Il y a la conquête de Mars, et il y a la conquête du smartphone par Turing Robotic Industries. La firme a transmis à Android Police une drôle de newsletter, où elle annonce un smartphone à la fiche technique… lunaire. Au programme : double Snapdragon 830, 12 Go de RAM, et un tas de choses complètement dingues.

70153cc4-93b6-4c69-b03e-9478bc9faa38

« C’est un ordinateur quantique ! Non, c’est une fusée spatiale ! Non, c’est le Turing Phone Cadenza ! ». En cette fin de semaine d’IFA, et alors qu’on ne pensait plus être surpris par rien après l’annonce de l’arrêt du Projet ARA, voilà qu’une newsletter envoyée par Turing Phone a retenu notre attention. Dans celle-ci, Steve YL Chao, CEO et Chief Architect, chez Turing Robotic Industries (TRI) a annoncé un nouveau produit conçu au sein du programme Outer Blueprint, censé plancher sur la prochaine génération de smartphone premium. Mais, si l’on était en mesure d’imaginer du triple capteur photo comme sur le Xperia XZ ou quelques folies du côté de la mémoire vive et de la puce de stockage flash, on était loin d’imaginer ce qui va suivre.

What ?

Le smartphone annoncé par TRI, c’est donc le Turing Phone Cadenza. Son écran est certainement le seul élément à peu près classique de ce mobile puisqu’il s’agit d’une dalle de 5,8 pouces avec une définition WQHD (1440 x 2560 pixels) semblable à celle d’un Note 7 par exemple. Mais à partir de là, accrochez-vous aux accoudoirs de vos fauteuils. Le mobile est censé s’équiper de deux processeurs Snapdragon 830, qui soit dit en passant n’a même pas encore été présenté par Qualcomm, couplé à 12 Go de RAM LPDDR4 (2 x 6 Go). Mindblowing, comme disent nos amis anglophones.

Whaaat ?

Mais ce n’est pas fini. Le Cadenza devrait aussi embarquer un double capteur photo frontal de 20 mégapixels afin que vos points noirs apparaissent bien sur vos selfies, mais également une quadruple caméra dorsale (iMax 6K), capable de prendre des clichés de 60 mégapixels. Et toutes ces photos gigantesques, on les stocke où me direz-vous ? Et bien dans la double puce mémoire de 256 Go (= 512 Go) qui est d’ailleurs extensible via un double port microSD (256 Go chacun) pour une capacité de stockage totale de 1 To.

e7c4c795-c325-4bee-8458-234b68af2aa2

Whaaaaaat ?

On est d’accord, il y a comme une odeur de 1er avril qui flotte déjà dans l’air, mais le meilleur reste à venir. Pour faire décoller son bolide, TRI annonce l’intégration d’une batterie de 100 Wh avec des cellules de graphène et de piles à hydrogène, offrant visiblement 2400 + 1600 mAh.

Pour revenir à des choses un peu plus normales (on se comprend), le Cadenza devrait embarquer Swordfish OS, une variante de Sailfish OS, qui mise visiblement beaucoup sur le deep learning. On y trouverait aussi 4 ports nano SIM (partons du principe qu’on double tout sur ce terminal), une puce audio signée Marshall, un module Bluetooth de Qualcomm, le WiGIG (débit théorique de 1 Gbps)…

À lire sur FrAndroid : Mais que devient le Turing Phone ?

Objectif 2017

La fiche technique spécifie que le constructeur compte lancer le produit en 2017. Evitons de préciser qu’il faut prendre tout cela avec beaucoup de prudence, mais comme on dit : plus c’est gros, plus ça passe. Ou alors s’agit-il de détendre l’atmosphère pour faire oublier les problèmes du tout premier Turing Phone ?