LG a présenté lors du MWC 2017 son nouveau smartphone haut de gamme, le LG G6. Celui-ci abandonne la modularité du G5 au profit d’autres caractéristiques et l’un des responsables de la marque nous a expliqué ce choix.

En 2016, certains constructeurs se sont lancés dans la modularité afin que chacun puisse améliorer son smartphone à sa guise. Batterie supplémentaire, nouveau capteur photo, enceinte… les possibilités sont nombreuses. Si Lenovo continue d’y croire avec ses MotoMods, LG en revanche a mis de côté ses « Friends » avec le LG G6. À l’occasion du MWC 2017, nous avons interrogé Stéphane Curtelin à ce sujet.

Le directeur marketing de LG France nous a confirmé que le projet est « mis de côté pour le moment », l’idée étant « très intéressante, mais trop ambitieuse ». Malheureusement, le constructeur s’est retrouvé confronté à « une réalité commerciale très compliquée ». « Aller voir les distributeurs en leur disant « moi je veux ça, mais je veux aussi 1 mètre carré autour pour faire vivre mes Friends », c’était la limite du concept », avoue-t-il. Difficile en effet de mettre en avant autant d’accessoires chez les opérateurs et autres commerçants, d’autant plus lorsqu’on imagine que les ventes ne sont pas légion.

Rappelons que face aux MotoMods, les Friends de LG avaient du mal à faire valoir leur intérêt. Souvent plus imposants, moins intéressants et surtout impossibles à changer à chaud, les Friends rendaient qui plus est le LG G5 moins agréable en main, la séparation entre le module et le smartphone n’étant pas parfaitement lisse. Le constructeur ne ferme toutefois pas la porte à un éventuel retour de cette gamme d’accessoires. Peut-être mieux pensés et entourés d’un marketing plus en adéquation avec le marché…

À lire sur FrAndroid : LG G6 vs LG G5 : faut-il craquer ?