Nokia et la santé connectée, ce n’est plus tout à fait de l’ordre du virtuel. Un document officiel de la marque évoque autant des objets de prêt-à-porter connecté que des appareils dédiés à la santé et au bien-être.

Nokia_ibnlive_640-624x351

Tandis que l’on n’a pas entendu parler de Nokia hors de ses activités liées aux réseaux, à l’exception de sa caméra OZO dédiée à la réalité virtuelle, les rumeurs voulant que le Finlandais travaille sur des objets connectés liés à la santé se concrétisent. C’est du moins un projet évoqué par une réunion extraordinaire organisée par la marque la semaine dernière, et qui s’est soldée par un communiqué de presse.

Au fin fond de ce communiqué, et comme le rapport NokiaPowerUser, un appendice au document évoque les activités de la marque. Lesquelles sont, « parmi d’autres, les infrastructures réseaux pour les opérateurs de télécommunications et autres entreprises, l’internet des objets, la santé humaine et le bien-être, le multimédia, le big data et les analyses de données, les terminaux mobiles et prêt-à-porter connecté et autres appareils électroniques ».

Autant dire que Nokia balaye large, puisqu’il ne pourra pas lancer de téléphones sous son propre nom (hors licences, comme il en a accordées à Foxconn) avant la fin de l’année prochaine. Mais on retiendra la notion d’objets connectés classés dans la catégorie Wearables, et dédiés à la santé. On s’attend notamment à bracelets incluant des capteurs de rythme cardiaque, mais pas seulement, puisque Nokia a recruté des experts en santé (en lien avec les technologies connectées) en juillet dernier. Bref, si tout cela reste éloigné d’une disponibilité commerciale, on peut espérer des annonces plus précises dans le courant de l’année prochaine.