Gmail lance une nouvelle fonctionnalité en cours de déploiement : la possibilité d’envoyer des messages s’autodétruisant automatiquement, à la manière de ce que peut faire une plateforme comme Snapchat.

Google ne cesse de mettre à jour ses propres applications, particulièrement à l’ère du Material Theming. Nous avons pu voir Contacts ou Téléphone prendre de nouveaux airs par exemple, tandis qu’Android Messages se dote d’un thème sombre.

Celle connaissant le plus d’évolution reste pourtant Gmail. Après la sortie de son nouveau thème de bureau, et alors qu’une refonte de la version mobile est en développement, elle ne cesse d’acquérir de nouvelles fonctionnalités. La dernière en date est particulièrement intéressante.

Gmail lance les messages autodestructibles

En cours de déploiement est en effet la possibilité d’envoyer des mails en « mode confidentiel ». Celui-ci est accessible à la rédaction d’un nouveau message à partir du menu en haut à droite.

Une fois activé, vous aurez la possibilité de définir une date d’expiration — un jour / une semaine / un mois, etc — ainsi qu’un mot de passe. Celui-ci est généré directement par Google, et envoyé à votre interlocuteur par mail ou SMS.

Une fois ce délai expiré, ou si vous le décidez, le message s’autodétruira automatiquement. L’interlocuteur est automatiquement prévenu de ce fait à la réception, tandis que la fonctionnalité est accessible aussi bien sur mobile que sur la version web.

L’éphémère sans la sécurité

La mode est définitivement à l’éphémère, pour preuve le succès des Stories Snapchat et Instagram. Ceci étant, Gmail passe à côté d’une grande problématique : le fait de ne pas pouvoir dupliquer ce message.

Quand bien même les messages confidentiels ne peuvent pas être transférés ou imprimés, il est toujours possible de prendre une capture d’écran de l’interface. De plus, cette fonctionnalité pourrait être particulièrement intéressante dans un cadre professionnel, mais n’est pas pour autant accessible aux comptes G Suite : seules les adresses de particuliers sont pour le moment concernées.

Aussi, mieux vaut penser à cette fonctionnalité pour effacer ses traces automatiquement plutôt que pour envoyer du contenu sensible. Malgré tout, elle sera sûrement amenée à s’améliorer au fil du temps.