Un ingénieur de l’équipe Chrome a confirmé l’arrivée d’un thème sombre natif sur le navigateur Chrome tournant sous le système d’exploitation Windows. Une nouvelle qui ravira nos mirettes.

Crédit photo : 9to5Google

Au regard des avantages offerts aux utilisateurs par la simple mise en place d’un thème sombre — repos des yeux, batterie conservée — , les entreprises liées aux domaines de la téléphonie mobile et des ordinateurs n’hésitent plus à développer ce mode ô combien apprécié par la communauté. Facebook en prépare un pour sa plateforme Messenger, Microsoft l’a déjà intégré à Windows pour son explorateur de fichiers, alors qu’Android Message s’est lui aussi mis à la page en août 2018.

Un support natif en cours de développement

Mais parmi tous ces acteurs, un irrésistible parrain du secteur technologique semblait faire de la résistance : Google, dont le populaire navigateur de recherche Chrome ne s’était toujours pas paré d’un tel thème. Plus pour longtemps : la firme de Mountain View a en effet été prise la main dans le sac en septembre dernier, elle qui développait un dark mode dédié à Google Chrome… mais uniquement pour le système d’exploitation MacOS.

Forcément un peu déçue, la communauté risque en revanche de retrouver le sourire après les déclarations d’un certain Peter Kasting, ingénieur au sein du pôle Chrome du groupe américain. Comme l’a relayé Techdows, cité par Android Police, l’intéressé a tué le suspens sur le forum Reddit en évoquant l’avancée du projet pour Windows 10 : « Pour les ordinateurs, le support natif d’un thème sombre est en cours de préparation. D’ici là, nous suggérons aux utilisateurs d’utiliser le Dark Theme (Material Incognito Dark Theme, ndlr) ».

Le thème sombre déjà disponible sur Chrome Canary

Et Peter Kasting de donner des précisions sur un potentiel thème sombre sur Chrome mobile : « Je ne peux rien dire à propos du mobile. Ce sont des équipes différentes et je n’ai aucune visibilité dessus », conclut-il. Ce thème sombre approche à grand pas, et sa disponibilité sur la version expérimentale du navigateur, Chrome Canary, sous Windows 10, en est une preuve : pour les bidouilleurs, 9to5Google vous explique la démarche à suivre (en anglais).