Samsung vient d’annoncer officiellement le Galaxy S5 LTE-A réservé pour le moment à la Corée du Sud. Il reprend le même design que l’actuel Samsung Galaxy S5 mais change complètement ses composants. Avec son Snapdragon 805, il prend en charge les réseaux 4G+ LTE-Advanced comme celui annoncé par Bouygues Telecom hier. Les autres composants évoluent également.

Samsung Galaxy S5 LTE-A

Le Samsung Galaxy S5 LTE-A ressemble comme deux gouttes d’eau aux rumeurs qui parlaient d’un Galaxy S5 Prime : un processeur qui évolue, un écran qui gagne en définition et plus de mémoire vive, pour venir concurrencer le LG G3 qui vient d’être dévoilé. Et surtout, le Galaxy S5 LTE-A, comme son nom l’indique, prend en charge les réseaux mobiles 4G+ LTE-Advanced comme celui que Bouygues a ouvert à ses clients hier, bien qu’aucun smartphone ne soit encore capable de l’exploiter.

Un Snapdragon 805, 3 Go de RAM et un écran QHD

Première chose qui change, c’est le SoC de Qualcomm qui passe d’un Snapdragon 801 sur l’actuel Galaxy S5 à un Snapdragon 805 sur ce S5. Les changements ? Ils sont nombreux puisque l’architecture CPU abandonne les quatre cœurs Krait 400 pour passer à quatre cœurs Krait 450. La puce graphique est désormais une Adreno 420 qui remplace l’actuelle Adreno 330. Comme nous l’avons vu dans les tests d’Anandtech, la puissance processeur est en hausse d’une dizaine de points contre environ 50 % pour la puissance graphique. Une puce nécessaire pour faire tourner dans de bonnes conditions les jeux gourmands sur la nouvelle dalle utilisée par Samsung.

L’écran de 5,08″ met de côté la Full HD pour passer à une définition de 1440 x 2560 pixels, comme sur le LG G3 que nous avons pris en main. Soit une résolution de 578 PPI, de quoi utiliser une loupe pour voir les détails. Enfin, la mémoire vive passe de 2 Go à 3 Go de LPDDR3 sur cette version du Galaxy S5 LTE-A.

galaxy-s5-lte-a

 

Le support de la 4G+ LTE-Advanced

L’autre grande nouveauté, c’est le support de la 4G+ LTE-Advanced. Comme nous l’indiquions hier dans notre sujet sur les smartphones et la 4G+, il n’existe pour le moment aucun terminal compatible avec ces nouveaux réseaux. Le Galaxy S5 LTE-A est finalement le premier de cette liste et cela s’explique par l’utilisation du Snapdragon 805 qui intègre un modem Gobi 9×35 supportant les réseaux 4G de nouvelle génération.

En revanche, Samsung annonce une vitesse maximale de 225 Mbps alors que Qualcomm indique que son SoC est capable de débiter 300 Mbps. La raison provient surement du fonctionnement du réseau 4G Coréen qui est capable d’atteindre 300 Mbps, tout comme le Gobi 9×35. Cependant, le réseau coréen agrège 3 bandes de fréquences pour atteindre 300 Mbps alors que le modem de Qualcomm est capable d’en agréger seulement 2, d’où la vitesse de 225 Mbps. En France, les opérateurs n’agrégeront, dans un premier temps, que 2 bandes de fréquences pour un débit maximal de 225 Mbps comme l’expliquait Luc-Aurélien dans son dossier dédié à la 4G+ LTE-Advanced.

 

Une disponibilité prévue pour le reste du monde ?

Pour le moment, le Samsung Galaxy S5 LTE-A a été seulement annoncé en Corée du Sud, puisque le pays dispose depuis quelques mois d’un réseau 4G+ LTE-Advanced. Il sera décliné en plusieurs coloris : noir, blanc, bleu, or, rose et rouge. Nous ne savons pas encore si ce smartphone sera commercialisé dans d’autres pays comme la France, ou s’il faudra attendre les successeurs comme le Galaxy F. Rappelons que l’an dernier, Samsung avait décliné le Galaxy S4 dans une version Advance (LTE-A en Corée) qui permettait, grâce à son Snapdragon 800, de meilleurs débits 4G (150 Mbps). Il avait été disponible à l’international et notamment à la vente en France.