Dans un long et détaillé papier technique, Samsung vient d’annoncer avoir réussi à développer une technologie de batterie permettant de quasiment doubler la densité des batteries lithium-ion. Cette nouvelle technologie utilisant du graphène devrait permettre d’augmenter l’autonomie des smartphones dans le futur sans les transformer en énormes briques.


Samsung Li-ion

L’autonomie des smartphones est l’un des principaux arguments lors du choix d’un terminal. Malheureusement, l’autonomie des smartphones est plutôt déplorable comparé à celle des téléphones portables qu’on pouvait se procurer il y a plusieurs années. C’est notamment à cause de la densité des batteries Li-Ion qui n’a pas énormément augmenté depuis 1991 et sa commercialisation par Sony. Au plus, les batteries Li-Ion ont vu leur densité doubler, alors que les smartphones sont largement plus énergivores que les téléphones portables sur lesquels il était possible de jouer à Snake. Mais Samsung pourrait bien avoir la solution avec une nouvelle technologie en développement.

Le géant coréen utilise du silicium pour l’anode de la batterie, mais le recouvre de graphène afin de le protéger des effets néfastes des charges / décharges qui seraient susceptibles de l’endommager et de réduire la durée de vie et la densité et donc l’autonomie. En utilisant du graphène sur l’anode et une cathode en lithium comme sur les batteries Li-ion standards, Samsung annonce avoir atteint une densité de 972 Wh/L lorsque la batterie est neuve et 700 Wh/L une fois qu’elle a subi 200 cycles. Ce qui donne une densité au moins 1,5 fois supérieure aux batteries Li-ion actuelles à l’état neuve.

Samsung n’a pas encore annoncé de date de disponibilité pour cette nouvelle technologie, mais elle ne devrait pas se faire avant quelques années. Pour rappel, Samsung compterait introduire des batteries d’une densité de 750 Wh/L dès l’année prochaine.