Après Bouygues Telecom et Orange, Netflix débarque également sur les box de SFR.

club video

 

Mise à jour du 8 octobre à 11h20 : ça y est, SFR propose la mise à jour du décodeur TV pour accueillir l’application Netflix sur sa plateforme. Au programme également, des corrections de bugs et une amélioration des performances et de la stabilité.

Netflix arrive chez SFR dès demain. Enfin, pour le moment, l’opérateur au carré rouge réserve ce service aux clients RED + SFR, équipés de la box TV SFR avec Google Play.

Une simple mise à jour du décodeur TV de SFR avec Google Play permettra aux clients de profiter de Netflix qui vient ainsi enrichir le service Vidéo à la demande, qui compte déjà Canal Play et le catalogue VOD de SFR.  -…) yLes utilisateurs pourront souscrire au service Netflix directement depuis le décodeur TV de SFR avec Google Play et profiter d’un mois offert pour découvrir ce nouveau service.

Après Bouygues Telecom et Orange, SFR sera donc le troisième opérateur à accueillir Netflix. Pendant plusieurs mois, le service américain de vidéo en ligne se heurtait au refus des fournisseurs d’accès à Internet de l’accueillir. Finalement, face à l’attrait du service et de bons chiffres de démarrage, les fournisseurs d’accès (FAI) craquent les uns après les autres. Le prochain fournisseur d’accès sur la liste : Free (Iliad). Pour le moment, Xavier Niel n’a rien annoncé. Patience.

 

SFR, étonnant !

SFR et Netflix, étonnant ! En effet, son futur propriétaire, Numericable, est l’un des plus important diffuseurs de TV payante. Ce n’est pas tout. Son ancien propriétaire, Vivendi, qui devrait conserver 20% de SFR, a également d’intérêt dans la filiale Canal+. Un choix de raison ? Il paraît évident que n’est pas un choix de cœur.

 

100 000 utilisateurs, pour le moment !

100 000 utilisateurs, en 15 à 20 jours d’existence, mais combien à la mi-octobre ? Comme les services de streaming audio, Netflix offre un premier mois d’essai gratuit, ce qui aura sans nul doute pesé dans la balance des technophiles et simples curieux. Impossible avant quelques semaines de déterminer si ces aventuriers de l’image auront suffisamment apprécié Netflix pour conserver un abonnement facturé mensuellement entre 8 et 12 euros, selon le nombre d’écrans pouvant être utilisés simultanément et la qualité d’affichage choisie.

 

Que gagnent les fournisseurs d’accès ?

Netflix aurait initialement proposé de verser 10% des recettes aux fournisseurs d’accès à internet (FAI), alors que la norme du partage en France est située autour de 30%. C’est ce qui freinait les fournisseurs d’accès. On ne connaît pas les détails des contrats passés, néanmoins on imagine que les fournisseurs d’accès Internet ont été moins gourmands que prévu.