Prise en main du ROG Phone 3 : encore plus de puissance et de possibilités au service des gamers

Smartphones • 2020

Asus ROG Phone 3
- /10

Note de la rédaction

Le Asus ROG Phone 3 est un smartphone haut de gamme officialisé en juillet 2020. Il est équipé d'un écran AMOLED de 6,59 pouces avec un taux de rafraîchissement de 144 Hz sans encoche, d'un SoC Qualcomm Snapdragon 865+ épaulé par 12 à 16 Go de RAM et d'une batterie de 6000 mAh. Il est compatible avec de nombreux accessoires orientés gaming.

 

Introduction

Ce mercredi, la branche gaming d'Asus a dévoilé le nouveau ROG Phone 3. Toujours destiné aux joueurs mobiles, il fait le pari de la puissance et de l'autonomie tout en essayant aussi de devenir un smartphone plus adapté au quotidien de tous. Et notamment des amateurs de photo.

L’Asus ROG Phone 3

L’Asus ROG Phone 3 // Source : Frandroid

Pas de repos pour les joueurs. Pour la troisième année de rang, Asus a dévoilé une nouvelle version de son smartphone gaming, placé sous le patronage de fait de sa branche Republic of Gamers. Voici donc le ROG Phone 3 qui mise toujours sur ses mêmes atouts, mais ne veut plus seulement être un appareil pour les joueurs exigeants. Il veut être un smartphone puissant et polyvalent centré sur le gaming, mais pour la vie de tous les jours.

Fiche produit de l’Asus ROG Phone 3

Modèle Asus ROG Phone 3
Version de l'OS Android 10 Q
Interface constructeur ROG Gaming
Taille d'écran 6.59 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 391 ppp
Technologie Super AMOLED
SoC Snapdragon 865+
Puce Graphique (GPU) Adreno 650
Mémoire vive (RAM) 12 Go, 16 Go
Mémoire interne (flash) 512 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 13 Mpx
Capteur 3 : 5 Mpx
Appareil photo (frontal) 13 Mpx
Enregistrement vidéo 8K@30 fps
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ad)
Bluetooth 5.1
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Batterie 6000 mAh
Dimensions 78 x 171 x 9.85mm
Poids 240 grammes
Couleurs Noir
Prix 999€
Fiche produit Voir le test

Design : toujours aussi beau et plus passe-partout

Le ROG Phone 3 est un très bel appareil. Plus discret que certains de ses concurrents sur le segment gaming, il propose un design assez proche de celui du ROG Phone 2, mais avec quelques ajustements.

On a là un appareil qui tient bien en main malgré sa grande taille (171 x 78 x 9,85 mm) et son poids (240 g). On distingue encore deux larges bordures en haut et en bas qui hébergent chacune un haut-parleur, ainsi que le capteur photo de la caméra selfie en haut. Certains trouveront ce design un peu dépassé à l’heure des écrans à débordement ou incurvés. Mais allez tenter de jouer en mode paysage sans que vos doigts n’atterrissent sur l’écran de jeu ou bien en étant gênés par une éventuelle encoche, voire un poinçon. ROG a réfléchi à l’utilisation la plus optimale pour un joueur et les bordures peuvent faire partie de l’aventure. Le lecteur d’empreinte a été positionné sous l’écran, un peu plus haut que dans la majorité des cas. Il s’avère extrêmement réactif et dispose d’une large zone de reconnaissance.

On notera que les effets cuivrés du ROG Phone 2 ont disparu. Une volonté claire de jouer un peu moins la carte du « flashy » pour devenir un smartphone un peu plus discret, puissant, mais passe-partout. La chambre de refroidissement au dos a d’ailleurs sérieusement diminué de taille visible en surface, mais pas en dimensions sous le capot, nous indique-t-on. C’est la conception par couches de la chambre à vapeur 3D qui a été améliorée. Un grand film en graphite a été ainsi placé juste derrière l’écran pour maximiser la dissipation de la chaleur. Le dissipateur a été agrandi pour recouvrir les zones stratégiques et éliminer les pics de chaleur. Nettement moins de chauffe et pas d’impact sur les performances de l’appareil.

Une technologie pour trouver la meilleure connexion 5G ou Wi-Fi

Toujours dans l’optique de se mettre dans la place du gamer, le positionnement des micros a également été repensé. Les quatre sont répartis de part et d’autre du smartphone pour être toujours disponibles, quelle que soit la façon de tenir l’appareil. Il y a désormais un micro au dos près du flash de l’appareil photo, qui se substitue au second jusque-là positionné sur le bas de l’appareil. Il en va de même pour les quatre antennes Wi-Fi/5G réparties intelligemment pour ne jamais perdre le signal et basculer automatiquement vers celle qui sera la plus opérationnelle pour recevoir la meilleure connexion et ne pas perturber une éventuelle partie en cours.

On trouve toujours le port de charge USB-C, mais aussi le port propriétaire pour fixer le ventilateur AeroActive Cooler 3 sur la tranche et servir aussi de second port de charge/DisplayPort 1.4 pour la 4K UHD. La prise en main reste ainsi bonne sans être gênée par l’ajout d’accessoire ou la recharge en cours de partie. La prise écouteur n’est plus présente, mais un adaptateur Jack-USB Type-C est fourni. En revanche, le ventilateur dispose lui d’un port de charge USB-C et d’une prise casque.

L’AeroActive Cooler 3 du ROG Phone a désormais un pied

L’AeroActive Cooler 3 du ROG Phone a désormais un pied // Source : Frandroid

S’il est efficace sur le design, le ROG Phone 3 n’en oublie pas son côté gaming plus léger. Au dos, aux côtés du triple capteur photo (voir plus bas), on aperçoit notamment un second flash qui va servir à illuminer la coque et le logo via le système Aura. Cela produit son effet notamment lorsque l’on place la coque Lighting Armor (en option) qui laisse apparaître le logo façon Pixel.

Le 144 Hz au rendez-vous des gamers

On trouve un écran Amoled Full HD+ de 6,59 pouces (2340 x 1080 p) et surtout une fréquence de rafraîchissement qui passe de 120 à 144 Hz (taux d’échantillonnage tactile de 270 Hz). Il n’est cependant pas le premier à réaliser une telle prouesse, car le Nubia Red Magic 5G avait profité des 144 Hz avant lui, mais il sera le premier sur nos terres. Pas d’inquiétude pour votre batterie, vous pouvez redescendre à 60 Hz et le taux va aussi s’adapter automatiquement à vos besoins pour préserver votre autonomie. Le temps de réponse annoncé est de 1 ms et la latence tactile promet 25 ms. Le ROG Phone 3 dispose ainsi d’un écran très réactif.

Avec un Delta-E annoncé inférieur à 1 et un écran 10-bit supportant la technologie HDR10+, visionner un jeu mobile ou une vidéo est assez agréable au niveau du rendu des couleurs, même en pleine lumière extérieure ou dans un environnement un peu plus sombre.

Le Snapdragon 865 Plus pour booster le tout

Le ROG Phone 3 est le tout premier smartphone à profiter du dernier processeur Qualcomm, le Snapdragon 865 Plus gravé en 7 nm et cadencé à 3,1 GHz. Il est déjà prêt pour la 5G et le Wi-Fi 6.

Le smartphone embarque jusqu’à 16 Go de RAM et 512 Go de mémoire ROM UFS 3.1 plus rapide. Ici, pas de stockage de 1 To cette fois, car il n’y aurait pas eu possibilité d’avoir des transferts aussi rapides. De quoi justifier le message de « smartphone gaming le plus puissant du marché ». Nos premières prises en main ont montré une navigation fluide. De plus, le ROG Phone 3 tourne sous Android 10 avec la interface ROG UI dont on apprécie le design (notamment les icônes rondes et stylisées avec leur liseré rouge qui donnent un look futuriste à l’ensemble). Le patch de sécurité date de mai.

Une batterie longue durée qui s’adapte à vos usages

Le ROG Phone 3 garde une batterie de 6 000 mAh, soit l’opportunité de tenir quasiment deux jours avec un usage modéré, mais du jeu vidéo quand même. Un chargeur HyperCharge de 30W est fourni. On pourrait s’étonner d’un chiffre si bas pour une si grosse batterie lorsque l’on dépasse les 120 W chez la concurrence. Mais Asus assure avoir surtout optimisé l’usage pour éviter d’abimer la batterie, prolonger sa durée de vie et sauver les performances. Le ROG Phone 3 peut ainsi récupérer 100 % d’autonomie en 63 minutes, 75 % en 45 minutes.

C’est donc sur la partie software que le paquet a été mis, avec plusieurs Modes Batterie. Le smartphone apprend à s’adapter à votre utilisation et se règle en fonction de vos besoins (connectivité privilégiée, l’écran, le volume sonore…). On apprécie notamment le système de « Commutateur intelligent » qui gère la batterie en basculant en économie d’énergie s’il vous reste moins de 10 % ou s’il est tard le soir.

Du côté de la recharge, le ROG Phone sait aussi aller lentement et l’IA programme alors la recharge sur vos heures (sommeil) ou s’adapte à vos prochains rendez-vous, vos créneaux de recharge établis ou votre heure de réveil. Le ROG Phone 3 sait ne pas aller forcément à 100 % et vous pouvez décider de ne charger qu’à 80 %. La possibilité de placer des applis en hibernation est appréciable. Elles peuvent être sélectionnées dans le menu et se mettront en veille — voire vous pourrez les supprimer — durant vos sessions gaming ou vidéo.

En revanche, pas de recharge sans fil en vue ni de partage de charge.

Les gâchettes AirTriggers, l’atout numéro un

Atouts majeurs de la gamme ROG Phone, les gâchettes AirTriggers sont évidemment toujours de la partie et ont même été améliorées avec l’ajout d’un capteur de mouvement aux capteurs ultrasoniques situés sur la tranche. Cette troisième génération propose désormais un dédoublement des touches, à la façon des touches L1/L2 – R1/R2 des manettes de console. Les AirTriggers permettent aussi de nouveaux gestes comme le swipe des doigts vers l’intérieur et plus seulement en effleurement vers l’extérieur, des appuis longs avec des fonctions adaptées ou encore la possibilité de secouer légèrement le smartphone pour interagir. On apprécie de pouvoir ajuster leur sensibilité et leur zone de toucher, cela s’adapte bien mieux à tous les doigts et toutes les prises en main.

Le logiciel X-Mode s’enrichit également de paramètres système beaucoup plus poussés pour peaufiner tous les réglages selon les joueurs et les jeux. Les plus expérimentés et affutés dans les FPS vont être ravis.

Armoury Crate est l’antre des gamers. Cette application accessible depuis la page d’accueil centralise toutes les données, les réglages et affutages. Elle héberge la bibliothèque de jeux, le tableau de bord de l’appareil (température, notifications, Mode X, génie du jeux, mapping, vitesse de la ventilation, éclairage, forum d’entraide, ROG Connect pour la communauté en ligne…). Les jeux peuvent être triés en fonction de leur compatibilité avec les taux de rafraîchissement (120 ou 144 Hz). Déjà 250 jeux sont compatibles 144 fps pour le ROG Phone 3 dont Dead Cells, Shadowgun : Legends, Alto’s Adventure, Hitman Go, Injustice 2, Mortal Kombat et même… Pac-Man !

Asus a noué un partenariat avec Google Stadia. On trouve ainsi un espace dédié dans l’espace Armoury Crate et il est possible d’utiliser les commandes virtuelles pour profiter du service de cloud gaming ou d’associer la manette Stadia sans fil. Si les applis PlayStation, Xbox ou Console Streaming/xCloud (actuellement en bêta) peuvent être téléchargées, elles ne bénéficient pas du même traitement (jouable avec une manette Bluetooth). Mais les jeux seront répertoriés dans Armoury Crate et le smartphone vous permettra de configurer les réglages, l’affichage ou encore les performances selon vos besoins. Vous pouvez aussi choisir de conserver la configuration système et de l’appliquer à tout votre univers gaming.

Un son plus immersif

C’est aussi l’un des points importants pour un smartphone gaming : le son. Sans bonne partie audio, point d’immersion. Pour ce faire, ROG a fait appel à l’entreprise suédoise Dirac. Celle-ci a mis au point une technologie qui permet d’amplifier les basses et les sons dans le jeu lorsque l’on joue en mode paysage. Et le résultat est plutôt impressionnant et bien spatialisé.

Le ROG Phone 3 a déjà fait le pari de proposer deux haut-parleurs stéréo à l’avant, en haut et en bas, avec la technologie Dirac HD Sound, mais avec aussi un double amplificateur intelligent qui va savoir s’adapter selon le type de jeu ou d’activité (vidéo, musique, etc.). Et les haut-parleurs supportent de plus la technologie aptX Adaptive de Qualcomm pour un son à faible latence notamment en Bluetooth. Car la technologie Dirac fonctionne via le port jack (du ventilateur en l’occurrence) avec les casques ROG.

Un triple capteur photo surprise

À l’avant, la caméra se fait plutôt discrète, positionnée tout en haut à droite dans la bordure (24 mégapixels). Mais elle propose néanmoins la reconnaissance faciale en plus du lecteur d’empreinte sous l’écran. Au dos, on trouve cette fois un triple capteur photo dont un principal de 64 mégapixels auquel s’ajoute un ultra-grand angle de 125° (13 mégapixels) et un capteur macro (5 mégapixels), une première sur n’importe quel smartphone Asus.

Le ROG Phone 3 embarque un triple capteur photo dont un mode macro

Le ROG Phone 3 embarque un triple capteur photo dont un mode macro // Source : Frandroid

Un petit plus plutôt efficace, car il est rare de trouver un triple appareil photo sur un smartphone qui n’a aucune velléité dans ce domaine, mais cherche juste à apporter une autre dimension pour inciter à l’achat. L’appareil photo affiche des modes assez classiques (nuit, suivi d’un sujet en mouvement, détection de scène pour une optimisation à l’IA, mode pro en photo et vidéo…). A noter que l’enregistrement vidéo sur le ROG Phone 3 peut monter au maximum en 8K@30fps.

Des accessoires à gogo

Comme ses prédécesseurs, le ROG Phone 3 est annoncé avec toute une série d’accessoires. Il est livré avec le AeroActive Cooler 3, un ventilateur qui se clipse et permet d’évacuer latéralement la chaleur quand vous jouez. Il pousse même l’esthétisme jusqu’à reproduire le logo ROG coloré. Mais son petit « plus », c’est l’ajout d’un pied pour permettre au smartphone de tenir. Idéal pour jouer avec le gamepad en mode manette.

Le ROG Phone 3 arrive avec toute une palette d’accessoires en option. On retrouve la désormais ROG Kunai 3 Gamepad, le système qui permet d’accrocher deux manettes au smartphone pour jouer façon Nintendo Switch ou PS Vita, mais aussi en les accrochant à un support pour se libérer de l’écran. À noter que le Kunai 2 Gamepad est compatible. Pour accompagner l’écran 144 Hz du ROG Phone 3, Asus a prévu le TwinView Dock 3. Comme pour le ROG Phone 2, il ajoute un second écran pour étendre l’affichage, profiter d’options de jeu ou d’informations supplémentaires (chat, carte, appli compagnon). Et pour rester dans la même veine que le smartphone qui l’accompagne, le TwinView Dock 3 présente cette année un écran également 144 Hz. Un ROG Clip sera aussi proposé pour accrocher son smartphone à une manette.

On avoue un petit faible pour la coque ROG Lighting Armor très stylisé avec son effet RGB à définir (et dont la couleur peut même être alignée sur celle de votre installation PC ou de vos lampes connectées Philips Hue si vous en avez).

Prix et disponibilité

Les précommandes débutent le 23 juillet pour une commercialisation du ROG Phone 3 à partir de début août. Une offre de lancement comprend le smartphone, des écouteurs ROG Cetra Core optimisés DIRAC et un abonnement de trois mois à Google Stadia Pro. L’offre est destinée aux 200 premières commandes.

L’appareil sera disponible en deux configurations : avec 12 Go de RAM et 512 Go de stockage à 999 euros. Un modèle 16 Go de RAM et 512 Go de stockage pour 1 099 euros.

ROG Phone 3

ROG Phone 3 // Source : Asus

Les derniers articles