Le Samsung Galaxy S5 Prime semble tout près d’atterrir sur le marché de la téléphonie. Ce smartphone attendu comme une version « métallique » du Galaxy S5 aurait visiblement obtenu la certification des autorités coréennes pour sa commercialisation, alors qu’on l’annonce en production depuis plusieurs semaines.

sgs5-prime-rra-2

Nous y voilà presque. L’arrivée imminente d’une version Prime du Galaxy S5 se précise, et des documents coréens semblent en attester. Ils sont datés de ce jour, le 3 juin 2014, et mentionnent un mystérieux SM-G906L, un matricule déjà vu auparavant sur des documents de certifications Bluetooth. Ce G906L n’était d’ailleurs pas seul puisque deux autres déclinaisons l’accompagnaient : G906S et G906K. L’autorité qui publie les derniers documents n’est autre que l’équivalent sud-coréen de la Federal Communications Commision (FCC) américaine : la Radio Research Agency (RRA).

Ce que ne disent pas ces trouvailles, c’est ce que contient ce Galaxy S5 Prime. Pourtant, les rumeurs les plus optimistes tablent sur la présence d’un écran de 5,2 pouces (contre 5,1 chez le S5 actuel) avec définition QHD (1440 x 2560 pixels), d’un processeur Snapdragon 805 au lieu du S801 actuel, de 3 Go de mémoire RAM, voire même de l’intégration d’Android en version 4.4.3.

Alors est-ce que l’obtention d’une certification en Corée du Sud induit une proche commercialisation du terminal ? Au pays du matin calme, en tout cas, c’est une quasi-certitude. Dans les autres régions du monde, et notamment en Europe, il faudra certainement encore attendre, bien que l’activité de ses concurrents, à l’exemple de LG et du G3, ne pousse Samsung à accélérer la cadence.