Introduction

Le Huawei Mate 10 n’est pas disponible en France, mais l’Hexagone a droit à la version « Pro », boostée et à l’écran 18:9. La fiche technique et le design du Huawei Mate 10 Pro promettent du très lourd. Nous l’avons testé pour savoir s’il faisait honneur à son rang.

Depuis quelques années, la notoriété de Huawei — en France, notamment — ne cesse de croître. Dans le segment haut de gamme, les produits de la marque ne manquent pas d’intérêt. Et, a priori, le nouveau Huawei Mate 10 Pro ne déroge pas à la règle. Bien au contraire, sur le papier, on ne peut s’empêcher de penser que l’on a affaire à l’un des smartphones les plus intéressants de la fin de l’année 2017.

Jetons un œil à sa fiche technique.

Fiche technique

Modèle Huawei Mate 10 Pro
Version de l'OS Android 8.0
Interface Emotion UI
Taille d'écran 6 pouces
Définition 2160 x 1080 pixels
Densité de pixels 402 ppp
SoC Kirin 970 à 2,36GHz
Processeur (CPU) ARMv8
Puce Graphique (GPU) Mali-G72 MP12
Mémoire vive (RAM) 6 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go, 128 Go
MicroSD Oui
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi Oui
Bluetooth
Réseaux LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz, 800 MHz, 1800 MHz, 2600 MHz, 700 MHz
SIM 2x nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Géolocalisation Oui
Batterie 4000 mAh
Dimensions 154,2 x 74,5 x 7,9 mm
Poids 178 grammes
Couleurs Bleu, Gris, Marron, Or
Prix 799 euros
Fiche produit

Ce modèle de préproduction nous a été donné par son constructeur.

Test vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Du beau borderless

Le Huawei Mate 10 Pro est le premier smartphone de la marque a profiter d’un écran borderless. Les bordures sont effectivement très fines et c’est très réussi. Ce téléphone est indubitablement beau à mon humble avis. Aussi cette impression très personnelle peut être contestée et d’aucuns ne trouveront sans doute pas le produit à leur goût. Cependant, je dois vous avouer que j’aurais bien du mal à comprendre comment on pourrait le trouver moche. Par ailleurs, il faut souligner le grand soin apporté aux finitions et la qualité de la prise en main.

À ce propos, notons que le Huawei Mate 10 Pro est moins large que son prédécesseur le Mate 9, et même un peu moins long malgré une diagonale d’écran plus grande. Le téléphone exploite bien les avantages de son design sans bordures, mais il faut aussi préciser qu’un écran 16:9 de 5,9 pouces est en réalité plus grand qu’un écran 18:9 de 6 pouces, en termes de surface.

Le Mate 10 Pro (gauche) à côté du Mate 9 (droite).

À l’arrière, on trouve un dos en aluminium qui arbore de jolis reflets. Malheureusement, il attrape également trop facilement les vilaines traces de doigts, mais une coque de protection translucide est fournie dans la boîte du téléphone. On parlait juste au-dessus de la prise en main agréable et celle-ci est notamment due à l’aspect bombé de la face arrière permettant au smartphone de mieux épouser la forme de la main.

Le double appareil photo est centré et est disposé à la verticale avec deux objectifs dépassant très légèrement en relief et relativement éloignés l’un de l’autre. Celui du bas est d’ailleurs assez proche du lecteur d’empreintes, également placé au dos. Conséquence : il m’est arrivé de mettre le doigt sur l’objectif pour déverrouiller le téléphone, mais je suis la seule et unique personne de la rédaction à avoir rencontré ce désagrément. J’écris ces lignes simplement pour mettre en garde les utilisateurs aussi empotés que moi et non pour blâmer le téléphone. C’est tout de même mieux que la disposition des Samsung Galaxy, sur lesquels le capteur d’empreinte digitale est à droite de l’appareil photo.

Une coque est fournie avec l’appareil pour le protéger des traces.

Toujours sur la face arrière, quand on incline le téléphone d’une certaine manière on peut distinguer une bande ton sur ton s’étaler sur toute la largeur au niveau du module photo. Un élément purement esthétique que Huawei a sobrement baptisé « Signature Stripe ». Cette fameuse bande ne m’a fait ni chaud ni froid.

Niveau connectique, on trouve un port USB-C, mais pas de prise jack. Le téléphone est cependant livré avec des écouteurs compatibles — évidemment — et avec un adapteur USB-C jack 3,5 mm. Personnellement, je suis toujours un peu triste de devoir me passer de la prise jack. Sur la droite, le bouton de déverrouillage est strié pour le distinguer facilement des contrôles du volume tandis que la tranche gauche loge le tiroir double nano SIM, mais ne laisse aucune place à un quelconque rangement microSD.

Un très bon écran

Un écran AMOLED de 6 pouces pour un ratio 18:9 et une définition Full HD+ (2 160 x 1 080 pixels). C’est avec ça qu’il faut composer sur le Huawei Mate 10 Pro. À l’utilisation, la définition m’a paru largement suffisante et je pense que la plupart des utilisateurs ne regretteront pas l’absence d’un affichage QHD.

Par ailleurs, Huawei a apporté un travail bien soigné à la qualité de son écran. Le contraste est excellent grâce aux pixels noirs éteints de l’AMOLED et la luminosité maximale atteint de sommets et dépasse la barre des 700 cd/m², ce qui garantit un confort de lecture certain même sous un soleil de plomb. Enfin, tournant autour des 7 700 K, la température des couleurs est un tantinet trop froide, mais comme toujours sur EMUI, il est possible de régler cela très facilement grâce à la palette de couleurs bien pensée qui se trouve dans les paramètres du téléphone.

Verdict : l’écran est très bon.

 

Oreo, miam !

La série Mate 10 regroupe les premiers produits Huawei à fonctionner sous Android 8.0 Oreo. L’OS est, comme d’habitude couplé à l’interface constructeur EMUI, dans sa version 8.0 — le fabricant a voulu aligner les numéros de version et a donc fait l’impasse sur EMUI 6 et 7.

Le Huawei Mate 10 Pro profite donc des nouveautés de la dernière mouture d’Android que nous avons listées ici. En dehors de cela, on observe peu de changements esthétiques sur l’interface du téléphone par rapport à son prédécesseur, le Mate 9. L’atmosphère, les icônes, les couleurs restent très proches de ce qui s’est toujours fait sur EMUI. Dans les paramètres, les différents sous-menus ont été légèrement revus.

En effet, la page principale des paramètres a été simplifiée et quelques onglets qui y apparaissaient avant sont allés se ranger dans d’autres sous-menus. Par exemple, l’option permettant d’activer ou non un tiroir d’application se trouve désormais dans la partie « Affichage ». Toutes les options concernant le Wi-FI, le Bluetooth ou la gestion des flux de données ont été regroupées dans l’option Sans fil et réseau. Cette évolution de l’interface est logique et bienvenue.

Plusieurs fonctionnalités et petits raccourcis sont à votre disposition — par exemple la possibilité de prendre des captures d’écran ou de profiter de la partition d’écran en réalisant des gestes spécifiques avec l’articulation de vos doigts. Pour vous y retrouver clairement, il ne faut pas hésiter à consulter l’application Astuces qui vous expliquera tout cela en détail.

On note également que, par défaut, certaines applications s’affichent en 16:9, n’exploitant pas une bonne partie de l’écran. Il faut alors cliquer sur l’option « Affichage plein écran » pour relancer l’application et l’afficher sur toute la surface.

Vous le savez sans doute, la gamme des Huawei Mate 10 aspire à se démarquer par l’intelligence artificielle qu’elle embarque. Celle-ci s’illustre notamment dans la partie photo, comme nous allons le voir juste après. Mais il faut également savoir que le fabricant chinois promet que le téléphone apprend à mieux vous connaitre en fonction de vos usages et de vos habitudes pour ainsi mieux répondre à vos attentes.

En outre, sans trop préciser comment, Huawei indique que l’IA du Mate 10 Pro lui permet de maintenir ses performances au top pendant 18 mois. Pour ce test, j’ai pu me servir pendant quelques jours du téléphone. J’ai trouvé l’ensemble très fluide et réactif. Côté esthétique, certains thèmes de personnalisation sont toujours aussi kitsch (EMUI oblige), mais chacun saura trouver chaussure à son pied.

Notons que le Huawei Mate 10 Pro dispose de 128 Go d’espace de stockage interne. Aussi, le Huawei Mate 10 Pro permet de profiter de l’expérience EMUI Desktop qui — comme Samsung DeX pour les S8 et Note 8 — permet de transformer le téléphone en ordinateur de bureau. N’hésitez pas à consulter notre article dédié.

À lire sur FrAndroid : On a essayé le mode PC du Huawei Mate 10 Pro : comparatif avec Samsung DeX

Un appareil photo bluffant

Les téléphone haut de gamme de Huawei ont rarement déçu en ce qui concerne la photo. Mais pour le Mate 10 Pro, la marque a voulu faire un bon qualitatif encore plus marqué et elle n’a pas lésiné sur les moyens. On retrouve ainsi un double capteur de 12 et 20 mégapixels respectivement en RVB et en monochrome. Il faut également savoir que chaque capteur a droit à son propre ISP et que les deux objectifs ouvrent à f/1,6.

Mais ce n’est pas tout ! Comme on l’a rapidement évoqué plus haut, Huawei a voulu mettre le paquet sur l’intelligence artificielle. Et la puce du Mate 10 Pro bénéficie d’un NPU (Neuronal Processing Unit), un processeur supplémentaire entièrement dédié à l’intelligence artificielle qui agit directement en local, sans passer par le cloud. Et ladite IA permet à l’appareil photo de profiter de la reconnaissance d’image. Autrement dit, celui-ci est capable de savoir ce que vous prenez en photo pour adapter les couleurs et le contraste de l’image en fonction.

Globalement c’est vraiment très réussi, voire même bluffant. Dans la très grande majorité des cas, on ne trouve rien à redire à la qualité des images. C’est propre, net et les couleurs ressortent très bien.

Si vous vous procurez le téléphone, n’hésitez pas à vous amuser avec la reconnaissance d’image de l’appareil photo capable de s’adapter à 13 objets et scènes différents. Avec la nourriture, notamment le téléphone impressionne souvent. Il est par exemple capable de deviner que cette grosse pièce de jambon cru était de la nourriture, ou encore cette madeleine encore dans son emballage.

Amusez-vous aussi à prendre en photo des fleurs et des plantes, le rendu est vraiment très esthétique au niveau des couleurs.

Il y a quelques rares ratés aussi. Le Huawei Mate 10 Pro semble avoir repéré un visage aux pieds de mon collègue Mathieu. Un fantôme sans doute…

Si vous voyez un visage, n’hésitez pas à le décrire dans les commentaires.

Par ailleurs, un peu mesquin, j’ai voulu mettre le double appareil photo en difficulté en prenant une photo en contre-jour et pour cela j’ai carrément visé le Soleil. Mais non, rien n’y fait, le cliché réalisé est parfait et on dirait même que j’ai activé le mode HDR sur l’image dessous. Le ciel est d’un bleu limpide et l’ensemble de la scène est très bien retranscrite.

En intérieur, on peut voir qu’il est parfois être inconstant. Sur la première photo ci-dessous (celle où je suis assis) le téléphone a réussi à capter parfaitement mon visage alors que j’étais en plein mouvement. Sur la deuxième, sans que l’on comprenne vraiment pourquoi, l’image est un peu plus moue. Rien de bien grave, mais cela est un peu étonnant de la part d’un appareil photo de cette qualité.

En mode monochrome, on reste sur une qualité très élevée. Ne vous attendez cependant pas une évolution incroyable sur ce mode-là par rapport aux modèles précédents. On note tout de même que les différents tons ressortent bien.

Comme toujours, le double capteur photo permet de jouer avec la profondeur de champ. On peut ainsi accentuer l’effet de flou en arrière-plan, même après la prise de vue.

La photo originale.

La photo transformée : le mot « FrAndroid » sur la bannière dans le fond est totalement illisible.

En faible luminosité, le double appareil photo ne fait pas des miracles. Il reste cependant très convaincant et il se range sans aucun doute dans le haut du panier dans ce genre de situation, sans être LE meilleur. Le bruit se fait beaucoup plus ressentir, mais on reste sur une belle qualité d’image.

Pour les selfies, le téléphone est doté d’un capteur de 8 mégapixels. Il existe un mode Portrait (comme pour l’appareil photo principal) qui créer du flou autour du visage et qui a une fâcheuse tendance à lisser la peau pour « embellir » la personne. Je n’ai personnellement pas beaucoup apprécié ce mode, étant très satisfait de la qualité des prises de vue classiques.

Ci-dessous, à gauche, une version lissée de moi.

Quant à la vidéo, il est possible de filmer jusqu’en 4K ou en 1080p à 60 FPS. On apprécie notamment la stabilisation de l’image très correcte.

 

Des performances toujours au sommet

On en a beaucoup parlé : les différents Huawei Mate 10 embarquent un Kirin 970. Sur le Mate 10 Pro, il est couplé à 6 Go de RAM. À force, on commence à avoir l’habitude d’être impressionné par les prouesses des puces haut de gamme produite par HiSilicon (une filiale de Huawei). Ce téléphone ne déroge pas à la règle. En termes de performances, le Mate 10 Pro fait honneur à la réputation de sa gamme.

En termes de puissance, l’appareil atteint des résultats plus ou moins équivalents à ceux des terminaux profitant d’un Qualcomm Snapdragon 835 ou d’un Samsung Exynos 8895, et marque une évolution bien marquée par rapport au Mate 9 et son Kirin 960.

 Huawei Mate 10 ProSamsung Galaxy Note 8 (FHD+)Huawei Mate 9
SoCKirin 970Exynos 8895Kirin 960
AnTuTu172 499 points174 296 points122 733 points
PCMark 2.07 028 points5 159 points6 318 points
3DMark Ice Storm Unlimited30 910 points31 959 points27 461 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics)34 457 points36 207 points36 278 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics)22 722 points22 656 points14 838 points
3DMark Sling Shot Extreme2 818 points2 659 points1 869 points
3D Mark SSE (Graphics)2 874 points2 721 points1 875 points
3D Mark SSE (Physics)2 638 points2 463 points1 850 points
GFX Bench Car Chase (onscreen / offscreen)20 / 21 FPS21 / 25 FPS15 / 13 FPS
GFXBench Manhattan (onscreen / offscreen)51 / 54 FPS54 / 58 FPS32/31 FPS
Lecture / écriture séquentielle800 / 230 Mo/s783 / 205 Mo/s580 / 146 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire45,6k / 44,1k IOPS 32,2k / 3,8k IOPS24,1k / 14,9k IOPS

Autrement dit, le Huawei Mate 10 Pro frappe fort niveau performances, pour notre plus grand plaisir, même s’il peut chauffer un peu rapidement à certains moments (on ne se brûle jamais les doigts).

 

Une autonomie suffisante, mais presque décevante

En termes d’autonomie, le Huawei Mate 9 nous avait franchement impressionnés. Son successeur, s’en sort assez bien, mais pas autant qu’on aurait pu l’espérer. Pour être clair, le Huawei Mate 10 Pro doté d’une batterie de 4 000 mAh est une belle option pour tout utilisateur à la recherche d’un smartphone endurant. Certes. Mais il n’est pas à la hauteur des attentes que l’on plaçait dans la génération 2017 de la gamme Mate.

Ainsi, il tient sans peine plus d’une journée lors d’une utilisation poussée, ce qui conviendra donc à la grande majorité des usages. Mais force est de constater que sa batterie fond plus rapidement en utilisation intensive si on le compare à un bon élève en la matière : le OnePlus 5.

Soumis à notre nouveau protocole de test, ViSer 2.0, qui simule une utilisation très poussée sur diverses applications, le Mate 10 Pro a tenu 8 heures et 22 minutes. Un résultat qui se range dans une bonne moyenne, mais au vu de la grosse capacité de sa batterie. À titre de comparaison, le OnePlus 5 tient plus de 11 heures dans ce même exercice.

Notons que la première fois que nous avons lancé le protocole de test, le Mate 10 Pro enregistrait un résultat encore moins bon (environ 7 heures et 30 minutes). Or, entretemps, Huawei a déployé une mise à jour qui a amélioré l’autonomie. La marque a également prévenu les journalistes que les modèles testés n’étaient pas encore finalisés. On peut donc espérer qu’au moment de la commercialisation, le téléphone aura reçu d’autres optimisations pour son endurance.

Enfin, la charge rapide du Mate 10 Pro est très impressionnante. J’ai pu observer que le téléphone passait de 9 à 67 % de batterie en 33 minutes. La deuxième fois que j’ai chronométré, c’était pendant une recharge d’une heure pendant laquelle la jauge démarrait à 15 % pour arriver à 91 % au bout des 60 minutes. La charge rapide porte bien son nom.

 

Réseau et communication

Le Huawei Mate 10 Pro est compatible avec toutes les bandes 4G françaises et je n’ai jamais eu de mal à capter le réseau Orange (je précise que je n’ai pas eu l’occasion de quitter Paris pendant mon test). Le GPS fonctionne bien et la qualité des appels est impeccable.

Notons par ailleurs que le Mate 10 Pro a la particularité de proposer de la 4G active sur ses deux nano SIM en même temps (vous pouvez ainsi prendre un appel VoLTE sur l’une autre ou l’autre sans problème).

 

Prix et disponibilité

Je sais que certains membres de la communauté FrAndroid ne m’ont jamais pardonné le fait d’avoir écrit que, au moment de sa sortie, le Mate 9 était trop cher. Oserais-je écrire la même chose à propos de son successeur ? Presque. Le Huawei Mate 10 Pro est un smartphone au prix relativement onéreux : 799 euros.

800 euros, donc. C’est cher… MAIS, le LG V30 sera vendu à un tarif avoisinant les 900 euros, le prix officiel du Samsung Galaxy Note 8 s’écrit toujours à quatre chiffres et le tarif de l’iPhone X m’arrache un rictus désabusé. Autrement dit, le Huawei Mate 10 Pro est un excellent smartphone qui coûte significativement moins cher que ses concurrents directs. Pour tout vous dire, nous étions même étonnés à la rédaction de voir qu’il sera vendu à un prix aussi « raisonnable ».

Le smartphone sera commercialisé au début du mois de novembre.

Galerie photo

Notre avis

Test Huawei Mate 10 Pro Le verdict

design
9
À part le fait qu'il se salisse peut-être un petit peu trop rapidement, le design du Huawei Mate 10 Pro est très convaincant. Ergonomie, classe, beau. Le travail apporté aux finitions est plus qu'appréciable pour une prise en main confortable.
écran
9
Une définition d'affichage très suffisante, un contraste parfait et une luminosité maximale extrêmement élevée. C'est ce que l'on retient de l'écran du Mate 10 Pro. La température des couleurs trop froide peut poser éventuellement déranger, mais uniquement tant que l'on n'a pas fait un tour dans les réglages de l'appareil.
logiciel
9
Android 8.0 Oreo est embarqué nativement et combiné à une interface EMUI 8.0 très fluide et personnalisable. Le téléphone propose quelques fonctionnalités intelligentes et a eu la bonne idée de réorganiser son menu Paramètres pour plus de sobriété.
caméra
9
On flirte avec la perfection sur le double appareil photo du Mate 10 Pro. Les couleurs ressortent intensément, la dynamique des images est sublime et la netteté est au rendez-vous. Il s'agit de l'un des meilleurs photophones de l'année, sans aucun doute.
performances
9
Le Kirin 970 est excellent et fait preuve d'une stabilité à toute épreuve pour une délicieuse fluidité. Le Mate 10 Pro est un smartphone haut de gamme et ne laisse aucun doute là-dessus au niveau des performances.
autonomie
8
8/10 est donc la plus mauvaise note du Mate 10 Pro dans ce test. L'autonomie, l'un des arguments majeurs de la gamme Mate, est ici un peu décevante. Mais ce qu'il faut retenir, c'est que l'on est déçu parce que le téléphone est juste très endurant au lieu d'être très très endurant.
Note finale du test 9/10
Le Huawei Mate 10 Pro est une réussite. Design, performances, photo... Il excelle dans tous les domaines et mérite largement sa note de 9/10. Et alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, ce smartphone mériterait qu'on s'y intéresse si l'on veut (s')offrir un beau cadeau pour un rapport qualité-prix qui n'est pas aberrant au vu du marché aujourd'hui.

Retenons simplement que l'on aurait pu s'attendre à une meilleure autonomie, mais on saura lui pardonner ce défaut qui n'en est pas vraiment un. Oh ! Et n'oublions pas que la prise jack a été sacrifiée.
  • Points positifs
    • Design soigné
    • Excellent appareil photo
    • Grosses performances
    • Moins cher que les concurrents
  • Points négatifs
    • Un dos un peu salissant
    • Une autonomie un tantinet en deçà des attentes
    • Pas de prise jack