Light vient d’annoncer un retard d’un an pour ce projet fou, le L16 continue tout de même de nous fasciner.

l16-bag-closeup

Vous vous souvenez ? Le Light L16 est un appareil photo sous Android. Avec un écran de 5 pouces, un Qualcomm Snapdragon 820, 256 Go de stockage interne, dans un châssis en aluminium. À l’intérieur, la caméra fonctionne assez différemment des reflex et autres hybrides. En effet, il intègre 16 capteurs photo.

searchlight_mktg_front_hero_compressed_001

Light L16

La taille des capteurs intégrés est très similaire à ce que l’on trouve sur les smartphones actuels, puisqu’ils font la même épaisseur et la même largeur. Ce sont des capteurs de smartphones.

searchlight_mktg_back_ui_compressed_001_1

Light L16

Ces différents capteurs donnent aux utilisateurs du L16 la possibilité d’avoir un zoom efficace de 35 mm à 150 mm. En effet, chaque capteur est équipé d’un objectif différent. Le L16 peut aussi capturer l’information de toutes les images et créer une photographie à haute résolution jusqu’à 52 mégapixels. Comme sur les derniers reflex. Ce procédé permet également de créer de meilleures images en basse lumière, tout en réduisant le bruit généré, deux problèmes qui persistent dans la photographie numérique. Il permet également plus de contrôle lors de l’édition, telle la possibilité de sélectionner votre focus après avoir pris une photo.

C’est ce que l’on peut trouver sur les Huawei P9 et le Honor 8, par exemple, mais également l’iPhone 7 Plus et le dernier Huawei Mate 9.

searchlight_marketing_laid_down_compressed_001

Light L16

Le L16 n’a rien d’extraordinaire quand on étudie séparément les objectifs utilisés. Ils ont tous une ouverture f/2.4 avec une focale différente. Ce qui fait la différence, c’est leur utilisation simultanée pour capturer un même et seul cliché. Les capteurs vont se compléter intelligemment. Chaque capteur améliore ce qui n’est pas bien vu par les autres. La réelle complexité est alors dans les coulisses : le logiciel, les algorithmes et in fine, ce sont les performances des architectures utilisées.

Un an de retard

Prévu initialement pour 2016, le Light L16 ne verra le jour qu’en 2017. Un retard expliqué sur le blog officiel, dans lequel nous avons également pu découvrir les nouvelles fonctionnalités et caractéristiques techniques.

Les créateurs de L16 expliquent qu’ils avaient initialement prévu 16 modules pour l’appareil photo – 5 à 28 mm, 5 à 70 mm, et 6 à 150 mm en ouverture fixe F / 2.4. Finalement, l’ouverture fixe sera de F / 2.0, une amélioration significative. Cela devrait améliorer sensiblement la qualité des photos en faible luminosité.

Nous avons également appris que les photographies seront limitées à du 20 mégapixels, pourtant l’appareil est théoriquement capable de combiner toutes ces images en un seul cliché de 52 mégapixels. Light a également annoncé que le L16 pourra filmer en 4K.

Profitez-en également pour découvrir le clip conçu par Light, pour présenter son produit en 2 minutes et 27 secondes.

Quelques clichés pour patienter

Enfin, Light a publié quelques photographies pour patienter, au format JPEG, dommage de ne pas les avoir en RAW. La qualité des photos est assez irrégulière à première vue, même si nous pouvons y voir l’intérêt de ce produit.

25-forestcloseuphigh-min 17-baybridge-min 11-chinatown-edit-min 4-parislocks-min 3-light-sb50-min 1-light-dock-min q122_social_res j104_social_res