Les voitures autonomes se multiplient lentement sur les routes, mais les voitures traditionnelles restent encore largement majoritaires. Pour que la tendance s’inverse, il faudra attendre 10 à 20 ans selon Elon Musk, le PDG de Tesla.

Cette semaine s’est tenu le World Government Summit à Dubai, durant lequel Elon Musk, PDG de Tesla et de Space X, est intervenu. Outre ses déclarations sur le revenu de base ou encore sur l’intérêt de devenir des cyborgs, l’entrepreneur américain s’est également étendu sur les voitures autonomes, l’un de ses domaines de prédilection.

Pour lui, le passage aux voitures autonomes prendra encore un peu de temps, la faute à une durée de vie élevée des voitures thermiques standard, pouvant résister 20 à 25 ans environ. Il estime ainsi qu’il faudra attendre encore 10 ans pour qu’il se vende plus de voitures autonomes que de voitures classiques. Aussi, avec 2 milliards de voitures en circulation et une production d’environ 100 millions de véhicules par an, la transition ne devrait pas se faire d’un coup, mais sur une période de 20 ans.

Bien sûr, cela est aussi tributaire d’autres facteurs, comme le prix de ces véhicules, qui devrait devenir un peu plus abordable avec l’arrivée de la Tesla Model 3 en 2018. Il faudra également réussir à convaincre les plus réfractaires que la conduite autonome est bien un progrès dans la gestion des accidents de la route. De son côté, Elon Musk espère réduire de 90 % les accidents grâce à une conduite 100 % autonome prévue dans quelques mois.

Pour ceux que cela intéresse, l’interview complète d’Elon Musk est disponible (en anglais et avec un son de qualité médiocre) dans la vidéo ci-dessous.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

À lire sur FrAndroid : Autopilot et Tesla Model S : nous avons testé le pilotage automatique