Trois ans après son annulation, la Surface Mini de Microsoft refait parler d’elle avec des images et les caractéristiques du produit.

En mai 2014, deux mois après la nomination de Satya Nadella comme CEO de Microsoft, et à quelques jours de la conférence qui devait dévoiler la Surface Mini, le produit est annulé. La rumeur veut que Satya Nadella ne fût pas convaincu par la pertinence du produit sur un marché des tablettes petit format en proie à une forte compétition à l’époque. C’est finalement la Surface Pro 3 qui sera dévoilée quelques jours plus tard, un produit qui marquera le début du succès pour la famille Surface.

 

Une petite tablette sous Windows RT

Pendant longtemps, la Surface Mini n’a fait l’objet d’aucune fuites alors que Microsoft en aurait produit plusieurs dizaines, voir plusieurs centaines, en préparation pour son annonce. Il faudra attendre juin 2017 pour Zac Bowden de Windows Central parvienne à se procurer un prototype et en dévoile quelques photos. C’est maintenant au tour d’Evan Blass de révéler des images promotionnelles de la tablette, ainsi que ses caractéristiques techniques.

Le prototype révélé par Windows Central

D’après les caractéristiques trouvées par Evan Blass, la Surface Mini était une petite tablette sous Windows RT, la version de Windows 8 réservée aux processeurs ARM et limitée au Windows Store, avec un écran de 7,5 pouces 1440 x 1080 pixels au format 4/3. Ce format a probablement été choisi pour sa proximité avec le papier, la Surface Mini semblait être pensée pour la prise de note. On peut voir OneNote sur les images promotionnelles, et l’intégration du Surface Pen dans les caractéristiques techniques.

Le processeur ARM choisi était le Qualcomm Snapdragon MSM 8974, aussi connu sous le nom Snapdragon 800, le processeur haut de gamme de l’époque. C’est un choix étonnant, les Surface RT et Surface 2 utilisaient des puces ARM de la série Nvidia Tegra. Microsoft avait probablement l’intention de faire la promotion de la plateforme Snapdragon pour ses partenaires fabricants.

On peut également noter la présence d’un connecteur pour Touch Cover ou Type Cover, un connecteur que l’on connait bien sur les produits Surface et qui a depuis été repris par Apple pour son iPad Pro. Autre caractéristique typique d’un produit Surface : la Surface Mini intégrait un pied ajustable à trois positions, une fonction pratique pour poser sa tablette et regarder du contenu sans peine. Avec un poids de 0,8 livre soit 360 grammes environ, la Surface Mini aurait été légèrement plus lourde que l’iPad Mini 2 qui pesait 330 grammes.

La Microsoft Surface Mini, avec un bon prix de vente, aurait pu devenir le compagnon idéal des réunions et des cours pour remplacer les cahiers et prendre des notes numériques.