Vente du Diable, site de ventes privées, vient d’ouvrir une vente dédiée aux Google Glass. Nous en parlions un peu plus tôt. Les modèles Google Glass XE-C Explorer Edition sont vendus à 1599 euros, est-ce une bonne affaire ? Au delà de cette vente, faut-il craquer pour les Google Glass ?

Capture d’écran 2014-07-23 à 12.28.05

C’est un occasion de se procurer les Google Glass en France, néanmoins il y a de nombreux points problématiques.

 

Programme  Glass Explorer : seulement pour les Etats-Unis (et le Royaume-Uni)

Le premier point concerne le programme Glass Explorer, lancé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, il vient seulement d’être ouvert au public. Ce programme nécessite un compte Google Play américain, pour pouvoir télécharger l’application My Glass. On ne connaît pas les détails qui entourent les deux ans de garantie fournies par le constructeur. Google n’a officiellement autorisé la vente extérieure de ces produits, il est difficile de parier sur le bon fonctionnement de cette garantie constructeur. Vente-du-Diable peut tout de même fournir une garantie, grâce à des partenariats et ses fournisseurs.

 

Google Glass : encore un prototype onéreux…

Il s’agit encore d’un prototype, même si quatre variantes ont été dévoilées à ce jour (le dernier modèle a été dévoilé au Google I/O et intègre 2 Go de RAM). Ce produit contient de nombreux bugs et les fonctionnalités sont limitées, le modèle actuel reste encore réservé aux développeurs et quelques amateurs.

Notez que le modèle commercialisé par Vente-du-Diable est le même que celui qui avait été vendu par Qoqa (1799 euros), les Google Glass Explorer Edition XE-C – le second modèle qui ne possède que 1 Go de RAM. Il est possible d’importer ce modèle pour environ 1200 euros, ce qui est 300 euros de moins que le prix pratiqué par le site de ventes privées.

google-glass1

Les caractéristiques des Google Glass vendues restent autrement identiques. On retrouve un écran 6Himax HX7309 LCoS en définition (640×360 pixels), un capteur de 5 mégapixels capable de filmer en 720p HD, duWi-Fi 802.11b/g et du Bluetooth 4.0, le tout est propulsé par un SoC Texas Instruments OMAP 4430 SoC cadencé à 1,2 Ghz et épaulé par 1 Go de RAM. Enfin, elles tournent sous Android 4.4 et possèdent un accéléromètre, un gyroscope ou une boussole, sans oublier le capteur de luminosité.

Notez que l’expédition peut prendre jusqu’à deux mois, même si Vente-du-Diable indique « 3 à 5 semaines ».

 

A qui s’adressent-elles ?

Mieux vaut être prudent. Si vous êtes un professionnel, c’est une occasion de se procurer un produit qui inévitablement est un produit d’avenir. Si vous êtes un technophile, les Google Glass vous feront certain rêver, néanmoins elles peuvent rapidement vous faire déchanter. En tant que « prototype avancé », les Google Glass manque d’applications, d’autonomie et l’OS est encore instable. Si vous êtes toujours tenté par les Google Glass, nous préférons vous rediriger directement vers Google.

google-glass-collection-titane

Trouvez un ami qui a prévu de voyager aux Etats-Unis (ou au Royaume-Uni), ou essayez de les importer directement en utilisant des services tiers. Vous allez sûrement avoir à payer des frais assez importants (taxes, douane, ports), néanmoins vous pourrez bénéficier des derniers modèles de Google Glass, avec la collection titane vraiment réussie. Si c’est juste pour assouvir votre envie d’être un early adopter branché, patientez. De nouveaux modèles seront dévoilés l’année prochaine, bien plus accessibles.

A la rédaction, nous avons eu l’occasion de côtoyer à de nombreuses reprises les Google Glass. Dans l’ensemble, on retiendra des impressions très positives quant à cet accessoire extrêmement connecté, un brin futuriste et déroutant. Néanmoins, les modèles proposés sont onéreux, et on le répète : ce n’est clairement pas un produit destiné au grand public, pour le moment.

Vous avez besoin de plus d’informations ? FrAndroid est remplit de dossiers et d’articles à propos des Google Glass :