Le (très apprécié) clavier des smartphones Windows pourrait s’exporter sur d’autres mobiles, à commencer par iOS. C’est en tout cas ce que semblent indiquer les premiers tests préliminaires lancés par Microsoft.

microsoft-word-flow-keyboard

Il n’y a pas grand-chose que les utilisateurs d’iOS et d’Android envient à ceux de Windows Phone. Ceux qui ont essayé ce système en revanche peuvent avoir un certain regret à ne pas pouvoir profiter de son clavier, aussi connu sous le nom de Microsoft Word Flow. Continuant sa colonisation des autres OS, Microsoft semble néanmoins bien déterminé à porter son clavier chez la concurrence.

The Verge a réussi à se procurer un mail provenant de Microsoft à destination de membres du programme Windows Insider. Celui-ci indique que la firme de Redmond cherche activement des utilisateurs d’iPhone pour essayer son clavier Word Flow. Confirmant les propos du site américain, l’un des bêta testeurs en question a partagé le message sur Twitter en fin de semaine dernière :

Rappelons qu’Apple propose la possibilité d’utiliser des claviers alternatifs depuis iOS 8, disponible depuis 2014 seulement. De son côté, Android est très ouvert sur la question depuis ses débuts et il n’est donc pas exclu de voir apparaître Word Flow sur la plateforme mobile de Google par la suite, d’autant que le message parle « des autres plateformes », au pluriel, « en commençant par iOS ». En outre, Microsoft est déjà bien implanté sur le Google Play Store, avec entre autres sa suite bureautique (Office 365), ainsi que son launcher Arrow.

Dans son mail, Microsoft rappelle que Word Flow a été utilisé afin de battre le Guinness World Record du texte rédigé le plus rapidement. Un exploit réalisé grâce à son système de « swype » que l’on retrouve couramment sur Android, comme sur le clavier Google par exemple, ou encore SwiftKey.