Microsoft a jeté l’éponge concernant les smartphones, mais la firme continue de travailler sur un appareil mobile, connu sous le nom de code Andromeda.

Un rendu imaginé à partir des brevets déjà dévoilés. Crédit : David Breyer.

Alors que Windows Phone vient une nouvelle fois de rendre l’âme, Microsoft n’a pas encore dit son dernier mot concernant le marché mobile. Conscient qu’elle ne pouvait rivaliser avec l’iPhone et Android en frontal, la firme s’est mise en tête de développer un produit différent, pour des usages bien particulier. Ce projet porté par l’équipe Surface est connu sous le nom de code Andromeda.

Pour rappel, il devrait s’agir d’un appareil mobile disposant d’un écran pliable (probablement réalisé à partir de deux écrans joints en semble autour d’une charnière) permettant de lui faire prendre la forme d’une tablette ou d’un smartphone. Il tournerait sous une version allégée de Windows 10 mais qui serait capable, à la manière de Windows 10 sur ARM, de faire tourner des logiciels classiques du système d’exploitation (les logiciels win32 x86). Avec un stylet Surface Pen, Microsoft ambitionnerait une nouvelle fois de viser les artistes et créateurs de contenu, comme pour le Surface Studio ou Surface Pro.

Un système de fermeture et d’ouverture magnétique

Au fil des derniers mois, les brevets publiés par Microsoft ont permis d’en apprendre plus sur le projet Andromeda, et de constater que les équipes n’abandonnaient pas leur travail. Le dernier brevet en date a été découvert par nos confrères de Neowin et donne plus d’information sur le système de fermeture de l’appareil.

Soumis par Microsoft en 2016, ce brevet décrit comment un appareil pourrait être refermé et verrouillé grâce à un système d’aimants. Ces derniers auraient un double usage : maintenir l’appareil fermé donc, ou à l’inverse, le maintenir ouvert quand l’écran est plié à l’envers en mode smartphone. On imagine qu’à la manière du système de fixer de la Typer Cover à une tablette Surface, les aimants seront aussi là pour rassurer l’utilisateur avec un bruit caractéristique.

Microsoft semble donc décidé à concevoir un appareil pliable, mais aucune information n’a fuité pour le moment concernant une éventuelle commercialisation ou annonce du produit. Un tel appareil serait attendu au plus tôt à la fin de l’année 2018, le travail nécessaire sur Windows 10 pour qu’il soit adapté n’étant pas encore terminé. Microsoft pourrait commencer à communiquer aux développeurs sur ce qui serait une nouvelle plateforme lors de sa conférence dédiée, la Microsoft Build, qui aura lieu quelque jours avant Google I/O.

On espère en tous cas que Microsoft fera mieux que ZTE et son smartphone Android à deux écrans.

À lire sur FrAndroid : Andromeda : l’ambitieux Surface Mobile à deux écrans de Microsoft se dévoile