Non content de créer le buzz autour de son OnePlus 2, le trublion chinois promet également de mettre à disposition un câble micro-USB Type-C à prix imbattable. Et pas un câble d’entrée de gamme qui plus est…

oneplus-2-micro-usb-type-c

Dans la nuit de lundi à mardi, OnePlus a dévoilé le OnePlus 2, son second « flagship killer ». Celui-ci reprend dans les grandes lignes les composants en vogue du moment, et ne se démarque donc pas particulièrement des concurrents qu’il veut « tuer » autrement que par son prix de 339 euros, d’autant qu’il ne propose ni NFC, ni recharge sans fil, ni recharge rapide. La firme chinoise compte néanmoins miser son marketing sur un élément différenciant de taille : son connecteur micro-USB Type-C, une première sur un smartphone.

Se doutant bien que peu d’utilisateurs disposent déjà du câble idoine, OnePlus s’est donc engagé à le fournir nativement dans la boite de son nouveau smartphone. Toutefois, ceux qui souhaiteraient en obtenir un autre (pour remplacer le leur à la suite de dysfonctionnements par exemple), pourront aisément s’en procurer un sur la boutique virtuelle de la marque qui promet d’en mettre à disposition pour « environ 5 $ ». À titre de comparaison, le câble micro-USB standard actuellement disponible est quant à lui commercialisé à 9,99 dollars, ou 8,99 euros.

Tout comme ce dernier, le nouveau câble micro-USB Type-C de OnePlus sera plat pour éviter les nœuds, et accompagné d’une petite attache en plastique afin de faciliter son rangement. Enfin, il est précisé également que son embout USB Type-A (l’autre bout du câble) sera lui aussi réversible, permettant de le brancher dans un sens comme dans l’autre !

Le but avoué de cette manipulation est de propager un maximum le logo de la marque (imprimé sur les câbles) auprès de la communauté geek pour ce standard qui devrait exploser dans les mois à venir, notamment avec l’arrivée d’Android M et d’un probable Nexus conçu par LG, lui aussi équipé d’un port USB Type-C. À condition bien sûr que le stock soit suffisant pour combler la demande sans invitation.