèse vocale, mais aussi pour la photographie.

Comme le CPU et le GPU, la puissance du NPU est évaluée en TFLOPS : 1,92 TFLOPs (FP16) précisément, ce qui, à titre de référence, est environ 3 fois plus que le GPU de Kirin 960. Pour mettre cela en pratique, Huawei a déclaré que le Kirin 970 est capable d’analyser 2005 images par minute, contre 97 images par minute si on enlevait le NPU. Le smartphone peut donc traiter une grande quantité de données plus rapidement. En plus d’avoir des réponses plus rapides puisque le smartphone n’aura pas besoin d’envoyer l’ensemble des données vers le cloud, ce NPU permet de sécuriser davantage votre smartphone, en particulier en ce qui concerne la confidentialité des données, mais cela permet également de réduire la consommation d’énergie globale du smartphone.

Richard Yu, PDG de Huawei Consumer Business Group, a déclaré durant la conférence :

Huawei s’engage à transformer les appareils intelligents en appareils doués d’intelligence. La marque élabore des solutions complètes, prenant en charge le développement simultané des puces, des produits et du cloud. L’objectif ultime est d’offrir une expérience utilisateur sensiblement meilleure. Kirin 970 est la première d’une longue série d’avancées qui apporteront de puissantes fonctionnalités IA à nos appareils et les plaçant au-delà de la concurrence. »

Exécuter en temps réels des calculs complexes

Des applications traditionnellement  basées sur le cloud pourront utiliser l’IA pour exécuter en temps réel sur le téléphone. Par exemple, les effets artistiques dans l’application Prisma qui prennent du temps à être appliqués sur les photos pourront être appliqués en temps réel avec le NPU. En outre, la reconnaissance d’image comprendra ce qui se trouve en face de l’appareil photo et ajustera automatiquement les réglages et les modes.

Ce fameux NPU est exploitable par TensorFlow et Caffee, deux frameworks de développement très utilisés dans les réseaux de neurones. Il faut d’ailleurs voir le Kirin 970 comme une plate-forme ouverte pour l’IA mobile et Huawei compte attirer les développeurs et les partenaires qui pourront exploiter les capacités de traitement de la puce pour des utilisations nouvelles et innovantes.

Huawei a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir influencer les plus grands fans qui sont fermement installés dans les camps d’Apple et de Samsung, mais Richard Yu a déclaré que dépasser les deux géants de la technologie n’est pas l’objectif principal. La marque chinoise veut se concentrer sur la création d’appareils qui aident les gens à communiquer. Cette décision de se concentrer sur les téléphones , tablettes et récemment les ordinateurs portables, ainsi que la poursuite de l’intégration profonde de l’IA dans ces appareils, pourraient différencier Huawei de ses concurrents ou au moins augmenter sa crédibilité en tant que leader dans la technologie mobile.

Richard Yu a fait référence au « Real AI Phone » qui sera probablement le prochain smartphone Mate 10. L’appareil devrait être lancé le 16 octobre et sera sans doute équipé du Kirin 970, la première plate-forme mobile d’intelligence artificielle (AI) de Huawei.

Cet article a été réalisé en collaboration avec Huawei. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.