Des détails supplémentaires concernant l’Helio X20 de MediaTek viennent d’apparaître sur le site chinois Mobile Dad. On a ainsi le droit à l’ensemble de la fiche technique, l’occasion d’apprendre la présence du tout nouveau Mali-T880 MP4 en guise de GPU et une gravure en 20nm.

Helio X20

L’Helio X20 (anciennement MT6797) de MediaTek n’est pas encore officiel. Mais des slides de présentation aux constructeurs fuitent depuis quelques semaines. Aujourd’hui, c’est le tableau des spécifications qui a fait son apparition sur Internet. MediaTek n’a pas peur de la comparaison avec Qualcomm puisque les caractéristiques de sa future puce sont directement comparées aux Snapdragon 810 du géant de San Diego.

La première ligne du tableau nous confirme le recours à la gravure en 20nm identique au Snapdragon 810, probablement par l’intermédiaire de TSMC. On passe rapidement sur les trois clusters déjà connus qui forment 10 cœurs (2 × Cortex-A72 @ 2,3/2,5 GHz + 4 × Cortex-A53 @ 2 GHz + 4 × Cortex-A53 @ 1,4 GHz). MediaTek n’a pas recours à de la LPDDR4 mais se limite à la LPDDR3 en dual-channel à 933 MHz. La bande passante est donc réduite de moitié, passant de 25,6 à 12,8 Gbps. Ce qui nous intéresse le plus est sa puce graphique, un Mali-T880 MP4 de chez ARM cadencée à 700 MHz. C’est le nouveau GPU d’ARM annoncé en février dernier qui devrait être comparable, sur le papier, au Mali-T760 MP8 du Galaxy S6. Mais la faible bande passante de la mémoire vive devrait brider les performances du GPU.

A lire sur le sujet : MediaTek dévoile le Helio X10 | L'architecture processeur inédite du Helio X10

Au niveau multimédia, les deux ISP supportent des capteurs photo de 25 mégapixels avec la possibilité de capturer 30 images par seconde en pleine définition. Il est possible d’enregistrer des vidéos en véritable 4K (4096 × 2160 pixels) à 30 FPS avec le mode HDR. Il est possible de lire des vidéos 4K encodées en H.265/HEVC (sur 10 bits) à 30 FPS. La puce supporte un écran WQXGA (2560 × 1600 pixels) ou du Full HD (1920 × 1080 pixels) à 120 Hz (MediaTek en avait fait la démonstration au MWC). La partie audio semble légèrement plus véloce avec un rapport signal – bruit plus élevé et une distorsion harmonique plus faible, laissant présager une meilleure qualité audio et moins de bruits de fond.

MediaTek (5 sur 10)

Pour la partie réseau, MediaTek fait appel à un modem 4G de catégorie 6 pour un débit maximal théorique de 300 / 50 Mbps grâce à l’agrégation de deux porteuses sur une largeur totale de 40 MHz (20 + 20 MHz). Les réseaux 4G européens et américains sont bien évidemment de la partie. L’Heliox 20 intègre également une puce WiFi 802.11a/b/g/n/ac (2,5 + 5 GHz), le Bluetooth, la radio FM et divers systèmes de géolocalisation dont le GPS.

L’Helio X20 est donc un SoC très intéressant, capable de rivaliser avec le Snapdragon 810 voire même l’Exynos 7420 de Samsung. Malheureusement, il faudra attendre encore un peu avant de le voir arriver dans des appareils mobiles puisque la puce devrait être disponible cet été pour les constructeurs avec une arrivée sur le marché des consommateurs dans les smartphones et tablettes d’ici la fin de l’année. Ce qui laisse le temps à Qualcomm de sortir son Snapdragon 820 et à Samsung d’assurer la relève.