Yi (une entreprise qui compte Xiaomi parmi ses investisseurs) débarquera au CES avec la première action cam capable de filmer en 4K à 60 images par seconde, et présentera également un drone, l’Erida, qui devrait bénéficier d’une autonomie largement supérieure à ses plus proches concurrents.

Xiaomi_Yi_4K+_2

Yi devrait annoncer une nouvelle caméra de poche avec grand-angle pour filmer ses exploits. La Yi 4K+, successeur de la Yi 4K serait la première action cam capable de filmer en 4K UHD à 60 images par seconde, contre 30 FPS pour ses concurrentes actuelles.

 

Cap sur la 4K à 60 FPS

On ne dispose pour l’instant que de peu d’informations concernant cette nouvelle action cam du constructeur chinois. Cependant la possibilité de filmer en 4K à 60 FPS pour un prix devrait être contenu devrait faire de l’ombre à la GoPro Hero 5 Black, qui se limite à la 4K 30 FPS comme toutes ses concurrentes. En appareil grand public, seul le Phantom 4 Pro de DJI est capable de grimper à 60 FPS.

Pour sa Yi 4K première du nom, l’entreprise chinoise utilisait un capteur Sony. Si c’est encore le cas pour la Yi 4K+, on imagine que Sony officialiserait aussi au CES une action cam 4K 60 FPS. L’entreprise nipponne dispose en effet d’un catalogue d’action cam comme la FDR-X1000V, ou la FDR-X3000R sortie il y a quelques mois qui apportait la stabilisation optique.

La 4K 60 FPS permet, au choix, de réaliser des prises de vue rapides et fluides, ou de réaliser des ralentis, eux aussi fluides.

sony-fdr-x3000r_e7e1c6a28eb61192_450x400

 

Yi présentera aussi un drone au CES

Pour accompagner parfaitement cette nouvelle caméra grand-angle, Yi a également prévu de présenter son premier drone, l’Erida. Issu d’un projet Indiegogo que le constructeur chinois a racheté, il serait le drone grand public le plus rapide du moment, pouvant aller jusqu’à 120 km/h.

073621cdcc_95096_yi-erida-drone-2

Le Erida bénéficierait également d’une autonomie record de 40 minutes (sûrement grâce à son cadre en carbone), là où le Phantom 4 de DJI n’annonce que 28 min par exemple. Enfin, si la Yi 4K+ ne dispose pas de stabilisation optique, elle pourra s’intégrer à la nacelle du drone qui devrait permettre d’assurer des mouvements de caméra fluides.