Les dernières annonces de Sony ne sont pas les plus réjouissantes pour la marque, qui a dû revoir ses prévisions de ventes de smartphones à la baisse. Le Nippon compte toutefois sur le segment des objets connectés pour améliorer ses finances, et notamment sur sa première montre Android Wear, la SmartWatch 3.

Sony smartWatch 3

Dernière édition en date de sa montre connectée, la SmartWatch de Sony abandonne le système d’exploitation propriétaire qu’elle utilisait jusqu’alors pour le beaucoup plus à la mode Android Wear. La montre a été présentée lors du dernier IFA de Berlin, en septembre, alors même qu’Asus dévoilait sa ZenWatch et LG, sa G Watch R. L’appareil fera son entrée sur le marché des opérateurs français par le biais de Bouygues Telecom, qui la proposera à partir du 3 novembre prochain dans sa version noire au prix de 229,90 euros. C’est le prix que pratique également Sony sur son store en ligne, lequel indique de son côté un début des livraisons pour le 16 novembre. Les revendeurs en lignes de type Fnac ou Materiel.net indiquent que les livraisons démarrent actuellement, le premier évoquant des envois dès aujourd’hui, et le deuxième indiquant que la montre est en stock.

La Sony SmartWatch 3 prend un parti pris légèrement différent de ses concurrents. Quand la Moto 360 ou la G Watch R cherchent à imiter des montres classiques, la WS3 vise clairement un public sportif. Son bracelet caoutchouté abrite ainsi un écran de 320 x 320 pixels (1,6 pouce), une batterie de 420 mAh et bénéficie d’une certification IP68 autorisant une immersion prolongée. Si son aspect logiciel n’a rien de très original face à la concurrence, l’appareil s’en distingue par un point notable : il est équipé d’un GPS autorisant un usage autonome grâce à la dernière mise à jour d’Android Wear. C’est son atout maître comme sa plus grande faille potentielle, puisque l’on peut craindre pour son autonomie en cas d’usage important ce cette puce GPS.