Introduction

Asus a bien compris qu’il tenait le bon bout avec le Zenfone 2. Le constructeur taïwanais a donc conçu une ribambelle de variantes de son téléphone sorti au début de l’année, avec des caractéristiques souvent moindres. Dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui, le Zenfone Selfie, il s’agit d’une déclinaison de milieu de gamme avec une particularité : il dispose d’un immense capteur photo en façade dédié à la prise de selfie. Un argument marketing très à la mode, mais qui cache pourtant un appareil au rapport qualité-prix tout à fait honorable.

Mise à jour du 21/01/2016 : nous avons ajouté un avertissement dans la partie photo de ce test. Il semble en effet que les capteurs photos des Zenfone Selfie vendus en France diffèrent d’un modèle à l’autre.

Asus Zenfone 2 Selfie (8 sur 12)

Caractéristiques techniques

 Asus Zenfone 2 Selfie (ZD551KL)
Système d'exploitationAndroid 5.0.2
Interface constructeurZenUI
Taille d'écran5,5 pouces
Technologie d'écranIPS
Définition1920 × 1080 pixels
Résolution400 PPP
Traitement anti-rayuresCorning Gorilla Glass 4
SoCQualcomm Snapdragon 615 (MSM8939)
Nombre de coeurs4 Cortex-A53 @ 1,5 GHz + 4 Cortex-A53 @ 1 GHz
Puce graphique (GPU)Adreno 405
Mémoire vive (RAM)2 ou 3 Go LPDDR3
Mémoire interne (ROM)16 ou 32 Go eMCP
Micro-SDOui (jusqu'à 128 Go)
Appareil photo (dorsal)13 mégapixels (Autofocus, Flash double ton)
Appareil photo (frontal)13 mégapixels (f/2.2, Autofocus, Flash double ton, 88 degrés)
Wi-FiWi-Fi 802.11a/b/g/n/ac (2,4 + 5 GHz)
Bluetooth4.0
NFCNon
Port infrarougeNon
4G catégorieCatégorie 4 (150 / 50 Mbps)
4G bandes800 / 1800 / 2600 MHz
SIM2 x Micro SIM
LocalisationGPS + GLONASS + AGPS + BDS
USBmicro-USB 2.0
Batterie3000 mAh Li-Po (inamovible)
Dimensions156,5 × 77,2 × 10,8 à 3,9 mm
Poids170 grammes
CouleursBleu, Rouge, Blanc, Rose, Or, Argent
DAS0.649 W/kg
Prix - 279 euros (version 2 Go de RAM/ 16 Go)
- 299 euros (version 3 Go de RAM/ 32 Go)

Ce Zenfone Selfie possède tous les attributs du smartphone de milieu de gamme musclé de 2015. Il bénéficie d’un écran Full HD, d’un processeur Snapdragon 615 et de 3 Go de RAM, le tout tournant sous Android Lollipop. À ce titre il est tout à fait comparable à un Alcatel One Touch Idol 3 ou un Archos 50 Diamond, des smartphones vendus toutefois une centaine d’euros moins chers. Le Zenfone 2 Selfie a toutefois une petite originalité : il dispose d’un capteur photo frontal de 13 MP, présent justement pour réaliser de beaux selfies. Actuellement seuls le Desire Eye de HTC ou le Sony Xperia C5 Ultra proposent une telle fonctionnalité.

En France, le Zenfone Selfie, ou Zenfone 2 ZD551KL, est disponible principalement en version 32 Go, avec 3 Go de mémoire vive. C’est d’ailleurs la version que nous avons testée. Une version 16 Go avec 2 Go de RAM existe bien, mais elle n’est vendue que chez Boulanger.

Un smartphone très (trop ?) imposant

Pourquoi changer une équipe qui gagne ? C’est certainement ce qu’ont dû se dire les responsables du design d’Asus en pensant le Zenfone Selfie. C’est simple, le Zenfone 2 et le Zenfone Selfie ont, à quelques détails près le même design. Malgré l’astucieuse insistance de nos lecteurs (qui a définitivement traumatisé Alban, notre community manager, qui se met désormais à sangloter à la moindre évocation du nom Zenfone), je n’avais jamais touché à un Zenfone 2. L’occasion de donner quelques impressions fraîches sur son design.

Asus Zenfone 2 Selfie (10 sur 12)

Le Zenfone 2 Selfie.

Il faut donc savoir que ce Zenfone 2 Selfie est un très grand appareil, plus grand de 4 mm que le Zenfone 2 ZE551ML. À titre de comparaison, il est aussi large et plus grand que mon OnePlus One. Il est également très épais et plutôt lourdaud. Qu’on se le dise, c’est un smartphone réservé aux grandes mains ou à ceux qui n’ont pas peur de transporter un appareil imposant dans leur pantalon ou leur sac.

Asus Zenfone 2 Selfie (9 sur 12)

Si le Zenfone Selfie est un peu plus grand que son aîné, c’est à cause du capteur photo situé sur la façade. Cet œil central, de bonne taille, a forcé Asus à enlever le traditionnel haut-parleur horizontal que l’on trouve sur les autres modèles, pour le remplacer par un petit haut-parleur vertical, situé sur le côté droit du capteur photo. C’est également lui le responsable de cette bordure d’écran supérieure très imposante, qui emprisonne l’écran dans un rectangle noir épais.

Asus Zenfone 2 Selfie (7 sur 12)

Le capteur frontal élargit la bordure supérieure du téléphone.

Pour autant, la prise en main du téléphone n’est pas mauvaise. Elle est même plutôt confortable avec sa coque en plastique arrondie. Un plastique lisse et glissant, qui s’avère finalement assez pratique pour manipuler ce Zenfone 2 aux proportions un trop généreuses.

Asus Zenfone 2 Selfie (1 sur 12)

A gauche du capteur se trouve un autofocus laser.

Asus Zenfone 2 Selfie (2 sur 12)

Le haut parleur du Zenfone 2 Selfie.

Le dos de l’appareil reprend également le même design que sur le Zenfone 2 original. Les boutons de réglage du son sont présents juste en dessous du capteur photo. Ils demandent d’ailleurs une certaine habitude avant d’être trouvés naturellement. Du fait de sa grande taille, il est souvent nécessaire de déplacer sa main pour les atteindre. Les placer sur une tranche ou les descendre un peu sur la coque aurait peut-être judicieux.

Asus Zenfone 2 Selfie (4 sur 12)

Même constat pour le bouton d’allumage du téléphone, placé sur la tranche supérieure de l’appareil. Il est situé beaucoup trop haut pour être facilement accessible. Asus comble toutefois ce défaut en proposant une fonctionnalité de double tape pour allumer ou éteindre l’écran.

Asus Zenfone 2 Selfie (11 sur 12)

La coque et la batterie sont amovibles.

 

Asus Zenfone 2 Selfie (12 sur 12)

Cette coque est également amovible. Et du genre solide, au point qu’il est nécessaire de posséder de bons ongles pour la décrocher proprement. Un bon point, puisqu’il n’y a rien à redire sur les finitions : rien ne craque, rien ne dépasse et l’appareil semble particulièrement solide. Sous cette coque se trouve une batterie amovible, et deux ports, l’un comprenant un double tiroir pour la première carte SIM et la carte microSD, le second dédié à la deuxième carte SIM.

 

Un bon écran malgré une luminosité un peu faible

Le Zenfone Selfie embarque un écran LCD Full HD de 5,5 pouces. Sa résolution est de 400 ppp, ce qui est parfaitement suffisant. Asus précise par ailleurs qu’il est recouvert de verre Gorilla Glass 4, ce qui se fait de mieux en ce moment en termes de protection d’écran.

Asus Zenfone 2 Selfie (6 sur 12)

L’affichage du Zenfone Selfie est plus que satisfaisant. Ses angles de vision sont irréprochables et ne changent pas de couleur lorsqu’on penche le téléphone. Les couleurs, d’ailleurs, nous ont semblé assez fidèles, avec un blanc qui n’a pas trop tendance à tirer sur le jaune ni le rose. Le menu des paramètres permet d’ailleurs de modifier sommairement la température des couleurs. Ce qui est très appréciable.

Sa luminosité est également correcte, sans être exceptionnelle. Elle s’élève à 310 cd/m², ce qui est un peu juste lorsqu’on regarde l’écran en plein soleil. Finalement, le seul reproche qu’on lui adressera, c’est le fait qu’il semble enfermé dans un trop grand cadre. Après un Galaxy S6 Edge+ ou un Moto X Play, cela semble un peu étrange.

ZenUI : Asus en fait encore trop

Comme pour le design, Asus ne s’est pratiquement rien changé par rapport au premier Zenfone 2. Le Zenfone Selfie est donc installé sous Android Lollipop en version 5.0.2 avec la surcouche ZenUI. Si l’on pouvait aisément pardonner que le premier Zenfone 2 soit sous Android 5.0.2, on se demande pourquoi Asus n’a pas proposé son Selfie avec la dernière version de l’OS mobile de Google. Dommage.

zenfone 2 selfie logiciel

A gauche, le launcher avec son lot d’applications préinstallées.

ZenUI n’a pas changé d’un iota depuis notre dernière rencontre. Il s’agit d’une surcouche du genre épaisse, que nous avons déjà largement couverte dans le test du Zenfone 2 ZE551ML. Par rapport à Android Stock, l’interface change beaucoup. Asus a intégré des tonnes de raccourcis et des options un peu trop nombreuses ici et là pour s’y retrouver facilement. Surtout, on a du mal à digérer la bonne quinzaine d’applications Asus préinstallées sur le téléphone et qui sont très souvent des doublons de celles de Google. Il est heureusement possible de les désinstaller.

zenfone 2 selfie logiciel 2

Le Zenfone 2 Selfie est installé sous Android Lollipop 5.0.2.

Pour terminer, on notera que si le téléphone affiche officiellement 32 Go de mémoire interne, une fois Android lancé et les applications préinstallées mises à jour, il en reste un peu moins de 25 Go.

Performances : une valeur sûre

Pour ce nouveau Zenfone 2 Asus n’a pas fait appel à Intel mais à Qualcomm. Et c’est sur le Snapdragon 615 que s’est porté son choix. Un SoC qui a déjà fait ses preuves cette année sur de bons smartphones de milieu de gamme comme l’Archos 50 Diamond ou l’Idol 3 d’Alcatel One Touch. 3 Go de mémoire vive viennent également épauler ce processeur. Place aux benchmarks.

Benchmark / ModèleAsus Zenfone 2 SelfieMotorola Moto X PlayAlcatel One Touch Idol 3 (5,5 pouces)Honor 7
AnTuTu 5.x30 501 points34 946 points29 323 points45 879 points
PCMark 2720 points3 912 points3 387 points4 615 points
3DMark Ice Storm Unlimited7488 points8 043 points7530 points12 020 points
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen)13 / 13 FPS15 / 15 FPS12,9 / 13,7 FPS7 / 8,2 FPS
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen)5,2 / 5,2 FPS5,9 / 6,2 FPS5,7 / 6 FPS11 / 12 FPS

Si l’on compare le Zenfone Selfie à son concurrent le plus proche, le Moto X Play, il se trouve un bon cran derrière en termes de performances. Et ce, alors que le Moto X Play partage le même processeur et la même définition d’écran. Il affiche en revanche peu ou prou les mêmes résultats que l’Idol 3, qui propose exactement la même fiche technique. En fait, le plus probable est que Motorola a beaucoup plus travaillé l’optimisation de son téléphone que ses concurrents.

PCMark
  • Asus Zenfone 2 Selfie : 2720
  • Motorola Moto X Play : 3912
  • Alcatel One Touch Idol 3 : 3387

Dans les faits, le Zenfone Selfie ne souffre d’aucun ralentissement. Le téléphone se montre fluide en permanence dans une utilisation classique (navigateur Internet, réseaux sociaux) et chauffe assez peu avec les jeux gourmands. HearthStone, à ce titre fonctionne relativement bien sur l’appareil.

Communication et GPS

Le Zenfone Selfie est un smartphone 4G de catégorie 4 tout ce qu’il y a de plus classique. Je n’ai rencontré aucun problème d’accroche réseau avec le téléphone. Notez qu’il est possible d’insérer deux cartes SIM dans le téléphone, l’une des deux étant forcément dédiée à la data et l’autre uniquement au réseau téléphonique.

zenfone 2 selfie telephonie

Les communications téléphoniques sont en revanches plus décevantes. Si l’on entend parfaitement le correspondant, la grande majorité de mes interlocuteurs me disaient que le son était soit étouffé, soit lointain, soit métallique. Bref, que ce n’était pas toujours très audible.

zenfone 2 selfie GPS

Rien à dire concernant le GPS, notre exemplaire de test a fixé notre position en un peu plus de 20 secondes. Dernier point de détail, le téléphone n’a pas de capteur NFC. Si Android Pay arrive un jour en France, il sera impossible d’en profiter.

Photo : promesses tenues ?

 

Mise à jour du 21/01/2016 : Il semble qu’Asus utilise des capteurs photo différents suivant les modèles de Zenfone Selfie. Notre modèle de test aurait eu droit à un traitement faveur tandis que les dernières versions du téléphone disposeraient d’un capteur photo de moins bonne qualité.

L’aspect photo est le point sur lequel Asus communique le plus sur son nouveau Zenfone 2. En termes de techniques, on trouve un capteur photo de 13 MP au dos, épaulé par un autofocus laser et un flash double ton et un capteur de 13 MP sur la façade, assisté lui aussi d’un double flash.

zenfone 2 selfie appareil photo

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un mot de l’aspect logiciel. L’application photo est identique en tout point à celle des précédents Zenfone 2. Elle est donc pratique à l’usage et s’avère très complète avec différents filtres, modes et autre possibilité de prendre des gif à la volée. On apprécie particulièrement la possibilité de pouvoir régler la luminosité d’une photo une fois qu’on a fait le point à un endroit précis.

bon zenfone 2 selfie 1
bon zenfone 2 selfie 2

Le capteur arrière se montre plutôt bon et surtout assez réactif. Les couleurs sont bien rendues et les clichés pris dans l’obscurité sont vraiment convaincants. Capteur de 13 MP oblige, on regrette un peu le manque de détail sur certaines photos.

bon zenfone 2 selfie selfie

A gauche, sans mode beauté. Au centre avec quelques réglages du mode beauté activé. A droite, avec toutes les jauges du mode beauté à fond.

P_20151001_163120_BF

Et ce capteur de 13 MP en façade alors ? Il est vraiment convaincant. Il bénéficie d’un très bel angle de vision et se montre très riche en détail. C’est un véritable selfiephone de luxe, on ne peut pas lui reprocher grand-chose. On soulignera juste que le mode beauté, permettant de retoucher à la volée des rides disgracieuses, des yeux trop bridés ou une peau trop claire ou trop sombre est franchement exagéré, au point qu’il défigure plus qu’il n’enjolive, même lorsqu’on touche légèrement aux réglettes. Un mode de retouche qui ne nous a de toute façon jamais convaincus sur aucun autre smartphone.

Autonomie

Doté d’une batterie de 3000 mAh, le Zenfone Selfie nous particulièrement surpris lorsqu’il s’agit d’autonomie. Alors que le premier Zenfone 2 ne se montrait pas particulièrement brillant en la matière, le Selfie, lui est plutôt bon. Il est en effet capable de tenir plus d’une journée en utilisation classique sans avoir besoin d’être rechargé. Ce qui est appréciable quand la majorité des téléphones peinent à tenir plus d’une journée.

Cette bonne autonomie a été confirmée par notre habituel test vidéo YouTube (720p, luminosité réglée à 200 cd/m2, Wi-Fi activé, volume à 85 dB) où il n’a perdu que 10 %. À titre indicatif, les autres téléphones perdent aux alentours de 14 %.

Enfin, il semble que le Zenfone 2 Selfie ne bénéficie pas d’une fonction de recharge rapide. Nous n’avons pas pu tester sa compatibilité avec les chargeurs Qi.

Verdict Asus Zenfone Selfie

design
6
Il est vraiment très gros, ce Zenfone Selfie. Un peu trop gros même, au point que ses boutons physiques s’avèrent mal placés et fatigant à atteindre quand on dispose de mains de taille « normale ». Son écran semble également un peu perdu dans un cadre sombre très épais. Malgré tout, le téléphone est bien fini et très solide.
performances
7
Le Snapdragon 610 est une valeur sûre, surtout quand il est associé à 3 Go de RAM. Une configuration qui lui permet de tourner sans aucun ralentissement, quand bien même on a vu des smartphones mieux optimisés avec la même puce lorsqu’il s’agit de jeux.
logiciel
6
On reprend les mêmes et on recommence. Voilà comment on pourrait résumer la partie logicielle de ce Zenfone Selfie, qui est installé sous Android Lollipop, mais pas dans sa dernière version. On regrette également les trop nombreuses applications préinstallées, qui font vraiment doublon avec celles de Google.
autonomie
8
En dépit d’une luminosité un peu faiblarde, l’écran du Zenfone 2 Selfie est très convaincant avec un rendu des couleurs très fidèle et des angles de vues homogènes. On apprécie que ce soit un écran Full HD sur un smartphone vendu moins de 300 euros.
caméra
8
Si le capteur photo arrière est bon, mais sans plus, on apprécie tout particulièrement le capteur frontal de 13 MP capable de prendre de beaux selfies. Évidemment, il faut aimer la chose.
Note finale 7/10
D’accord, le Zenfone Selfie prend effectivement de beaux selfies. D’une manière générale, il se débrouille plutôt bien en ce qui concerne la photo. Mais sous cet enrobage essentiellement marketing se trouve un smartphone de milieu de gamme très équilibré. Son écran Full HD est convaincant, ses performances sont tout à fait acceptables et seule sa partie logicielle, un peu paresseuse et surtout bourrée d’applications préinstallées, vient gâcher le tableau.

Vendu moins de 300 euros, il se place entre un Moto X Play aux caractéristiques similaires mais au format un peu plus humain et un Idol 3, vendu moins cher, mais sensiblement plus fragile. Le Zenfone Selfie est le genre de smartphone gros et solide, au design un peu grossier mais qui semble capable de tenir quelques années sans trop mal vieillir. Un bon smartphone de milieu de gamme, en somme.
  • Points positifs
    • Un écran Full HD très correct
    • De performances acceptables
    • Bonne autonomie
    • Partie photo convaincante
  • Points négatifs
    • Un smartphone très massif
    • Vraiment trop d’applications préinstallées
    • Pourquoi pas Android 5.1.1

Prix et Disponibilité

En France, le Zenfone Selfie, ou Zenfone ZD551KL, est disponible principalement en version 32 Go, avec 3 Go de mémoire vive et au prix conseillé de 299 euros. Une version avec 16 Go de mémoire interne avec 2 Go de RAM existe bien, mais elle n’est vendue que chez Boulanger, au tarif légèrement moindre de 279 euros. Nous n’avons pas pu tester cette version, mais nous supposons que les performances sont légèrement moins bonnes.