La production de masse d’une mémoire RAM de 4 Go va commencer chez Samsung, comme l’a indiqué le Coréen aujourd’hui. Il s’agit de modules s’appuyant sur la technologie LPDDR4, soit du low power DDR4. Va-t-on retrouver cette RAM chez le Galaxy S5, ou devra-t-on attendre le Galaxy Note 4, vraisemblablement prévu pour la rentrée de septembre 2014 : telle est la question.

RAM Samsung

Samsung s’apprête à produire en masse des modules LPDDR4 de mémoire vive, chacun représentant 4 Go de RAM combinant 4 éléments de 1 Go (8 Gigabits). Ces modules seraient deux fois plus rapides (jusqu’à 3200 Mbps) que la RAM LPDDR3, et s’appuient sur une architecture moins gourmande en énergie ; ils permettraient de réduire leur consommation énergétique de 40 % par rapport à la DDR3, le tout gravé en 20 nm. Les modules de mémoire LPDDR4 de Samsung se destinent avant tout aux smartphones et aux tablettes, mais aussi à des ultrabooks : et forcément, c’est en premier lieu au Galaxy S5 que nous pensons, puisque le S4 date d’avril 2013 et que le S5 devrait être présenté au premier trimestre de l’année qui s’annonce… De quoi avoir, chez Samsung, produit suffisamment de RAM pour quelques millions de smartphones.

Et deux nouveaux Exynos, deux !

Samsung Exynos

Qui dit nouvelle génération de RAM, dit également nouveaux processeurs… et donc Exynos revus pour l’année 2014. Samsung a commencer à teaser le CES à ce sujet, laissant entrevoir une annonce dès la semaine prochaine. Mais de quoi au juste ? Il serait question d’un Exynos 6 et d’un Exynos S. Le premier serait un nouveau « vrai octo-cœur » à la manière du Mediatek MT6592, c’est-à-dire qu’il autoriserait l’usage de ses huit cœurs en simultané, le tout en 64 bits et basé sur une architecture ARM, l’une des tendances de l’année 2014. L’Exynos S est encore un peu flou de son côté, dans la mesure où il pourrait reposer sur une architecture propre à Samsung. Toutefois, on parle déjà de 64 bits pour lui aussi. Et, chez MyDrivers, de performances 1,53 fois supérieures à celles d’un Snapdragon 800 pour un Exynos 6, et de 1,43 fois supérieures pour un Exynos S.

Il faudra au moins cela pour propulser le Galaxy S5 de Samsung qui devrait vraisemblablement s’offrir aussi bien un écran 2K qu’une capacité à enregistrer des vidéos en 4K.