Fort du succès de son Galaxy S5, Samsung annonce aujourd’hui l’arrivée de sa version Mini sur le marché français, et ce dès la fin du mois d’août. Reprenant trait pour trait le design de son aîné, ce terminal n’est cependant pas aussi bien loti.

Galaxy S5 Mini

« Et ça continue, encore et encore », commenterait Francis Cabrel si le sujet l’intéressait. Officialisé en Corée du Sud au début de mois, Samsung envoie un nouveau terminal à l’assaut du marché français, en la personne du Galaxy S5 Mini, qui sera commercialisé dès la fin du mois d’août. Certainement proposé chez tous les opérateurs, le mobile sera disponible dans les coloris bleu, blanc, doré et noir.

Le Samsung Galaxy S5 Mini aura suscité l’espoir de voir le Coréen proposer du matériel haut de gamme dans une version compacte de son flagship ; un espoir déçu. Comme toutes les versions Mini, il n’embarquera que des composants au rabais par rapport à la version initiale, mais pour n’être pas trop sévère, il faut admettre que Samsung s’est amélioré sur le sujet. Cette version européenne du Galaxy S5 Mini sera bien dotée d’un écran Super AMOLED HD de 4,5 pouces. Il troque les processeurs Qualcomm pour un Exynos de fabrication maison : le 3470, un Cortex A7 quadri-coeur cadencé à 1,7 GHz. Ne sachant pas se décider entre 1 et 2 Go de mémoire RAM, les ingénieurs de Samsung ont coupé la poire en deux pour en incorporer 1,5 Go à l’appareil.

L’appareil photo dorsal du terminal perd également quelques megapixels pour plafonner à huit, tandis que le capteur frontal affiche 2,1 millions de points. Pour ceux qui s’en inquiètent, rappelons que Samsung n’a pas joué l’avare en laissant en place le capteur d’empreintes digitales, le capteur de fréquence cardiaque, et en rendant aussi ce terminal résistant à l’eau. Le smartphone est alimenté par une batterie de 2100 mAh et dispose d’une mémoire interne de 16 Go. Quant à ses dimensions – version mini oblige – elles sont de 131,1 x 64,8 x 9,1 mm alors que son aîné affiche 142 x 72,5 x 8,1 mm. Samsung, maître en la matière, n’a pas précisé le prix de commercialisation de son appareil ; rappelons que son prédécesseur, le Galaxy S4 mini, avait débarqué à 449 euros. On peut donc s’attendre à un étiquetage entre 400 et 500 euros à sa sortie.