Le LG G6 pourrait ne pas profiter du Snapdragon 835, car son principal concurrent, Samsung, assure la production de ces processeurs et aurait la priorité pour se servir dans les stocks disponibles.

Depuis l’annonce du Snapdragon 835, on est sûr à 99 % que le modèle américain du Samsung Galaxy S8 en profitera. Mais d’autres terminaux sont également de bons candidats pour embarquer le SoC dernier cri de Qualcomm. Parmi eux se trouvent notamment le Xiaomi Mi 6, ou encore, celui qui nous intéresse aujourd’hui, le LG G6.

Cependant, il se pourrait que le prochain flagship de LG ne profite finalement pas de cette intégration et ne se contente « que » d’un Snapdragon 821. C’est en tout cas ce qu’affirme une source industrielle citée par Forbes. D’après cette dernière, le fabricant sud-coréen se serait fait couper l’herbe sous les pieds par son compatriote et concurrent Samsung.

Droit de priorité

En effet, le leader du marché du mobile se serait accordé le droit de se servir avant tous les autres dans le stock des Snapdragon 835 disponibles. Cela n’a rien d’étonnant puisque, même si lesdits processeurs sont conçus par Qualcomm, leur production est, quant à elle, assurée par Samsung.

L’entreprise aurait donc profité de sa position pour s’assurer la priorité. Cela n’a pas probablement rien d’illégal puisque l’on peut facilement imaginer Samsung indiquer ce détail dans son contrat de partenariat avec Qualcomm.