Adieu Qualcomm ? Meta a un nouvel allié pour créer des puces pour ses lunettes d’AR

Son nom ? MediaTek

 

Meta et MediaTek ont formé une alliance visant à concevoir des puces vouées aux futures lunettes d'AR de la maison mère de Facebook et Instagram. Un très mauvais signal envoyé à Qualcomm, son actuel fournisseur.

Les lunettes connectées Ray-Ban Stories développées avec Facebook, pour illustration // Source : FRANDROID – Anthony WONNER

Qui d’Apple ou Meta laissera choir Qualcomm en premier ? En la matière, la maison mère de Facebook et Instagram pourrait bien avoir un coup d’avance. On apprend cette semaine d’Android Central, que Meta s’est associé avec le concepteur de puces taïwanais MediaTek, l’un des principaux concurrents de Qualcomm, pour la création d’un SoC « maison », taillé sur mesure pour ses futures lunettes de réalité augmentée.

Ce changement de paradigme intervient alors que Meta était jusqu’à présent pressenti pour continuer d’utiliser les solutions de Qualcomm. La sérieuse montée en gamme des puces de MediaTek ces trois dernières années semble néanmoins avoir convaincu la firme de changer son fusil d’épaule.

Meta et MediaTek désormais main dans la main…

Initialement positionné sur l’entrée et le milieu de gamme, le groupe taïwanais a en effet sérieusement musclé son jeu ces derniers temps, notamment avec l’introduction de sa gamme Dimensity 9000, qui n’a désormais plus grand chose à envier aux meilleures puces de Qualcomm.

Dans le détail, on apprend que les solutions « custom » créées par MediaTek pour Meta ne seront pas proposées à d’autres entreprises. En clair, Meta pourra donc compter sur des puces bien à lui pour accompagner les lunettes d’AR qu’il souhaite lancer à moyen terme.

On découvre par ailleurs que le partenariat exclusif conclu entre MediaTek et Meta prévoit le développement d’une toute nouvelle puce conçue non seulement pour délivrer de solides performances et une latence très faible, mais aussi et surtout pour proposer une excellente efficacité énergétique. Le nerf de la guerre pour un produit destiné à être porté. Sans surprise, ladite puce devra aussi être suffisamment compacte pour tenir sur des lunettes.

Pour sa prochaine génération de processeurs mobile Dimensity 9400, MediaTek devrait tirer parti de la gravure en 3 nm de TSMC, actuellement exploitée par Apple pour ses processeurs A17 Pro et M3. Il est donc fort possible que cette finesse de gravure soit aussi employée pour la future puce custom destinée à Meta et ses lunettes d’AR.

Reste à savoir ce qui a poussé Meta dans les bras de MediaTek, après avoir collaboré pendant plusieurs années avec Qualcomm. En l’occurrence, la question des prix pratiqués par la firme de San Diego serait centrale. Les rumeurs suggèrent par exemple que le Snapdragon 8 Gen 4 sera encore plus coûteux que le Snapdragon 8 Gen 3… ce qui pourrait d’ailleurs pousser d’autres acteurs du marché dans les bras de MediaTek.